la coudée : nouvelle trouvaille

Re: la coudée : nouvelle trouvaille

Message par Amarillo Salvaje » 14 Novembre 2016, 00:04

Hey.

Ce n'est que mon avis mais SI il y a quelque chose à voir avec les cycles, alors les étoiles ont toutes leurs importances, et je miserais plutôt sur celle du zodiac ainsi que sur celle du cycle de précession, en particulier les plus brillantes.

Pour le cycle de précession, l'étoile VEGA est la plus brillante, donc elle me semblerait la plus cohérente (point de départ ou point clés d'un calendrier ?)
Pour le cycle du Zodiac, Régulus, Antarès, Aldébaran et Formalaut, les 4 "gardiennes du ciel" me semblent aussi cohérentes.
Il faudrait faire le rapprochement entre les deux.

Les constellations de Ptolémée dont on a hérité en bonne partie pourrait être une piste supplémentaire.
Le zodiac est relativement ancestral, et les 6 constellations du mouvement précessionnel (au pôle Nord) date aussi de Ptolémée :

Image

SI on prend comme point de départ ou comme moment clés cette période qui serait celle de la LYRE, on peut remarquer :
- seul représentation non vivante de ces 6 constellations
- la plus petite de ces 6 constellations
- constellation possédant l'étoile la plus brillante localement (VEGA)
- seule constellation ne "touchant" pas le cercle précessionnelle

Suivi d'HERCULE :
- (l'homme fort qui aurait construit tout ça ?)

Suivi du DRAGON :
- créature de feu qui se déplace dans les airs --> allusion à une météorite ?
- (l'étoile Thuban dont on est passée il y a 5000 ans)

Suivi de la GRANDE OURS :
- période à laquelle nous nous trouvons actuellement (au niveau de l'étoile Polaris)

Suivi de Céphée : ??

Suivi du CYGNE : ??

Sur cette image, j'ai relevé les étoiles cohérentes :
- rouge = zodiac
- vert = précession
Image
Je remarque juste que l'alignement entre le centre précessionnel et VEGA (étoile la plus brillante du cercle précessionnel) passe entre le Sagittaire et le Capricorne du cercle du zodiac, ce qui, selon notre calendrier, colle parfaitement avec le nouvel an ... c'est peut être le début de quelque chose

La ligne Sirius - Véga semble presque couper chaque cercle en deux.

Après, je ne saurait continuer sans entrer dans des élucubrations plus délirantes ... à moins de n'être mieux renseigné en astronomie et en astrologie traditionnelle, ou de remarquer d'autres observations simples et cohérentes qui pourraient être support d'une logique, voir d'un "message" permettant leur datation.

Après ce n'est qu'une éventuelle piste parmi d'autres ....
Bon, on s'éloigne un peu du sujet, c'est plus très mathématique tout ça ...
Amarillo Salvaje
 
Message(s) : 73
Inscription : 08 Décembre 2015, 11:57
A remercié: 15 fois
Remercié: 46 fois

Re: la coudée : nouvelle trouvaille

Message par Etrange » 15 Novembre 2016, 00:06

Bonsoir Amarillo,

oui, nous sommes pleinement dans le domaine de la spéculation, mais je dirais aussi dans une démarche hypothético déductive.

Les étoiles du zodiaques me semblent en effet être les plus probables, ce sont celles qu'on observe tout naturellement quand on veut observer et décrire le mouvement des planètes.

Comme le critère que je pose (en hypothèse, il y en a bien sûr beaucoup d'autres) est une étoile dont la vitesse stellaire lui permettrait de rester sur l'écliptique (cercle central du zodiaque) un peu moins d'un an puis de s'en écarter ensuite sensiblement, le critère de luminosité passe en fait au second plan, car il n'y a pas tellement de candidates.

J'en profite pour corriger ce que j'ai dit précédemment, l'autodatation est une question que je me pose mais qui est en fait très différente de la thèse LRDP. Dans LRDP, Régulus serait visé non pas pour autodater les constructions, mais pour indiquer un cycle (ici le cycle de la précession des équinoxes) de catastrophes cycliques telles les périodes d'abolition temporaires du champ magnétique terrestre entre deux inversions de sens des pôles magnétiques. Régulus dans ce cas est un très bon choix, car cette étoile à une vitesse stellaire à peu près nulle, si bien qu'elle ne varie pas de sa position très très proche de l'écliptique au fil du temps. Régulus pourrait être synonyme de régularité.
Avatar de l’utilisateur
Etrange
 
Message(s) : 191
Inscription : 18 Décembre 2014, 16:57
A remercié: 83 fois
Remercié: 31 fois

Précédent

Retour vers Géométrie et mathématiques



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Google [Bot] et 4 invité(s)

cron