L'histoire, selon d'Isaac Newton - 1728

L'histoire, selon d'Isaac Newton - 1728

Message par julianstouch » 26 Février 2016, 18:45

Hello,

Je viens de tomber sur son livre.
THE CHRONOLOGY OF ANCIENT KINGDOMS AMENDED.

Gratuit et en ligne : http://www.gutenberg.org/files/15784/15 ... 5784-h.htm

Il y a énormément d'information sur l'égypte !
On apprend que : (année avant JC)

Il y a un livre sur la Géométrie.
860. Mœris Reigns in Egypt. He adorned Memphis, and translated the seat of his Empire thither from Thebes. There he built the famous Labyrinth, and the northern portico of the Temple of Vulcan, and dug the great Lake called the Lake of Mœris, and upon the bottom of it built two great Pyramids of brick: and these things being not mentioned by Homer or Hesiod, were unknown to them, and done after their days. Mœris wrote also a book of Geometry.


Que les pyramides ne sont pas des tombes / tombeaux, mais qu'elles ont étaient construites sur des cimetières, c'est pour ca qu'ils ont trouvé des momies.
I suspect that Venephes and Enephes have been corruptly written for Menephes or Amenophis, the letters AM being almost worn out in some old manuscript: for after the example of these Pyramids, the following Kings, Mœris and his successors, built others much larger. The plain in which they were built was the burying-place of that city, as appears by the Mummies there found; and therefore the Pyramids were the sepulchral monuments of the Kings and Princes of that city


La grande pyramide aurait été construite en -838 avant JC, wiki annonce -2500 avant JC.
La durée serait de 14 ans.
Et il donne l'ordre de construction des pyramides, la plus grande en premier :
Cheops shut up the Temples of the Nomes, and prohibited the worship of the Gods of Egypt, designing no doubt to have been worshipped himself after death: he is called also Chembis,[...] Anoisis: he built the biggest of the three great Pyramids which stand together; and his brother Cephren or Cerpheres built the second, and his son Mycerinus founded the third:

838. Cheops Reigns in Egypt. He built the greatest Pyramid
824. Cephren Reigns in Egypt, and builds another great Pyramid.
808. Mycerinus Reigns there, and begins the third great Pyramid
801. Nitocris, the sister of Mycerinus, succeeds him, and finishes the third great Pyramid.


Y'a beaucoup de choses à lire !
julianstouch
 
Message(s) : 49
Inscription : 02 Février 2016, 17:30
A remercié: 1 fois
Remercié: 12 fois

Re: L'histoire, selon d'Isaac Newton - 1728

Message par julianstouch » 29 Février 2016, 15:38

Je pense qu'Isaac Newton et d'autres personnages sont des éléments importants.

Copernicus said that he had arrived at his revolutionary insights by studying the secret writings of the ancient Egyptians 'including the hidden works of Thoth himself...'

Trad : Copernicus a dis qu'il était arrivé à ses conclusions révolutionnaires en étudiant les écritures secrètes de l'ancienne Egypte, inclus le "travail caché de Thoth" lui-même

Kepler admitted that in formulating his laws of the planetary orbits he was merely 'stealing the golden vessels of the Egyptians'.

Trad : Kepler a admis que ses lois sur le système solaire étaient s'apparenté à avoir volé les connaissances des Egyptiens. (Expression golden vessels pour vase d'or, pour la connaissance)

Sir Isaac Newton stated that 'the Egyptians concealed mysteries that were above the capacity of the herd', such as 'the knowledge that the earth orbited the sun and not vice-versa'

Trad : Isaac N. a dis que les égyptiens ont dissimulé des mystères qui sont au délà de la capacité standard de compréhension de M. toutlemonde, comme le savoir que la Terre tourne autour du Soleil et non l'inverse.

Nos plus célèbres inventeurs se sont inspiré de ces savoirs.
Pour Isaac, il a appris l'hébreux pour etre sur de la précision de son travail et de la traduction.
Il a étudié les 20 versions du livre des Révélations. De même avec le livre d'Ezekiel.
Il a reproduit le plan du temple de Solomon car il était convaincu que ce batiment est un code pour décrypter l'univers. Rien que ca.

Attention
La théorie de la pomme sur la tête est fausse.
Il a dis que ses lois sur la gravité et gravitation n'étaient pas nouvelles, mais connu et complètement comprise dans les temps anciens.


Je continue sur lui, il a dit qu'il devait trouver la longueur exact de la coudée (cubits) pour établir sa théorie.
Il est allé mesurer la Grande Pyramide, mais il s'est loupé. Il a arreté ses travaux.
Jean Picard, célèbre explorateur Français de père en fils, est allé lamesurer un peu plus tard, de façon précise, et à publier ces mesures.
A la vu des résultats, Isaac a fini ses travaux et annoncé sa loi sur la gravitation.

A savoir :
"Any two bodies in the universe attract each other with a force that is directly proportional to the product of their masses and inversely proportional to the square of the distance between them."
Trad : 2 corps dans l'univers s'attire l'un l'autre avec une force directement proportionnelle au produit de leur masses et inversement proportionel au carré de la distance entre eux.

Et il lui fallait la mesure de la coudée et de la grande pyramide pour conclure ceci !
julianstouch
 
Message(s) : 49
Inscription : 02 Février 2016, 17:30
A remercié: 1 fois
Remercié: 12 fois

Re: L'histoire, selon d'Isaac Newton - 1728

Message par julianstouch » 29 Février 2016, 15:59

Concernant Jean Picard (1620-1682), je lis :

"en effet, il est le premier à mesurer un arc de un degré de méridien terrestre par triangulation avec des instruments munis de lunettes astronomiques à réticule. Il en déduit le rayon de la Terre, supposée sphérique, avec une exactitude jusqu'à là inégalée"

"Ses travaux portent aussi sur la recherche d'un étalon de longueur universel et le nivellement pour alimenter en eau les fontaines du château de Versailles."

"Il met en place une nouvelle méthode pour déterminer les coordonnées équatoriales des astres par leur passage au méridien, publie des éphémérides"

De 1666 à 1685, il ne travail que sur l'astronomie.


Edit : J'ai trouvé son ouvrage de 1671 "Mesurer la Terre" : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b7 ... .item.zoom
julianstouch
 
Message(s) : 49
Inscription : 02 Février 2016, 17:30
A remercié: 1 fois
Remercié: 12 fois

Re: L'histoire, selon d'Isaac Newton - 1728

Message par julianstouch » 29 Février 2016, 16:39

Carl Gustav Jung était un alchimiste.

J'ai appris sur Jung pour ses travaux en psychologie, hypnose et ses synchronicités. Pas pour l'alchimie !

https://en.wikipedia.org/wiki/Psychology_and_Alchemy

"Mysterium conjunctionis: études sur la séparation et la réunion des opposés psychiques dans l'alchimie"
"L'auteur, couronnant son oeuvre, y présente le trésor ramené de son dialogue avec les anciens grimoires, inlassablement poursuivi au long d'un quart de siècle."
"En publiant, nous avons conscience de mettre entre les mains de quiconque se penche sur son propre mystère un élément de la "chaîne d'or" qui l'aidera à diriger sa marche et à en conjurer les périls. "

"Jung draws an analogy between the Great Work of the Alchemists and the process of reintegration and individuation of the psyche in the modern psychiatric patient."

Citations de Wiki d'une citation de son livre :
When the alchemist speaks of Mercurius, on the face of it he means quicksilver (mercury), but inwardly he means the world-creating spirit concealed or imprisoned in matter. The dragon is probably the oldest pictoral symbol in alchemy of which we have documentary evidence. It appears as the Ouroboros, the tail-eater, in the Codex Marcianus, which dates from the tenth or eleventh century, together with the legend 'the One, the All'. Time and again the alchemists reiterate that the opus proceeds from the one and leads back to the one, that it is a sort of circle like a dragon biting its own tail. For this reason the opus was often called circulare (circular) or else rota (the wheel). Mercurius stands at the beginning and end of the work: he is the prima materia, the caput corvi, the nigredo; as dragon he devours himself and as dragon he dies, to rise again in the lapis. He is the play of colours in the cauda pavonis and the division into the four elements. He is the hermaphrodite that was in the beginning, that splits into the classical brother-sister duality and is reunited in the coniunctio, to appear once again at the end in the radiant form of the lumen novum, the stone. He is metallic yet liquid, matter yet spirit, cold yet fiery, poison and yet healing draught - a symbol uniting all the opposites." (Part 3, Chapter 3.1).


Avec ce texte, je retombe sur mon sujet : "Méthodologie de Jacques et Patrice décodée"
viewtopic.php?f=19&t=2877
julianstouch
 
Message(s) : 49
Inscription : 02 Février 2016, 17:30
A remercié: 1 fois
Remercié: 12 fois

Re: L'histoire, selon d'Isaac Newton - 1728

Message par julianstouch » 29 Février 2016, 17:01

J'ai oublié de mettre la "Pierre Philosophale" d'Isaac Newton :

Lapis Philosphicus, from a manuscript 416 by Sir Isaac Newton.
Image

On peut voir les étoiles à 7 branches, 1 cercle central, 4 cercle féminins et 3 masculins.
julianstouch
 
Message(s) : 49
Inscription : 02 Février 2016, 17:30
A remercié: 1 fois
Remercié: 12 fois

Re: L'histoire, selon d'Isaac Newton - 1728

Message par Lafla » 01 Mars 2016, 17:56

Bonjour,

Newton a aussi travaillé sur l'optique, il a notamment expliqué le phénomène de l'arc en ciel (en mentionnant sept couleurs bien sûr...). J. Grimault disait quelque part que Newton avait remarqué que certains angles de la Grande Pyramide correspondent aux angles de réfraction de la lumière dans une goutte d'eau, réfraction qui est à l'origine du phénomène. Ca recoupe assez bien ce que tu dis.
Euler : e^(iπ)+1=0 ; Gauss : ∫e^(-t²)dt=√π ; Stirling : (n/e)ⁿ.√2πn/n!=1+ε(n)
1 = (1/φ)² + (1/φ)³ + ... + (1/φ)ⁿ + ...
Avatar de l’utilisateur
Lafla
 
Message(s) : 326
Inscription : 05 Novembre 2015, 13:38
A remercié: 10 fois
Remercié: 176 fois

Re: L'histoire, selon d'Isaac Newton - 1728

Message par piphipi » 01 Mars 2016, 21:24

Bonjour,
L'Arc en ciel:
http://pfz.free.fr/arc_en_ciel.htm

Angle Gizeh=51,8427°
Angles pour l'Arc en ciel =

Indice de réfraction . Arc primaire . Arc secondaire
1,330 (Rouge) ........ 42.516°........ 50,101°
1,331 (Orange)....... 42,370 ......... 50,365
1,332 (Jaune)......... 42,224 ........ 50,628
1,333 (Vert)........... 42,078......... 50,891
1,334 (Bleu)........... 41,933.......... 51,153
1,335 (Indigo) ........ 41,788.......... 51,414
1,336 (Violet)......... 41,644.......... 51,674

L'angle change avec l'indice de réfraction, et remarquons que les 51° sont approchés seulement pour l'arc secondaire, et éventuellement 51.8427° "atteint" dans l'UV (faible, non visible et filtré par l'eau) !
piphipi
 
Message(s) : 284
Inscription : 06 Janvier 2014, 21:37
A remercié: 128 fois
Remercié: 53 fois

Re: L'histoire, selon d'Isaac Newton - 1728

Message par Lafla » 01 Mars 2016, 21:41

D'accord mais tu n'as pris que l'angle d'apothème, si on prend l'angle d'arrête soit 41,97° ce me semble, on obtient un encadrement pas trop mauvais... :x
Euler : e^(iπ)+1=0 ; Gauss : ∫e^(-t²)dt=√π ; Stirling : (n/e)ⁿ.√2πn/n!=1+ε(n)
1 = (1/φ)² + (1/φ)³ + ... + (1/φ)ⁿ + ...
Avatar de l’utilisateur
Lafla
 
Message(s) : 326
Inscription : 05 Novembre 2015, 13:38
A remercié: 10 fois
Remercié: 176 fois

Re: L'histoire, selon d'Isaac Newton - 1728

Message par piphipi » 02 Mars 2016, 00:35

Entre le bleu et le vert donc!
Peut-être que les bâtisseurs étaient plus bleu que vert? :mrgreen:
:lol:
piphipi
 
Message(s) : 284
Inscription : 06 Janvier 2014, 21:37
A remercié: 128 fois
Remercié: 53 fois


Retour vers Histoire officielle et passé réel



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)