Conduits de ventilation

Re: Conduits de ventilation

Message par albator » 20 Février 2016, 22:48

ratjepihac a écrit :Pourrais-tu m'indiquer une référence concernant la ventilation naturelle?

J'ai beau avoir recherché je ne suis pas tombé sur la page listant la myriade d'hypothèses abordées. Désolé.
Du reste, je ne souscris pas aux hypothèses un peu tirées par les cheveux (centrale électrique à hydrogène de matière noire en biaction avec des bosons de de thot)
Aussi, pourquoi avoir bouché les conduits de la chambre de la reine ?

Je pencherais pour une utilisation plus simple.
Nous constatons une érosion liée à un écoulement de fluide. Il y a donc eu de l'eau (ou du lait hein), s'écoulant en grande quantité totale.
Uniquement pendant la phase de travaux ? ou après pendant l'utilisation supposée ?

Faute d'idée réellement convaincante (conduit pour nettoyage après travaux, pour alimenter les quelques travaux de finition en cours...), [bref, bcp de travail en amont pour pas grand chose qui ne puisse être acheminé par les autres voies de la GP pendant les travaux], l'hypothèse la plus probable de mon point de vue est celle de Lheureux et de son vérin hydraulique. (voir sur google, super lutin, serrure hydraulique etc...)
Pour en revenir à sa théorie, tout semble d'imbriquer logiquement, avec une logique du "juste suffisant". C'est cette dernière méthode de dimensionnement au plus juste (au moindre effort) qui selon moi donne un crédit important à son puzzle. Avec un dimensionnement aussi juste mais suffisant, cela ne relève plus d'une banale coïncidence. Un peu comme retrouver pi phi le mètre et la vitesse de la lumière avec des opérations simples pour l GP, laquelle est également positionnée de manière à se que sa latitude soit celle de la vitesse de la lumière à 7 décimale près (latitude décimale, c en m/s).

J'ai cru entendre que JG conteste formellement cette théorie. J'avoue que je n'y mettrais pas ma main à couper, mais au moins un petit orteil !
Ne pensez pas qu'il faille réfléchir pour être heureux.
albator
 
Message(s) : 562
Inscription : 05 Avril 2013, 23:35
A remercié: 260 fois
Remercié: 127 fois

Re: Conduits de ventilation

Message par ratjepihac » 21 Février 2016, 14:28

Bonjour Albator,

Moi non plus je ne souscris pas aux hypothèses énergétiques ou liées à la mécanique quantique (que je ne me risquerais cependant pas à qualifier de tirées par les cheveux), pas plus qu'à celle du vérin hydraulique dans un premier temps.

Je trouve ton questionnement sain, et scientifiquement pertinent.

N'ayant pas pu voir les traces d'érosion autrement qu'en photo, et d'assez loin, il est possible que ma suggestion soit totalement hors sujet.
Cependant, pourrait-on supposer que l'eau a été utilisée comme lubrifiant? (traîneaux de bois, découpe des pierres, etc...)

Pour ce qui est de la vitesse de la lumière, je me permets de rejeter l'argument en bloc, parce que d'une part la latitude de la grande pyramide est de 29.9792345 (source: Google Maps), auquel cas, on tombe à plus d'1km/s à côté. (c'est beaucoup)
D'autre part, si on pose la lattitude à peu près égale à la vitesse de la lumière, on tombe à une centaine de mètres de la GP. C'est beaucoup aussi. On est loin de la précision de 0.05° d'angle pour l'orientation.
J'ajoute qu'il y a deux autres parallèles sur lesquels placer un monument, et qu'en retrouver un précisément sur celui-ci ne constitue pas pour moi une preuve de connaissance de la vitesse de la lumière. Ça resterait une hypothèse, avec une coîncidence effective, mais pas une preuve.

Edit: cette remarque n'a pas de sens car on tente de comparer des distances avec des angles. Le souci de précision entre distance et angle doit être approché par une méthode proportionnelle (comme Albator va le faire). Ceci-dit, parle d'angles dès le départ, il est donc plus pertinent de se focaliser sur la comparaison de ces angles directement.

Du coup, pour moi on n'est pas dans le cadre du juste suffisant. Si tu penses que je me trompe (j'en ai le droit), un élément qui pourrait me faire changer d'avis serait une liste complète de toutes les coïncidences qu'on retrouve, avec des précisions équivalentes.
Dernière édition par ratjepihac le 23 Février 2016, 13:49, édité 1 fois.
"Dès que quelqu'un me parle d'élites, je sais que je me trouve en présence d'un crétin"
-- E.M.Cioran
ratjepihac
 
Message(s) : 55
Inscription : 01 Février 2016, 10:24
A remercié: 27 fois
Remercié: 7 fois

Re: Conduits de ventilation

Message par albator » 21 Février 2016, 18:05

ratjepihac a écrit :Pour ce qui est de la vitesse de la lumière, je me permets de rejeter l'argument en bloc, parce que d'une part la latitude de la grande pyramide est de 29.9792345 (source: Google Maps), auquel cas, on tombe à plus d'1km/s à côté. (c'est beaucoup)
D'autre part, si on pose la lattitude à peu près égale à la vitesse de la lumière, on tombe à une centaine de mètres de la GP. C'est beaucoup aussi. On est loin de la précision de 0.05° d'angle pour l'orientation.

Je te remercie pour tes réflexions et ton encouragement.

et je reviens donc sur la la position de la GP.
Voyons voir pour l'orientation la précision relative obtenue.
On va donc comparer les 0.05° au 90° correspondants à 360/4 côtés. On arrive à 5.5 x 10e-4.

Pour ce qui est de l'erreur de distance par rapport à la position exacte :
29.979077
vs c =299 792 458
1- 299790770/299792548 = 5.9 x 10^-6
100 x plus précis que l'orientation.
Par ailleurs, la position exacte n'est qu'à quelques mètres près.
Cf : positionne sur google earth un marqueur au niveau du centre de la pyramide. avec la vue la plus verticale possible. puis édite le point en modifiant la latitude sans changer la longitude.
Bingo, on est a qq mètres près seulement. Attention a bien rester dans une écriture degré décimaux.
Image

de plus :
nous avons vu que toutes les pseudo égalités identifiées entre coudées, phi et pi sont d'un niveau de précision de 10-5 à 10-6.
Il serait étonnant de s'attendre à des résultats meilleurs encore. De fait, notre définition du mètre pouvant - à la base - être la même, notre étalon moderne est peut être à quelques millionièmes d'écarts de leurs mesures.
Autre point, l'axe de la terre a pu changer légèrement. Décalant par la même toute coordonnée géoaxée.

cela dit, je réfléchis à tes propositions, et j'y reviens !
Ne pensez pas qu'il faille réfléchir pour être heureux.
albator
 
Message(s) : 562
Inscription : 05 Avril 2013, 23:35
A remercié: 260 fois
Remercié: 127 fois

Re: Conduits de ventilation

Message par ratjepihac » 23 Février 2016, 13:44

Ah, merci pour toutes ces précisions!

Autant pour moi, je me suis trompé en faisant mes premières estimations.
J'ai utilisé Google Maps pour mes comparaisons, n'ayant pas la possibilité d'utiliser Earth avec mon système (pas disponible en version web et il est hors de question que j'installe un client lourd venant de Google).
Je tombe bon, effectivement, à 10m près à vue de nez:
http://maps.google.com/maps/api/staticm ... nsor=false

Un petit zoom pour la forme:
http://maps.google.com/maps/api/staticm ... nsor=false

Légende: En bleu, la valeur de 299790770 sur laquelle tu te bases, en rouge la vitesse de la lumière et en vert la latitude indiquée par wikipedia.

Je suis surpris de voir qu'à première vue le rouge semble plus proche que les deux autres. Bon, on est pas à 10m près je pense, cette précision semble trop importante compte tenu des capacités de Google Maps.

Par contre, je ne comprends pas le sens de tes opérations pour les comparaisons de précision. Je vois bien que tu essayes de faire une comparaison en proportion (ce qui est avisé dans ce cas, vu que comparer des degrés et des mètres serait stupide :D ), mais je ne vois pas sur quoi tu te bases pour établir ces proportions.
Et du coup je me rends compte qu'on mesure des angles depuis le début!
Du coup ma remarque sur la précision tient toujours, mais pas dans le sens annoncé au départ: la différence entre les deux précisions (0.05° pour le nord, si j'ai pas dit de bêtise) et 29.9792458-29.9790770 = 1.688 x10e-4 (vitesse de la lumière - latitude) est grande: si on fait le rapport, on tombe sur 0.05/(1.688 x 10e-4) = 296.~ (des brouettes).
Je maintiens que ça fait beaucoup, si c'était intentionnel, le résultat devrait être plus proche de 1 que ça, non?

Au fait, je pense qu'il serait bon de rappeler ici l'utilité du vérin hydraulique dans ce contexte (je n'ai pas lu le bouquin, honte sur moi, peux-tu éclairer ma lanterne?).

J'édite mon précédent post pour éviter tout contre-sens.
Dernière édition par ratjepihac le 24 Février 2016, 12:21, édité 1 fois.
"Dès que quelqu'un me parle d'élites, je sais que je me trouve en présence d'un crétin"
-- E.M.Cioran
ratjepihac
 
Message(s) : 55
Inscription : 01 Février 2016, 10:24
A remercié: 27 fois
Remercié: 7 fois

Re: Conduits de ventilation

Message par albator » 24 Février 2016, 00:15

Bonsoir
Je maintiens mes propositions pour les calculs relatifs.
Soit deux cas distincts.
Dans le cas de l'angle il faut considérer l'écart de position de 0.05 degrés par rapport à un angle aléatoire. Il n'y aurait que droite onconsidérerait 180 degrés. Avec 4 côtés parallèles 2 à 2 on retiens 90.
Pour la latitude, nous retrouvons 2 fois sur un équateur incliné, une latitude égale. On pourrait aussi donc calculer l'erreur relative en considérant ces 2 possibilités. J'ai choisi de faire un rapport des décimales pour plus de facilité.
Ën aucun cas nous ne pouvons comparer 0.05 et 29,x-29,y
0.05 se rapportant à 90 et 29 se rapportant à 360/2

Autre élément de comparaison :
Si l'erreur est de 100m pour la position de la GP. Combien de fois à t on 100m sur un périmètre terrestre? 0.1/40000.
A faire x2 car deux occurrences
Ne pensez pas qu'il faille réfléchir pour être heureux.
albator
 
Message(s) : 562
Inscription : 05 Avril 2013, 23:35
A remercié: 260 fois
Remercié: 127 fois

Re: Conduits de ventilation

Message par julianstouch » 24 Février 2016, 14:55

J'ai retrouvé le lien perdu sur la liste des hypothèses je pense :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pyramidologie#Les_th.C3.A8ses_techniques

Concernant la précision, je pense qu'elle était parfaite à l'époque.
N'oublions pas que la Terre vie, et que la tectonique (pas la musique) des plaques à lieu.

Si la Pyramide à bouger de 10 mètres, c'est possible. D'ailleurs c'es possible aussi que l'ile de Paques se soit écarté de 10m

En gros :
GP = -2560 avant JC. On est en 2016. Soit 4576 d'année de mouvement.
10 m / 4576 an = 2 mm/an.
Dixit wiki : "Le mouvement relatif latéral varie d'une plaque à l'autre et est de l'ordre de 0 à 100 mm/an."
Sachant que Gizeh, centre du monde, est la zone la moins mouvementée et la plus ancienne au niveau océanique.
De Wiki : https://fr.wikipedia.org/wiki/Tectonique_des_plaques
julianstouch
 
Message(s) : 49
Inscription : 02 Février 2016, 17:30
A remercié: 1 fois
Remercié: 12 fois

Re: Conduits de ventilation

Message par ratjepihac » 25 Février 2016, 16:55

Julianstouch, merci pour la référence sur le Bélier hydraulique.

Ça me permet de poser la question suivante: à quoi sevait ce bélier?

Pour tes remarques sur la Terre, je ne sais pas si on peut parler de vie.
Et effectivement l'île de Pacques a pu bouger. Un bon moyen pour vérifier si ça colle à la théorie serait de recalculer approximativement le mouvement relatif des deux plaques et de voir le rapport avec l'écart de mesure actuel.
Si les plaques ont trop bougé ou pas assez bougé (ordre de grandeur x10 en gros), alors on peut dire que la précision de la mesure des anciens Egyptiens est fausse (en fait c'est ce que tu proposes). Ou qu'ils n'ont rien mesuré du tout.
Sauf que ça a l'air compliqué de faire une bonne estimation, vu que ce déplacement est variable.
Et l'erreur de 10m, je l'imputerais plutôt à google, vu que c'est beaucoup plus facile de faire des erreurs sur une projection directe.

Par contre, je ne suis pas du tout d'accord pour dire que Gizeh est l'endroit le plus central du monde.
Pour info c'est le bout d'une zone de rifting qui démarre de la Somalie en gros. Et c'est une zone sismique connue, donc pas du tout un point fixe. (et ça n'a rien à voir avec de l'ancienneté océanique, vu qu'on est sur un point continental)
"Dès que quelqu'un me parle d'élites, je sais que je me trouve en présence d'un crétin"
-- E.M.Cioran
ratjepihac
 
Message(s) : 55
Inscription : 01 Février 2016, 10:24
A remercié: 27 fois
Remercié: 7 fois

Re: Conduits de ventilation

Message par ratjepihac » 25 Février 2016, 17:08

albator a écrit :...

Alors je me suis bien creusé la tête pour comprendre ton raisonnement. Si j'ai bien compris, tu pars du principe qu'une erreur de 100% sur l'orientation de la GP amènerait à 180° d'orientation nord-sud.
Mais, la pyramide présentant un axe de symétrie, l'orientation à 180° du nord ramène à une orientation nord-sud. Je suis d'accord.
Donc l'erreur ne peut se faire qu'à la moitié de cet angle, soit 90°.
Bon. Moi, j'irais plus loin.
Parce que la pyramide, vue du dessus possède un centre de symétrie, donc plusieurs axes. Si on prend comme figure de projection de la GP un carré, je retiendrais les diagonales et les droites passant par les milieux des côtés.
(nota: ça marche aussi avec la projection 8 faces -> étoile à 4 branches, et ça m'arrange bien pour le coup).

Du coup, j'ai deux nouveaux axes de symétrie, et je prétends qu'avec la GP, une orientation d'est en ouest est indiscernable d'une orientation nord-sud.
Du coup il faut recouper 90° en deux.
Oui mais. Si on coupe en deux, on se retrouve avec les pointes qui indiquent les points cardinaux. Pour moi c'est aussi une orientation logique.
Donc on recoupe encore en deux. Ça nous amène à 45°/2=22.5°.
L'erreur 100% est de 22.5°.

Du coup, 0.05/22.5=2.22x10e-3.
On reprend (si tu veux) le rapport 10m/circonférence terrestre, on va prendre 40 007,864km, ça donne 10/40 007,864=2.49x10e-4.
Il y a quand même un ordre de grandeur de différence et je trouve que ça fait beaucoup, non?

Me suis-je trompé dans mon raisonnement?
"Dès que quelqu'un me parle d'élites, je sais que je me trouve en présence d'un crétin"
-- E.M.Cioran
ratjepihac
 
Message(s) : 55
Inscription : 01 Février 2016, 10:24
A remercié: 27 fois
Remercié: 7 fois

Re: Conduits de ventilation

Message par albator » 26 Février 2016, 00:28

Bonsoir Ratjepihac,
Merci d'avoir essayé de me décrypter, j'avais écris via mon smartphone après 3 pintes. Donc bon ! niveau clareté d'explications on m'excusera :roll:

pour ce qui est de l'orientation, retrouver plus de symétries / diminuer l'angle de redondance - soit passer de 90° à 22° ne va pas dans le bon sens pour ce qui est de ta thèse.
En effet, plus l'écart relatif est faible, plus la précision se voit augmentée. Diviser par 90 donne un résultat plus petit que divisé par 22.

normalement, un écart relatif se calcul comme suit : (ref - mesure)/ref

Pour ce qui est de la position :
le calcul que tu proposes est : 10/40 000 000 = 1/4 000 000 soit 0.25 * 10e-6 ou encore 2,5 10e-7 (!!!) Précision diabolique !
Par contre, comme je le disais, je ne suis pas très sûr si il faille prendre 40 000 000 km /2 (car 2 occurrences pour retrouver la latitude) ou si il fallait par exemple diviser par 4 (en acceptant les nombres négatifs par exemple).

Bref, dans tous les cas :
- l'alignement part rapport au nord découle d'une volonté certaine une et ne fait pas l'objet d'un hasard. On notera que la précision d'alignement est remarquable. Au delà du fait qu'elle ait pu être déviée avec le temps.
- le fait que latitude = c est par contre loin d'être une pratique courante ou évidente. C'est donc de la justesse de ce résultat qui tend à montrer que cela dépasse le hasard. Les multiples congruences mathématiques et scientifiques qui définissent la pyramide et ses propriétés communiquent à ce résultat d'apparence "chanceux", un dessein intelligent.

Pour en revenir aux conduits de ventilation, j'ai beau bosser en Chauffage Climatisation Ventilation Désenfumage Plomberie Fuites et Courants d'Airs, je ne vois pas !
Dernière édition par albator le 29 Février 2016, 00:35, édité 1 fois.
Ne pensez pas qu'il faille réfléchir pour être heureux.
albator
 
Message(s) : 562
Inscription : 05 Avril 2013, 23:35
A remercié: 260 fois
Remercié: 127 fois

Re: Conduits de ventilation

Message par ratjepihac » 26 Février 2016, 11:31

albator a écrit :...

Ah ok, tout s'explique! :lol:
Et bien, je peux te dire que c'est nettement plus clair quand tu es sobre! :P
Moi par contre, j'étais pas en forme effectivement, vu que j'ai oublié que ma valeur du périmètre terrestre était en kilomètres :?

Mais bon, du coup, la différence de précision est faramineuse, et diviser par 2 ou 4 n'y changera rien.

Au final, par rapport aux conclusions:
albator a écrit :- l'alignement part rapport au nord est une et ne fait pas l'objet d'un hasard. On notera que la précision d'alignement est remarquable. Au delà du fait qu'elle ait pu être déviée avec le temps.

Ok avec ça. D'autant plus que le pôle Nord bouge sacrément vite, du coup je sais pas si c'est significatif vu depuis l'Egypte, mais il y a bien moyen de se planter.

Edit: je parle évidemment du Nord magnétique, comme Albator le fera remarquer.

albator a écrit :- le fait que latitude = c est par contre loin d'être une pratique courante ou évidente. C'est donc de la justesse de ce résultat qui tend à montrer que cela dépasse le hasard. Les multiples congruences mathématiques et scientifiques qui définissent la pyramide et ses propriétés communiquent à ce résultat d'apparence "chanceux", un dessein intelligent.

Là par contre, je suis toujours pas d'accord, parce que si les gars avaient été au fin fond de l'Europe, ils se seraient pas déplacés jusqu'en Egypte pour construire ça. (ça aurait laissé des traces)
Pour moi il y a intervention du hasard sur deux points:
-soit ils étaient déjà au bon endroit par coup de bol. (ça me paraît fort de café)
-soit ils ont construit là par coup de bol. (pour moi, c'est pas très coûteux comme hypothèse)

Et pour parler de congruences, c'est pas parce qu'on trouve des corrélations qu'il y a forcément une intention derrière. Je t'invite à faire un petit tour sur ce site pour quelques exemples bien choisis:
http://www.tylervigen.com/spurious-correlations
Pour préciser ma façon de penser: une corrélation ne constitue pas une preuve. Donc je n'ai pas de bonne raison de croire que la précision de positionnement n'est pas dûe au hasard.
Et cet argument passe à l'échelle sans problème.
Dernière édition par ratjepihac le 29 Février 2016, 09:38, édité 1 fois.
"Dès que quelqu'un me parle d'élites, je sais que je me trouve en présence d'un crétin"
-- E.M.Cioran
ratjepihac
 
Message(s) : 55
Inscription : 01 Février 2016, 10:24
A remercié: 27 fois
Remercié: 7 fois

PrécédentSuivant

Retour vers Conception et construction : Pourquoi, comment, quand, qui ?



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron