La question de l'outillage

Re: La question de l'outillage

Message par ratjepihac » 02 Février 2016, 11:41

Bonjour,

Merci pour ce questionnement qui me paraît très intéressant et utile.

Etant totalement béotien concernant les techniques industrielles de l'ancien Empire, je pense néanmoins pourvoir apporter des éléments de réponse plus ou moins pertinents.
Ceux-ci seront à prendre tels qu'ils sont, c'est à dire des réflexions d'un citoyen lambda réfléchissant au fond de son canapé, puisque Mr Grimault n'a pour l'instant pas eu l'occasion de nous apporter des faits permettant d'expliquer tous les paradoxes apportés par la thèse officielle.

Je précise au passage que ne lisant pas le cyrillique, je n'ai pas pu lire la référence à l'ouvrage de Denys Stock, ce qui sans doute expliquera une certiane méconnaissance de la thèse officielle.

Dans cette première réponse, je vais tenter de me faire l'avocat du diable, si vous le voulez bien.

La première question qui me vient à l'esprit en regardant la vidéo de Awayan films est: qu'est-ce qui peut faire penser à une technologie avancée?
La première réponse qui me vient à l'esprit est "pas grand chose" (soyons provoquants).

Je vais commencer par les empreintes en creux, qui sont de loin (selon mon avis subjectif, bien entendu) les marques les plus impressionantes.
La première explication qui me vient à l'esprit est que ces pierres ont servi de support à la taille d'autres pierres.
Autre explication, il pourrait s'agir de pierres réutilisées depuis un autre bâtiment, et pivotées pour les besoins de la consttruction.
Troisième explication, les empreintes ont été taillées avant transport pour faciliter l'adhérence des cordes/couroies de traction/maintien.

Pour ce qui est des profils symétriques, une question me vient à l'esprit: est-il possible d'extraire de très gros blocs pour les recouper ensuite?
Cela expliquerait les formes quasi-symétrques retrouvées un peu partout. En revanche je n'ai pas les moyens de répondre à cette question, seul un expert pourrait nous dire si une telle extraction est techniquement faisable et si oui comment il faudrait procéder.

Enfin, pour la précision de taille, je donne ma langue au chat. Une réponse positive à ma précédente question pourrait répondre en partie à cette interrogation. Si quelqu'un a des faits qui pourraient nous aider, j'en serais ravi.

Nous avons donc établi que la réalisation de ces édifices pourraient éventuellement trouver une explication simple. (sous certaines conditions à éclaircir, bien sûr)
Chercher une explication plus précise? D'aucuns se contenteraient de dire qu'il s'agit là d'une démonstration claire, qui prouve l'inexistence de ces outils avancés.
Oui, mais. Le fait de proposer une technique de réalisation, aussi simple soit-elle, n'est qu'une démonstration à priori.
Pour le coup, on doit aussi pouvoir trouver des éléments qui appuient cette hypothèse (ça c'est quand même passé il y a 3000 ans, on devrait retrouver des traces).

Qu'est-ce qui nous permettrait d'appuyer ou non une hypothèse ou l'autre?
-des plans.
-des outils
-des manuscrits décrivant les techniques de construction

A ma connaissance, on n'a pas retrouvé de plan de construction ou de compilation de techniques architecturales de l'époque dans les archives. (J'avoue mon ignorance, je n'ai pas été plus loin que ma pauvre culture sur le sujet. Si quelqu'un a une info avec des plans et ou des techniques de construction relatée dans un écrit de l'époque qu'il le fasse savoir, j'ai horreur de parler dans le vide (surtout quand c'est faux))

Restent les outils. C'est peu.
Mais on en a retrouvé. Et rudimentaires par dessus le marché.

Interrogeons nous à présent sur l'outillage permettant de tailler des pierres, sans considération d'époque.
Pour découper une pierre, on a besoin de puissance, donc d'énergie.
Voici recensées les façons d'obtenir la puissance nécessaire à découper une roche (j'espère ne pas en oublier):
-électromagnétique (laser, moteur, etc...)
-chimique (plasma, acides, etc...)
-atomique (fission, fusion)
-pression (érosion, découpe à eau)
-musculaire (humain, animal)

Je me permets d'évacuer la dernière possibilité en affirmant qu'il est possible de tailler ces roches à l'aide d'outils rudimentaires (si quelqu'un n'est pas d'accord, il sera toujours le temps d'y revenir). Les outils retrouvés datant de cette période ne contredisent pas cette hypothèse. (donc je la valide provisoirement)

Le problème de toute solution électromagnétique est le stockage et la restitution de l'énergie. Qui dit stockage dit accumulateur. Les composants chimiques permettant de fabriquer des accumulateurs sont suffisamment durables pour être retrouvés à notre époque. Or, faute de preuves, on ne peut pas dire qu'ils ont existé. (attention, je n'ai pas dit qu'ils n'ont pas existé, mais la probabilité qu'ils aient existé et qu'on n'en ait pas retrouvé est assez faible, donc l'hypothèse l'est également).

Je me permets d'écarter l'hypothèse atomique aussi. (si quelqu'un veut qu'on en parle, on peut. Mais je me permets d'appliquer la règle du rasoir d'Okham pour de bonnes raisons que j'expliquerai s'il y a lieu).

Restent les procédés chimiques et la pression, qui sont à mes yeux beaucoup plus intéressants (jugement subjectif, notez bien, mais vous pouvez revenir sur tous les points abordés, je n'ai absolument pas l'intention d'esquiver quoi que ce soit).

D'abord au niveau chimique. Ma formation d'ingénieur ne m'a jamais porté connaissance d'un quelconque procédé chimique permettant la découpe de pierre (mais connaisssant la plupart des formations d'ingénieur, il y a forcément des lacunes dans mes connaissances).
Ensuite, en termes de découpe au plasma, d'abord je ne suis pas certain que cela puisse s'appliquer à la découpe de pierres (experts help me please!). En revanche, il faut de l'énergie élecromagnétique et de la pression pour faire une découpeuse au plasma, deux artéfacts qui sont au moins aussi durables qu'un marteau et un burin, et on n'en a pas retrouvé.

Pression/érosion: la découpe à eau est un procédé très utilisé pour toutes sortes de choses, et elle pourrait s'appliquer à la découpe de pierres. Oui mais. On n'a retrouvé aucun vérin, aucune machine ou partie de machine de compression permettant de nous mettre sur la piste d'une déoupeuse à eau antique (quel dommage, j'adore la découpe à eau).

En résumé, on n'a pas découvert d'élément étayant la présence de principe plus évolués que des scies et des burins. Si l'hypothèse que les monuments sont érigeables au moyens de ces outils rudimentaires est valide, rechercher des preuves d'une thèse mettant en oeuvre une technologie plus avancée relève de l'affirmation extraordinaire, qui demanderait des preuves plus qu'ordinaires (Carl Sagan).

J'arrive au terme de ma réponse, et je m'apreçois que je n'ai qu'effleuré la question.
En outre, j'ai la vague impression que mon discours est teinté de croyances.
N'ayant aucune idée d'où ces croyances se cachent, je vous remercie par avance de me signaler les passages qu'elles obscurcissent.
Si j'ai oublié un sujet (et il me paraît évident que n'importe qui en eût oublié), merci aussi de me le faire savoir.

Merci de m'avoir lu
"Dès que quelqu'un me parle d'élites, je sais que je me trouve en présence d'un crétin"
-- E.M.Cioran
ratjepihac
 
Message(s) : 55
Inscription : 01 Février 2016, 10:24
A remercié: 27 fois
Remercié: 7 fois

Re: La question de l'outillage

Message par Akottoka » 02 Février 2016, 13:17

ratjepihac : j'admire votre ton, désolé de ne pas vous répondre sur le sujet, mais je trouve votre démarche objective, claire et posée. Puissiez vous continuer à publier aussi proprement vos impressions sans atteinte aux personnes.
On leur donnera à tous un morceau de vérité, il ne tient qu'à eux d'apprendre les uns des autres...
Akottoka
 
Message(s) : 611
Inscription : 24 Mars 2013, 02:55
A remercié: 262 fois
Remercié: 182 fois

Re: La question de l'outillage

Message par thierry632 » 02 Février 2016, 13:28

Avatar de l’utilisateur
thierry632
 
Message(s) : 469
Inscription : 19 Mars 2013, 19:14
A remercié: 42 fois
Remercié: 127 fois

Re: La question de l'outillage

Message par chephane » 02 Février 2016, 13:37

Quel long texte pour finalement peu à en dégager à mon sens....

On écarte la précision ( au milieu du texte) et pour finir par :donc ça doit être jouable...

C'est justement ces précisions cumulées qui font le mystère de ces édifices
Le problème avec les citations sur internet, c'est qu'on peut jamais vraiment savoir si elles sont authentiques
Abraham LINCOLN
Avatar de l’utilisateur
chephane
 
Message(s) : 344
Inscription : 04 Mars 2013, 14:39
A remercié: 51 fois
Remercié: 48 fois

Re: La question de l'outillage

Message par ratjepihac » 02 Février 2016, 14:21

chephane a écrit :Quel long texte pour finalement peu à en dégager à mon sens....

On écarte la précision ( au milieu du texte) et pour finir par :donc ça doit être jouable...

C'est justement ces précisions cumulées qui font le mystère de ces édifices


Merci pour cette intervention, qui montre que mon propos peut être sujet à mauvaise interprétation.

Mon objectif est avant tout de mettre en perspective la réfutabilité de la thèse dite "officielle" et la nouvelle proposée ici, à savoir que les anciens Egyptiens ou au moins les bâtisseurs du site de Gizeh disposaient d'une technologie plus avancée que celle décrite dans la thèse officielle.

De tout cela, il ressort que le thèse officielle ne me paraît à priori (et j'insiste sur le "à priori") pas inconcevable, et jespère apporter les points à prouver, en terme de faisabilité, pour qu'elle m'apparaisse définitivement comme la bonne interprétation.
A cela j'ajoute aussi les faits qui pourraient me faire adhérer à la nouvelle hypothèse (qui pour l'instant me praît moins vraisemblable (mais pas impossible, on s'entend)).

C'est selon moi la seule manière efficace de produire un discours constructif permettant de rapprocher nos visions respective de ce qu'on pourrait appeler "vérité".
"Dès que quelqu'un me parle d'élites, je sais que je me trouve en présence d'un crétin"
-- E.M.Cioran
ratjepihac
 
Message(s) : 55
Inscription : 01 Février 2016, 10:24
A remercié: 27 fois
Remercié: 7 fois

Re: La question de l'outillage

Message par thierry632 » 02 Février 2016, 16:14

Pour légender mon précédent post:
Un outil dont on peut envisager le fonctionnement physique, une éventuelle découpe par résonance au niveau de la structure, mais dont on ne dispose pas en l'état de nos connaissances.
Avatar de l’utilisateur
thierry632
 
Message(s) : 469
Inscription : 19 Mars 2013, 19:14
A remercié: 42 fois
Remercié: 127 fois

Re: La question de l'outillage

Message par Akottoka » 02 Février 2016, 16:37

thierry632

Ça me fait penser à un résidu, l'empreinte négative d'un moule.
Dans le film de de Dei Mian vers 5min, quelqu'un peut-il me dire de quel site il est question?
On leur donnera à tous un morceau de vérité, il ne tient qu'à eux d'apprendre les uns des autres...
Akottoka
 
Message(s) : 611
Inscription : 24 Mars 2013, 02:55
A remercié: 262 fois
Remercié: 182 fois

Re: La question de l'outillage

Message par thierry632 » 02 Février 2016, 17:51

@ Akottoka
Il s'agit du site de Saqsayhuamán au Pérou à proximité (2 km) de Cusco:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sacsayhuam%C3%A1n
http://www.transparenceverite.com/2016/01/dei-mian-saqsayhuaman-perou.html
(3ème vidéo aux alentours de 5 mn)
Avatar de l’utilisateur
thierry632
 
Message(s) : 469
Inscription : 19 Mars 2013, 19:14
A remercié: 42 fois
Remercié: 127 fois

Re: La question de l'outillage

Message par Akottoka » 02 Février 2016, 18:22

pardon, je parlais dans ma deuxième phrase de cette vidéo ci.

On leur donnera à tous un morceau de vérité, il ne tient qu'à eux d'apprendre les uns des autres...
Akottoka
 
Message(s) : 611
Inscription : 24 Mars 2013, 02:55
A remercié: 262 fois
Remercié: 182 fois

Re: La question de l'outillage

Message par davidgag » 02 Février 2016, 18:42

Akottoka a écrit :pardon, je parlais dans ma deuxième phrase de cette vidéo ci.



Et bien dans la description il parle de pierres vivantes de Roumanie
Image
http://globe-reporters.org/campagnes-passees/2014-2015-roumanie/espace-globe-reporters/developpement-durable-et/article/en-roumanie-le-mystere-des-pierres
8-)
Seul un imbécile regarde le doigt pointé vers le ciel.
Avatar de l’utilisateur
davidgag
 
Message(s) : 59
Inscription : 19 Mars 2013, 17:46
A remercié: 136 fois
Remercié: 34 fois

Suivant

Retour vers Conception et construction : Pourquoi, comment, quand, qui ?



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité