La bibliothèque d'Alexandrie

Re: La bibliothèque d'Alexandrie

Message par Aurel » 12 Juin 2016, 10:47

Bonjour a tous personnellement mes livres sont plutôt des années 1900/1970 ou deja le sujet etait tres porteur , je ne peu pas tt vous donner car j en ai plus de 700 comme ca en tt genre mais la vs pourrez voir des pièces facilement trouvable ds les braderies comme les livres de Robert Charroux tres tres détaillés de sources , je vs referais des photos de certains autres livres que je ne sort que rarement car c comme des pièces de collection par exemple :

Courdaveaux : Comment se sont formés les dogmes
Un ouvrage érudit publié à Paris, chez Fichbacher, en 1889. Cet exemplaire est dans une très belle reliure à 4 nerfs et il est en excellent état.

Charles François Dupuis : l'origine de tout les cultes : un ouvrage d'une très haute erudicite et comportant les cachets de la p de la Grande Loge Française du Rite Ecossais Ancien Accepté, laquelle fut démantelée (il ne s'agit pas d'un exemplaire volé !). Il s'agit de l'édition originale, chez Agasse, datée de l'an VI de la République. Le dos manque, hélas, mais cela reste une pièce de collection exceptionnelle (voir MM unique avec c cachet maçonnique :D )

Image
Grâce à ts ca je m'amuse donc a essayé de verifier les infos de Mr grimault et autres c devenu une passion Lool :

L'âge des pyramides quelques infos anciennes :

Hérodote assure que les prêtres de Thèbes lui ont montré 341 statues en bois, représentant la succession de pères en fils des grands prêtres les ayant précédés depuis plus de 11 000 ans ( ce qui prouve la très hautes ancienneté du sanctuaire)(Hérodote :Histoire II 143 : http://remacle.org/bloodwolf/historiens ... uterpe.htm )

D'après une tradition copte, la Pyramide fut construite 300 ans avant le Déluge, ce qui nous reporterait aux limites acceptables de 8 000 à 11 000 av JC :

Texte de l'écrivain copte Masoudi : 957 de notre ère (https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Al-Mas%27%C3%BBd%C3%AE ) ( le manuscrit se trouve à Oxford ) :
Surid ... Un des rois de l'Égypte avant le Déluge, construisit les deux grandes pyramides... Il ordonna aussi aux prêtres de déposer à l'intérieur la somme de leur sagesse et de leurs connaissances dans les différents arts et sciences d'arithmétique et de géométrie, de manière à demeurer comme témoignage pour le bénéfice de ceux qui pourraient éventuellement les comprendre...
Dans la Pyramide orientale (kheops) furent inscrites les sphères célestes et les figures représentant les etoiles et leurs cycles, et en MM temps l'histoire et la chronique du temps passé, du temps à venir et de chacun des événements futurs qui surviendront en Égypte . (957 après JC ) .

Le manuscrit de Makrisi renforce cette révélation : "La première pyramide fut consacrée à l'histoire et à l'astronomie, la deuxieme à la science médicale ". ( http://remacle.org/bloodwolf/arabe/makrizi/egypte.htm )
Ce sont en effet surtout des données mathématiques et astronomiques que l'on peu voir dans la grande pyramide ...

L'historien arabe Abou-Zeyd-el-Balkhy nous dit ce ceci : "l'inscription gravée sur les pyramides fut traduite en arabe. Elle apprenait l'époque de la construction, le temps où; dit-il; la Lyre se trouvait dans le signe du Cancer" en calculant la on trouve deux fois 36 000 ans solaires avant l'hégire, soit environ 73 300 ans (https://en.m.wikipedia.org/wiki/Abu_Zayd_al-Balkhi ) !! Estimation exagérée ?

ET SUR LES BIBLIOTHÈQUEs J'AVAIS TAPER CA DES DIFFÈRENTS LIVRES :

L'un des plus grd problème au qu'elle se heurte l'histoire est l absence de preuve et la destruction d' une énorme partie de nos archives :
La fameuse collection de Pisistrate à Athènes (6eme siècle avant JC ) fut anéantie par chance échappèrent à la destruction les fameux poème de Homère édité par les maître de la littérature grec ... Les papyrus conservés ds le temple de Ptath à Memphis furent totalement détruit et le même sort frappa en Asie Mineure, la bibliothèque de Pergame qui renfermait 200 000 volumes... lA ville de Carthage rasée par les Romains après un embrasement de 17 jours en 146 av JC était réputée posséder un demi million de documents écrits ...

Et en effet la plus grde perte est La bibliothèque d'Alexandrie incendiée pendant la campagne de Jules César en Égypte et dt 700 000 ouvrages inestimables furent perdus. Le Bruchion contenait 400 000 volumes et le sérapéum en abritait 300 000 c'était aussi une énorme université chimie physique botanique astronomie littérature ect ect avec presque 14 000 étudiants ...
Mais aussi é France le collège Druidique de Bibracte (actuellement ville d'Autun ) fut perdu accause des romains de nombreux traités de philosophie de médecine d'astronomie et autres furent encore perdu ...En Asie l'empereur Tsin Shi Hwang TI en 213 av JC publia un édit ordonnant que soient brûlés d'innombrables volumes ... Léo Isaurus au 8 eme siècles détruise par le feu à Constantinople plus de 300 000 ouvrages... Ne comptons même pas le nbre d'ouvrage anéantis au moyen âge par L'inquisition !! En 1549 un jeune moine Diego de Landa découvrit une importante bibliothèque maya au Mexique voila ce qu'il dit : "nous brulâmes toutes pièces", écrivit-il car elles ne contenaient que superstition et machination du diable " lorsque il devint plus vieux et évêque il comprena son erreur et entreprit la recherche des manuscrits mayas restant (hélas sans succès ) .
Et il y a encore bcp'd'exemple d'effacement de notre histoire bon week end
Aurel
 
Message(s) : 47
Inscription : 20 Janvier 2016, 23:09
A remercié: 13 fois
Remercié: 20 fois

Re: La bibliothèque d'Alexandrie

Message par Aurel » 11 Juillet 2016, 19:50

D'autre livre interressant :

Image
Robert M.Schoch : les batisseurs de pyramides et aussi dossier trad Kadath sur sa fameuse étude du Sphinx et son érosion pluvial...z

Weiss: La Synarchie ( l'autorité face au pouvoir ) depuis la préhistoire jusqu'à la prochaine paix ... 1955

Michel SIFFRE : Mystérieuses civilisations dans les entrailles de la terre.
L'ouvrage comporte un deuxième titre en pages intérieures : A la recherche de l'art des cavernes du pays Maya. C'est un bel album dans une reliure sobre mais solide de bibliothèque publique.

Lt Col. DONEUX : Electricité et magnétisme terrestres
Deux volumes sur trois d'un ouvrage très rare ...

CHARROUX : Le livre des maîtres du monde.
Il ne s'agit pas de l'édition originale brochée, mais d'une réédition plus luxueuse présentée sous reliure industrielle avec un beau médaillon en métal doré.
CHARROUX : Le livre des secrets trahis
Ouvrage broché qui est accompagné de plusieurs lettres autographes de Robert Charroux à ma source ...

Image
COURDAVEAUX : Comment se sont formés les dogmes
Un ouvrage érudit publié à Paris, chez Fichbacher, en 1889. Cet exemplaire est dans une très belle reliure...

Image
BAUDOUIN : La préhistoire par les étoiles
Publié chez l'éditeur scientifique Maloine, à Paris, en 1926. Broché. Ce livre fort rare n'est proposé que par deux bouquinistes actuellement dans le monde( sur le net à prirori ) et, chacun, au prix de 100 euros

Image
Dupuis : abrégé de l'origine de Tous Les Cultes : est en un seul volume et comporte les cachets de la bibliothèque de la Grande Loge Française du Rite Ecossais Ancien Accepté, laquelle fut démantelée (il ne s'agit pas d'un exemplaire volé !). Il s'agit de l'édition originale, chez Agasse, datée de l'an VI de la République. Le dos manque, hélas, mais cela reste une pièce de collection exceptionnelle.

Voici ce qu'en disait Jacques Grimault sur un de mes posts Facebook qu il est venu commenter : Excellent livre de l'astronome Charles Dupuis, dans lequel il précise que les Athéniens étaient issus d'une colonie égyptienne... Bonne lecture... Il existe par ailleurs un Abrégé de tous les cultes. Ne prenez pas tout à la lettre : à cette époque - la Révolution - tout était mise en œuvre pour combattre l'institution religieuse et les religions elles-mêmes, à commencer par le culte des chrétiens, religion solaire évidente, mais pas que cela....

Apres pour ce qui es des sociétés secrète voici ce que ma dis mon grd père dessus à qui je dois tt ces livres ... :


J'ai commencé à fréquenter les bouquinistes dès mes 18 ans et plus spécialement l'un d'entre eux qui devint bientôt (et qui est resté) un ami véritable. Il a fait une très belle carrière dans la profession parce qu'il était très sérieux et cherchait à se documenter au mieux. Il est ainsi devenu un des deux ou trois meilleurs de sa partie dans ce pays. Il avait bien entendu des clients de toutes sortes dont certains "bien placés" pour faire certaines recherches. Un jour, le hasard fit que se rencontrèrent dans sa boutique un des responsables de la bibliothèque du Vatican et un historien spécialisé dans la Franc-Maçonnerie. Mon ami s'arrangea pour qu'ils discutent entre eux. L'historien, plus volubile, chercha à étaler sa science tandis que l'autre restait muet comme une carpe. Finalement, mon ami l'invita à donner son avis. Et cet ecclésiastique répondit à l'historien : "Monsieur, vous ne savez rien."

Voilà qui illustre assez bien la difficulté de se former une opinion correcte sur ce sujet. Et rien ne prouve en la circonstance que l'ecclésiastique était plus proche de la réalité historique que l'historien lui-même. À toi de voir...

J'ai un autre ami qui a eu le privilège de pouvoir aller consulter la bibliothèque d'une grande Loge belge. Ingénieur-architecte de formation, il pensait pouvoir trouver là des ouvrages qui l'auraient éclairé sur certains aspects de l'architecture de monuments anciens. Eh bien il est sorti de là sans rien avoir trouvé d'intéressant.

Tu auras remarqué dans ma bibliothèque un bon nombre d'exemplaires d'un livre monumental écrit jadis par Charles-François Dupuis et dont le titre est L'Origine de tous les Cultes. Eh bien ce grand érudit qui avait été approché par pas mal de Frères Maçons les tenait en assez piètre estime.

Enfin, Nous avons un cousin éloigné ( que tu ne connais pas ) qui est avocat dans une des plus grosses études d'Athènes. Il est lui-même un haut dignitaire d'une Loge. Eh bien, s'il est passionné par des recherches diverses et notamment celles que j'ai poursuivies dans le domaine des religions, il n'en est pas moins déçu par ce qui se passe bien souvent dans les Loges. On ne peut donc trouver meilleur juge de la valeur réelle des maçons dans leur ensemble et de leurs travaux.

Je pense qu'il faut faire la part des choses entre la réalité historique et les légendes qui ont été propagées au sujet de la Maçonnerie. Un proverbe dit qu'on ne prête qu'aux riches et il signifie qu'on a souvent tendance à prêter de grandes capacités à ceux qui ont l'air d'en avoir. Mais... Il y a sans doute de grands érudits dans les Loges, mais pas plus qu'ailleurs très probablement. Et c'est pourquoi qu'on appartienne ou non à la Maçonnerie n'y change rien pour moi. Ce n'est pas, en soi, un critère qui détermine l'intérêt que les travaux d'une personne peut proposer. Bien à toi ...
Aurel
 
Message(s) : 47
Inscription : 20 Janvier 2016, 23:09
A remercié: 13 fois
Remercié: 20 fois

Re: La bibliothèque d'Alexandrie

Message par Aurel » 17 Août 2016, 16:19

Quelques livres sur les pyramides :

Joël Bertho 1999 : La pyramide reconstituée. Les pyramides seraient construites à partir de pierres reconstituées. Livre magnifiquement illustré... Et énormément de sources une relecture de certain hyeroglyphes et présentation ...(photo: 1/2/3)

Gilles Dormion & JP Goidin 1987: Les nouveaux mystères de la Grande Pyramide . Dormion est des fois considéré comme un des spécialistes de la question...(photo:4/5)

Fernand SCHWARZ 1979 : Géographie sacrée de l'Egypte ancienne. Traditions, ésotérisme , géométrie, mathématique...(photo:6/7)

Robert M.Schoch 2003: Les Bâtisseurs de Pyramides le tour du monde des civilisations ayant construit des pyramides, une partie aussi de son etude du sphinx, études c14sur certain mortiers des pyramides ect ect tres détaillé...( photo:8/9)

Charles Lagrange 1924: La loi historique de Bruck, la chronologie de la bible, et celle de La Grande Pyramide De Cheops ...(photo:10/11)

GERARD R-E 1922: Une augmentation de la connaissance humaine réalisée selon le plan prophétique de la Bible (Bruxelles et Liège -Office de publ./Thone- 1922)(photo:12/13/14)

Publié en même temps que les ouvrages de Charles Lagrange (le livre juste au-dessus)et chez le même éditeur, le présent ouvrage offrait un aperçu général sur les théories de Piazzi Smyth, Remy Brück et CHarles Lagrange qui concernaient la Grande Pyramide et les opérations mathématiques et chronologiques résultant des textes bibliques...

Certains SS doute trouvable en vente...voir en pdf ... Bonne soirée...
Les photos sont visible sur le post Facebook dessous
https://www.facebook.com/aurel.roll/pos ... 1469439761

Exemple photo: Image
Aurel
 
Message(s) : 47
Inscription : 20 Janvier 2016, 23:09
A remercié: 13 fois
Remercié: 20 fois

Re: La bibliothèque d'Alexandrie

Message par Aurel » 10 Novembre 2016, 10:41

CHARLES FRANÇOIS DUPUIS : L'Origine de Tous Les Cultes
(Astronomie, Mythologie, Religion, ....) un livre à étudier ...

Je vais maintenant laisser la parole à mon amis Marc qui REPOND à tout le monde(à titre d'information) sur Charles François Dupuis, vous y trouverez un peu plus de détails sur sa vie et ce qu il fit pr la France et pour la Science, aussi d'autres informations sur son GRAND ouvrage ( que je m'efforce d'analyser, mais c'est vraiment difficile étant donné la masse d'informations contenue dans ce livre, qui dépasse mes connaissances actuelle faut savoir être humble, quand on se trompe on s'excuse, quand on ne sait pas où comprend pas on cherche encore ... )
Vous y trouverez aussi la reponse à la question que se posait un internaute à savoir la réfutation (humoristique) de Jean Baptiste Peres sur les écrits de Dupuis...
Et vous comprendrez tous que chercher ces le propre de l'homme et que les erreurs sont nombreuses, et que plutôt que de se moquer il vaut mieux s'entraider, ne pas rester campé sur ces positions, un camp contre l'autre ca ne sert à rien ...

Ch.Fr.DUPUIS :

Il peut être tentant, aujourd’hui, de considérer que certains livres plus que centenaires sont complètement dépassés, les connaissances ayant beaucoup évolué depuis lors. Mais il serait absurde à plus d’un titre de rejeter ces ouvrages ou de ne pas les lire pour cette seule raison. En effet, n’importe quel livre ancien peut nous renseigner, déjà, sur le mode de vie ou l’état d’esprit des gens de cette époque et c’est déjà beaucoup. Mais lorsqu’il s’agit d’un livre qui marqua son époque et au départ duquel, ensuite, on fit de nombreuses recherches et découvertes intéressantes, il vaut vraiment la peine de retourner à cette source première et de l’étudier avec soin.

C’est le cas pour l’Origine de tous les cultes que Charles-François Dupuis écrivit à l’époque de la Révolution française.

Dupuis fut un savant de type encyclopédique. Né en 1742, il devint professeur de rhétorique à 24 ans puis abandonna les études théologiques pour se consacrer au Droit et fut reçu avocat au parlement de Paris en 1770. En 1780 il fut chargé de prononcer l’éloge funèbre de l’impératrice Marie-Thérèse. Il prit alors rang parmi les humanistes les plus distingués de son temps et fut nommé à la chaire d’éloquence latine au Collège de France. C’est vers cette époque qu’il revint aux mathématiques qu’il avait apprises dès son jeune âge et qu’il décida de suivre les cours d’astronomie du grand savant Lalande dont il devint bientôt l’ami. Grâce au formidable bagage intellectuel qu’il avait dans le domaine de la mythologie Dupuis comprit alors que beaucoup de récits mythologiques trouvaient leur explication dans la ronde des astres. Il s'en ouvrit à Lalande et il écrivit pour ce dernier une première étude sur le sujet que l’astronome inclut alors dans son monumental ouvrage d'astronomie. Cette étude fit du bruit et parvint aux oreilles de Sylvain Bailly qui entreprit de la réfuter. Piqué au vif, Dupuis se remit au travail pour développer plus complètement ses idées et ses démonstrations. On approchait alors de la Révolution et sa situation personnelle devint si critique qu'il jugea bon de quitter Paris et qu’il décida de brûler son manuscrit. Sa femme l'en empêcha fort heureusement. C'est un peu plus tard que le peuple, reconnaissant en Dupuis un des plus brillants cerveaux du moment, vint solliciter de sa part qu'il entre dans la carrière politique. Le savant abbé Barthelemy qui connaissait l’étendue des connaissances de Dupuis en mythologie, encouragea fortement la parution aussi rapide que possible de son ouvrage. C’est ainsi qu’en l’an III deux éditions différentes virent en même temps le jour, l’une en trois gros volume in 4° et l’autre en douze volumes in 8°, chacune accompagnée d'un grand atlas de planches. On savait déjà que, dans le dernier des trois gros volumes, Dupuis affirmait (et démontrait) que Jésus n'avait pas été un personnage réel mais un mythe solaire, au même titre que pas mal d'autres créatures mythiques célébrées dans l’antiquité. Beaucoup de chrétiens survolèrent donc l’énorme ouvrage et, rageurs, entreprirent aussitôt de le démolir. Ce n'était que simple réaction logique de la part de gens inféodés à une croyance telle que la leur.

L’Origine de tous les cultes déclencha donc une belle tempête. Et c'est à la fois pour y répondre et pour satisfaire ceux qui ne pouvaient pas lire son grand ouvrage que Dupuis rédigea quelques années plus tard l’Abrégé de l'Origine de tous les cultes. Ecrit dans un style assez vengeur qui s'explique par la haine que les prêtres lui vouèrent et par les calomnies qu'ils avaient déversées sur lui, cet ouvrage est une sorte de présentation résumée des idées de l’auteur, sans véritable intention démonstrative.

Le grand ouvrage contenait une très remarquable étude de l'Apocalypse de Jean, ce texte étant replacé dans son contexte historique et expliqué par la mythologie astrale. L'abrégé, quant à lui, parut, selon les éditions, avec un additif concernant le zodiaque circulaire de Denderah ou le zodiaque rectangulaire du même endroit. Deux études que l'on a parfois confondues mais qui furent distinctes. Par la suite, Dupuis publia encore d'autres ouvrages beaucoup moins connus concernant les mythes.

Tant dans son grand ouvrage que dans ses études sur les zodiaques de Denderah, Dupuis osa envisager que la Terre et les civilisations humaines étaient bien plus anciennes que ce qu'on admettait alors. Il crut pouvoir prétendre que l'étude du ciel et des constellations remontait sans doute à 20 ou 30 mille ans. Il fit mieux : en étudiant les concordances entre les signes du zodiaque partout dans le monde, il estima qu'il avait du exister, il y a très longtemps, une civilisation qui avait parcouru le monde entier en y répandant ses croyances et sa science. Et, tout naturellement, il supposa qu'il s'agissait de la civilisation Atlante. Dupuis posa ainsi les bases de ce qu'on nomme le diffusionnisme, autre sujet très controversé par les tenants d'un fort conservatisme en matière d'archéologie et d'histoire.

Il faut se rendre compte de la "modernité" des idées de Dupuis par rapport à l'époque où elles furent énoncées ! Or, toutes se sont révélées exactes ou, du moins, justifiées. Sauf que la Terre est jugée désormais bien plus ancienne encore que ce qu'avait osé estimer Dupuis.

Toutes ces choses furent considérées par beaucoup de beaux esprits d'alors comme parfaitement hérétiques et scandaleuses. Et voilà pourquoi Dupuis fut si fortement combattu. Ce n'était pas tant la qualité de ses démonstrations qui étaient concernées, mais plutôt le fait même qu'il avait osé remettre en cause des choses auxquelles les gens d'Eglise et les conservateurs ne voulaient pas qu'on touche. Plus tard, même, les exemplaires de certaines éditions de son abrégé furent condamnés à être brûlés en place publique. C'est bien la meilleure preuve que les opposants à Dupuis, faute d'être capables d'user d'intelligence pour combattre ses idées, furent contraints d'utiliser la force brutale.

La carrière politique de Dupuis fut courte mais extraordinairement fructueuse. En 1795 il fut nommé Secrétaire de la Convention. Un an plus tard il fut réélu au conseil des Cinq-Cents. En l’an VII il se retrouva sur une liste de candidats au directoire puis présida le corps législatif. On lui doit de nombreux travaux juridiques touchant l’instruction publique ou la liberté de la presse. Il fut également un des premiers membres de l’Institut de France.

Dupuis fut donc un personnage important de l'Histoire de France et fournit une contribution considérable à l’évolution des idées dans le domaine de la mythologie et de l’histoire ancienne. Ce sont principalement les gens inféodés à l'Eglise catholique qui se sont beaucoup préoccupé de ternir la valeur des travaux de cet homme au point qu'il est aujourd'hui presque totalement oublié et que sa tombe est restée très modeste, sans même le moindre monument.

Une prétendue réfutation de la méthodologie de Dupuis fut jadis publiée par un obscur personnage qui signa du nom de Peres (Comme quoi Napoléon n’a jamais existé). D’aucuns continuent de la citer aujourd’hui pour balayer d’un revers de la main les savantes études de Dupuis. Or, Peres ne fit pas mieux que certains humoristes modernes qui, faute d’arguments solides, tentent d’imposer leurs idées en usant de cette forme particulière de l’humour qu’est la dérision. Ainsi Pères donna l’illusion qu’en appliquant la méthode de Dupuis on pouvait tout aussi bien démontrer que Napoléon n’était qu’un mythe solaire et que ses proches et ses généraux n’avaient été que les saisons et les douze signes du zodiaque. Cependant, derrière la “démonstration” de Peres il n’y avait qu’un rideau de fumée et des similitudes touchant un seul personnage, tandis que Dupuis avait embrassé toute la mythologie et en avait démonté les mécanismes subtils. Ce n’est vraiment pas la même chose. Aujourd’hui, beaucoup d’érudits ont emprunté certaines des idées de Dupuis et reconnaissent l’influence des croyances astrales dans la fabrication des mythes et des légendes ainsi que dans l’orientation d’un grand nombre de monuments anciens à caractère religieux. Et ceux-là ont le bon sens de ne plus citer la prétendue “réfutation” de Peres qui semble n’avoir laissé derrière lui que ce lamentable souvenir.

Il est bien regrettable que des gens considèrent aujourd’hui que l'archéologie a fait de tels progrès depuis l’an III qu'ils s'arrêtent à cet argument pour repousser la lecture des savantes démonstration de Dupuis. Avant de trancher si simplement, ces personnes devraient se donner la peine de lire les milliers de pages que compte le grand ouvrage dans sa version en douze volumes. Là, ils trouveraient les preuves évidentes que Dupuis avait vu juste sur de nombreux points de la mythologie. Là ils trouveraient les bases mêmes de tout ce qui a été écrit ensuite en matière de mythologie astrale, de religion astrale et de géographie sacrée. Certes, lorsque parut l’Origine de tous les cultes, on ne savait pas encore déchiffrer les hiéroglyphes et Dupuis fut donc bien obligé de baser certains de ses raisonnements sur les conjectures du jésuite Athanasius Kircher qui avait tenté de les traduire. Mais si Dupuis a pu se fourvoyer ici ou là à cause du manque d'informations dont il disposait en son temps, il ne faut jamais oublier que c'est le sort commun de tous les pionniers et qu'aujourd'hui encore de brillants chercheurs scientifiques se fourvoient forcément dans leur discipline parce qu'ils ne savent pas encore ce qui sera découvert dans dix, vingt ou trente ans. Qu’on y réfléchisse un instant : on n’a pas rejeté Copernic et Newton parce que la Relativité d’Einstein a modifié leurs idées grâce auxquelles on guide toujours des sondes vers de lointaines planètes !

Un raisonnement simpliste consiste à croire que l’on peut comprendre les choses actuelles en ne tenant pas compte de celles du passé. Comprendre l’évolution des idées au fil des siècles est d’une importance capitale si l’on veut comprendre comment se sont formées les idées actuelles. Et, pour ce faire, il faut lire les travaux de nos prédécesseurs et les ouvrages anciens. C’est la règle de base pour acquérir une certaine érudition, toute autre démarche ne permettant que d’acquérir un vernis de culture.
Bonne soirée , bonne recherche à tous

- L'origine de tous les cultes (tome1 réédition 1822, les autres tomes y st aussi ) http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6 ... .item.zoom
- Abrégé de l'origine de tous les cultes : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6533767r
Image
En effet je lis bcp et ds les éditeurs dit "ésotériques" en faite il y a une foule de scientifiques en tout genre connus et reconnus qui écrivent dans les maisons d'éditions "ésotérique/occulte" ....

Voici une multitude de CV ( un mini échantillon )diverse montrant qu il y a DES personnes plus que sérieuses ( je vs l'accorde d'autre bcp moins, mais tout travail peu receler une info même minime ) ayant écrit dans le genre de maison d'édition que bcp aiment à ridiculiser, et qu ils ne prennent pas en compte, pourtant ils nous donnent de par leurs écrits une multitude de renseignements et de sourçe sur pleins de sujets diverses...pourquoi passer à coter de ca ?
Comme le disait l'archéologue Francis Maziere ce n'est pas sur les bancs de l'université que l'on peut tout apprendre , sachant que parfois il faut sortir du chemin "admis"
Je vs en donne quelques exemples mais il y en a tellement en faite :

1: Michel Butor : professeur/universitaire/historien/poète reçoit même le grand prix littéraire de L' Académie Francaise ...:https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Michel_Butor

2: : Jean Richer : Professeur/universitaire presenté comme un grd érudit ...: https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Jean_Ri ... versitaire)

3 : Pierre Carnac : un de mes préfèré , historien passionne de manuscrit ancien ...: https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Pierre_Carnac

4: Jean Paul Lemonde : ingénieur des mines
http://www.salon-livre-tournus.fr/liste ... de-42.html

5:Jacques demahieu : professeur / sociologue / anthropologue directeur de l'institut des sciences de l'homme https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Jacques_de_Mahieu

6 : Jacques Halbronn : historien de l'astrologie
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Jacques_Halbronn
Aurel
 
Message(s) : 47
Inscription : 20 Janvier 2016, 23:09
A remercié: 13 fois
Remercié: 20 fois

Précédent

Retour vers Histoire officielle et passé réel



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)