LA QUADRATURE DE LA GRANDE PYRAMIDE

Re: LA QUADRATURE DE LA GRANDE PYRAMIDE

Message par Etrange » 21 Octobre 2016, 13:33

Lafla a écrit : ce qui importe (selon moi, en tant que puriste) pour décoder l'éventuel message de la GP, c'est la simplicité de la méthode qui permet d'arriver au décodage. Par exemple diviser le demi périmètre par la hauteur donne 22/7, on approche donc pi en une seule opération. Là ce n'est pas du tout simple, c'est même très tiré par les cheveux, donc d'autant moins convaincant (selon moi) quant à l'intention des bâtisseurs...


Bonjour,

voilà, nous y sommes. Les a priori de chacun sur les buts de construction de la GP évoluent et laissent place à la recherche et l'expérimentation.

Certains pensent que c'est par pure mythomanie d'un pharaon que ces blocs de pierre ont été assemblés, et y voient un pur hasard si les dimensions extérieures font référence à PI, car ce PI n'est pas si précis et ne vaut donc pas la peine de s'y attarder, et il est en outre non acceptablement anachronique car plus précis que celui des grecs.

D'autres acceptent d'intégrer objectivement le faisceau d'indices que JG a popularisés et qui rend l'hypothèse d'une construction bâtie sur le hasard absolument peu probable (mathématiquement parlant), constatent que cette civilisation disparue en savait autant que les grecs, mais s'arrêtent là, car ce PI n'est quand même pas si précis que ça et il n'y a pas de quoi en faire une montagne, ou une pyramide sauf éventuellement dater la détermination de PI bien avant les grecs, mesurer physiquement 2 décimales n'étant finalement pas si compliqué que cela.

D'autres vont plus loin et reconnaissent aussi l'intérêt de la chambre haute et en déduisent sinon leur connaissance du mètre, au moins celle de la circonférence et du rayon de la Terre et l'approximation coudée=PI/6.

De là on regarde la disposition géométrique très particulière du plateau de Gizet et puis celle des autres constructions mégalithiques les plus anciennes et apparaît l'hypothèse de l'équateur penché qui va faire l'objet du prochain film. On commence à se dire alors qu'il a dû finalement se passer plein de choses dans une histoire humaine de plus d'un million d'années remplie de cataclysmes, d'exterminations et de massacres, et on vient en parler sur ce forum ouvert sans équivalent.

Mais je reste concentré sur la GP car je suis convaincu que la disposition interne des différents éléments n'est pas due à un quelconque hasard de construction, mais qu'elle a été préalablement déterminée. La forme externe n'est là que pour attirer l'attention, et le plus important est ce qu'il y a à l'intérieur, et pas seulement la chambre haute. La forme extérieure suggère bien une quadrature comme clef d'entrée (cela semble tellement évident, car qu'est-ce qu'on fait d'autre avec PI ?), et on ne la trouvera que si on la cherche.

Tu as entièrement raison sur le fait que la quadrature doit avoir été conçue pour apparaître simple et évidente à ceux qui la trouvent, c'est à dire belle. Et je vois avec plaisir que tu te prêtes au jeu et tente aussi de trouver quelque chose de mathématiquement irréalisable (selon des présupposés mathématiques irréalistes : on ne peut plus dénombrer des segments de l'ordre de l'atome dont on ne peut plus déterminer la position, pardon d'appuyer encore là où ça fait mal), mais physiquement et géométriquement traçable avec comme seule limite le mur de Planck.

Peux tu nous donner l'abscisse précise que tu as trouvée à partir du plan de la GP ? (point d'intersection de la droite g2 avec l'axe des X) A vue de nez ça doit faire à peu près -16 coudées.

EDIT : si cette abscisse vaut -15,4745 coudées, alors en passant par le point I1 on construit un cercle d'aire 25600,06 coudées² environ. Mais vu que j'ai parlé sans avoir lu le fil en entier, je n'ai pas vu que cette question avait déjà été discutée... désolé. La valeur de 16 coudées pour le décalage, d'une rondeur séduisante, semble effectivement la plus évidente.


Sur le plan de Gatenbrink mesuré par librecad (avec géogébra j'avais une imprécision due au placement de l'image, il a utilisé en fait une hauteur de 279,4745 coudées), cette distance mur nord-axe est de 15,9655 coudées.

Image

Mais je suis d'accord pour prendre 16 comme hypothèse de départ. Si on trace le point (0,100), c'est à dire 100 coudées sur l'axe vertical, on trouve la distance de 20 coudées tout rond avec l'intersection du mur droit et la droite de pente - 0.5, point que j'avais pris comme point de départ pour la construction de la chambre haute. Nous avons ainsi encore un beau triplet "pythagoricien" : 12,16, 20. Un tel point de départ comme construction paraît logique.

Image

Ce qui est remarquable, c'est surtout que cette distance 20 est la profondeur de la chambre haute. A contempler cette perspective, ça ne te donne pas envie aussi de continuer la construction en 3 D pour voir ?
Avatar de l’utilisateur
Etrange
 
Message(s) : 191
Inscription : 18 Décembre 2014, 16:57
A remercié: 83 fois
Remercié: 31 fois

Re: LA QUADRATURE DE LA GRANDE PYRAMIDE

Message par Marcus » 21 Octobre 2016, 14:29

Les joyeux matheux de ce site n'ont pas fini de transpirer sur leur planche à dessin quand on sait que bientôt d'autres cavités et couloirs seront mis à jour :
viewtopic.php?f=14&t=3129

J'avoue que j'ai un hâte d'avoir les dimensions de ces nouvelles trouvailles ! Et surtout de ce qui va en découler....

Wait and see :D
Marcus
 
Message(s) : 19
Inscription : 10 Février 2014, 00:04
A remercié: 2 fois
Remercié: 11 fois

Re: LA QUADRATURE DE LA GRANDE PYRAMIDE

Message par Etrange » 21 Octobre 2016, 21:57

Marcus a écrit :Les joyeux matheux de ce site n'ont pas fini de transpirer sur leur planche à dessin quand on sait que bientôt d'autres cavités et couloirs seront mis à jour :
viewtopic.php?f=14&t=3129

J'avoue que j'ai un hâte d'avoir les dimensions de ces nouvelles trouvailles ! Et surtout de ce qui va en découler....

Wait and see :D


je comprends tout à fait ton enthousiasme et tes attentes devant cette dernière découverte. Mais il y en a encore pour des mois voire des années avant qu'ils n'accèdent à ces cavités. Et je ne suis pas certain qu'ils ne garderont pas, s'il y en a, les infos plutôt dérangeantes sous leur coude, vu l'accueil de LRDP dans certains milieux.

Toutefois pour patienter, enfin si tu as un peu de temps, tu devrais prendre géogébra, un plan de Gatenbrink et regarder par toi-même en suivant ce topic qui s'annonce plein de rebondissements. Ce WE je vais poster ma base de travail sur geogebratube, comme ça tous ceux qui veulent suivre le pourront facilement.

Contrairement à ce que tu penses, il ne faut pas être matheux pour tracer des droites et des cercles avec ce logiciel tout en suivant son intuition, rien de très compliqué en fait, même si évidemment parfois les maths peuvent aider, comme elle peuvent aussi parfois desservir.

Et vraiment quel plaisir de retrouver ce qu'ont condensé les anciens dans leurs dimensions, et voir ainsi un plan qui s'illumine et prend sens d'un seul coup !

Je laisse Lafla (ou d'autres, n'hésitez surtout pas !) un peu avancer. J'attends son prochain post que je devine très enthousiaste :-) Ce n'est pas faire du Grimault (quoique ?) c'est vraiment ici pour ne pas spammer et laisser aux autres le plaisir de découvrir par soi même.
Avatar de l’utilisateur
Etrange
 
Message(s) : 191
Inscription : 18 Décembre 2014, 16:57
A remercié: 83 fois
Remercié: 31 fois

Précédent

Retour vers Géométrie et mathématiques



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Google [Bot] et 3 invité(s)

cron