Persévérante et insaississable Atlantide

Re: Persévérante et insaississable Atlantide

Message par Jcpo » 16 Mars 2016, 18:05

Laissons ces mouvements et réflexions géologiques envisageables, et réalisons que tout ceci n'est que la synthèse de bien des réflexions, et autres recherches de terrain toutes aussi modestes, mais complémentaire... que nous nous devons de remercier par ailleurs, pour l'avoir fait vivre dans le temps, et ainsi, de l'avoir parsemer pour nos réflexions, avec quelques étincelles dans une nuit encore bien ténébreuse...


Je n'ai pas bien compris le sens de cette phrase mais en tout cas si tu as des preuves de ce que tu avance je les veux bien (le golfe de gascogne et le delta du nil ???) D'autre part il ne faut pas oublier que la tectonique est un processus extrêmement long...
Image
La critique est aisée mais l'art est difficile.
"Dieus ne samble pas a l'enfant qui s'apaie pour un baubel."
Avatar de l’utilisateur
Jcpo
 
Message(s) : 1220
Inscription : 19 Mars 2013, 23:05
Localisation : 69
A remercié: 524 fois
Remercié: 416 fois

Re: Persévérante et insaississable Atlantide

Message par julianstouch » 16 Mars 2016, 18:46

Pourquoi vous omettez toujours les écrits des ceux qui ont étudier tout ca il y a longtemps ?

Je vais citer Isaac Newton par exemple, comme dans mon poste de ce forum (viewtopic.php?f=18&t=2886)

896. Ulysses leaves Calypso in the Island Ogygie (perhaps Cadis or Cales.) She was the daughter of Atlas, according to Homer. The ancients at length feigned that this Island, (which from Atlas they called Atlantis) had been as big as all Europe, Africa and Asia, but was sunk into the Sea.


The Atlantides, a people upon mount Atlas conquered by the Egyptians in the Reign of Ammon, related that Uranus was their first King, and reduced them from a savage course of life, and caused them to dwell in towns and cities, and lay up and use the fruits of the earth, and that he reigned over a great part of the world, and by his wife Titæa had eighteen children, among which were Hyperion and Basilea the parents of Helius and Selene; that the brothers of Hyperion slew him, and drowned his son Helius, the Phaeton of the ancients, in the Nile, and divided his Kingdom amongst themselves; and the country bordering upon the Ocean fell to the lot of Atlas, from whom the people were called Atlantides.


For Solon having travelled into Egypt, and conversed with the Priests of Sais; about their antiquities, wrote a Poem of what he had learnt, but did not finish it; and this Poem fell into the hands of Plato who relates out of it, that at the mouth of the Straits near Hercules's Pillars there was an Island called Atlantis, the people of which, nine thousand years before the days of Solon, reigned over Libya as far as Egypt; and over Europe as far as the Tyrrhene sea; and all this force collected into one body invaded Egypt and Greece, and whatever was contained within the Pillars of Hercules, but was resisted and stopt by the Athenians and other Greeks, and thereby the rest of the nations not yet conquered were preserved: he saith also that in those days the Gods, having finished their conquests, divided the whole earth amongst themselves, partly into larger, partly into smaller portions, and instituted Temples and Sacred Rites to themselves; and that the Island Atlantis fell to the lot of Neptune, who made his eldest Son Atlas King of the whole Island, a part of which was called Gadir; and that in the history of the said wars mention was made of Cecrops, Erechtheus, Erichthonius, and others before Theseus, and also of the women who warred with the men, and of the habit and statue of Minerva, the study of war in those days being common to men and women.


This is that Neptune, who with Apollo or Orus fortified Troy with a wall, in the Reign of Laomedon the father of Priamus, and left many natural children in Greece, some of which were Argonauts, and others were contemporary to the Argonauts; and therefore he flourished but one Generation before the Argonautic expedition, and by consequence about 400 years before Solon went into Egypt: but the Priests of Egypt in those 400 years had magnified the stories and antiquity of their Gods so exceedingly, as to make them nine thousand years older than Solon, and the Island Atlantis bigger than all Afric and Asia together, and full of people; and because in the days of Solon this great Island did not appear, they pretended that it was sunk into the sea with all its people: thus great was the vanity of the Priests of Egypt in magnifying their antiquities.


He was first worshipped in Africa, as Herodotus [312] affirms, and therefore Reigned over that province: for his eldest son Atlas, who succeeded him, was not only Lord of the Island Atlantis, but also Reigned over a great part of Afric, giving his name to the people called Atlantii, and to the mountain Atlas, and the Atlantic Ocean.


Cela place l'ile pret de Cadix
https://es.wikipedia.org/wiki/Historia_de_C%C3%A1diz
La version francaise dit
"La ville de Cadix qui a également porté les noms de Gadès, Gadir et Didýme est la plus ancienne cité d'Occident."
Tout le monde s'est affronté la bas
julianstouch
 
Message(s) : 49
Inscription : 02 Février 2016, 17:30
A remercié: 1 fois
Remercié: 12 fois

Re: Persévérante et insaississable Atlantide

Message par Jcpo » 17 Mars 2016, 08:47

'ABD a écrit :L'amérique du Sud et l'Afrique, dont on voit bien qu'ils étaient jointe par le passé, sont maintenant deux continents sur deux plaques tectoniques différentes.
Ne peut-on alors, comme ces 2 continents du Sud, envisager l'Europe "soudée" à l'Afrique dans le passé ?
Qu'est-ce qui les sépare si ce n'est un effet de la "pointe" de la plaque indo-australienne : http://www.ikonet.com/fr/ledictionnaire ... 277080.jpg
La plaque eurasienne et africaine se forment en se séparant, par la poussée des plaques indo-australiennes qui elle même pousse la plaque indienne, et qui pousse à sont tour la plaque arabique... http://www.sciences-fictions-histoires. ... ques-1.gif
Dans ce cas, si on remonte le film à l'envers, l'Espagne et le Portugal ne se calerait-ils pas entre la Turquie, le Liban et l'Egypte ?

Tu as raison de dire que la tectonique est un processus extrêmement long, mais pas seulement.
Le mamouth retrouvé congelé et qui a encore en son ventre sa nourriture pas encore digérée, montre un gel si "instantané", que l'on peut se demander si la mise en place des plaques dans son lent processus "normal", n'a pas aussi subi un évènement "instantané" !
Et Platon décrit la disparition de l'Atlantide aussi rapidement que ça... :roll:


L’Amérique et l’Afrique ont toujours été sur deux plaques différentes même si ces plaques n'étaient pas séparées par un océan.

Sur les modèles scientifiques, on peu voir que l’Afrique et l’Eurasie étaient bien plus séparés par le passé que maintenant, au contraire :

Image

Il y a peut-être eu des changements radicaux dans le climat mais ça n'inclue pas forcément de la tectonique. Plutôt un glissement de l'intégralité de la croute comme sur Mars : http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... _3244.html
Image
La critique est aisée mais l'art est difficile.
"Dieus ne samble pas a l'enfant qui s'apaie pour un baubel."
Avatar de l’utilisateur
Jcpo
 
Message(s) : 1220
Inscription : 19 Mars 2013, 23:05
Localisation : 69
A remercié: 524 fois
Remercié: 416 fois

Re: Persévérante et insaississable Atlantide

Message par julianstouch » 17 Mars 2016, 10:47

Article sur la carte de Piri Reis

http://www.lesavoirperdudesanciens.com/ ... -reis.html

La carte originale, remontant sans doute à plusieurs milliers d’années, sur laquelle fut copiée la partie centrale de la carte de Piri Reis, était un cercle de 0, 5305m de rayon qui représentait, à une échelle de 1 pour 9,6 millions, une vue circulaire de la surface terrestre telle que pourrait la voir un observateur situé à environ 15 000 kilomètres d’altitude au-dessus de l’Egypte.


Ceci est une hypothèse :
La carte originale fut donc certainement dessinée avant le dernier cataclysme qui détruisit l’Atlantide il y a 12 000 ans, et peut-être même avant la dernière invasion glaciaire qui eut lieu il y a environ 20 000 ans.


Partie sur le calcul :
En considérant la Terre comme une sphère parfaite de 40 000 000 de mètres ou 21 600 milles marins de circonférence, et en utilisant une facteur Pi spécial de 864/275 réservé aux mesures géographiques, nos ancêtres avaient obtenu un diamètre terrestre de 6875 milles marins. Estimant ensuite qu’un observateur placé à haute altitude dans l’espace ne pourrait jamais voir plus de 80% du diamètre de la Terre, ils avaient réduit ce diamètre apparent à 5 500 milles marins, soit 10 185 185 mètres dont la moitié, réduite à l’échelle indiquée, donne pour la carte un rayon de 530,478mm. Or c’est exactement ce rayon de 0,5305m que j’ai pu vérifier moi-même sur une reproduction en couleurs et grandeur nature de la carte de Piri Reis que l’un de mes amis a eu l’amabilité de me rapporter de Turquie.
Ce rayon représentait donc sur la surface terrestre une distance de 2 750 milles nautiques, 27 500 stades, 16,5 millions de pieds babyloniens, ou 18,3 millions de pieds mycéniens, ou encore 22 000 fois la longueur du socle de la Grande pyramide, ce qui est parfaitement logique, puisque toutes les mesures étaient dérivées des dimensions de la Terre, que nos ancêtres connaissaient sans doute aussi bien que nous les connaissons nous-mêmes.

D’ailleurs, pour ceux qui croient comme moi que des relations maritimes transocéaniques existaient déjà il y a plusieurs milliers d’années, il peut être intéressant de signaler que le mille nautique sur lequel est basée la carte de Piri Reis, représente exactement 1750 yards mexicains de Teotihuacan, et que le périmètre du socle de la pyramide du Soleil de ce site archéologique très ancien a une longueur de 875 yards, soit la moitié d’un mille nautique ou 3 000 pieds babyloniens, qui est la même que celle du périmètre du socle de la Grande pyramide de Chéops en Egypte. Je laisse le soin à nos amis incrédules et rationalistes de nous démontrer que cela n’est dû qu’à l’effet du hasard.


La coudé est 0.5236m, le cercle est de 0.5305m. C'est proche

Et pour finir et revenir sur le sujet :
La carte indique d’autre part une île assez importante dont personne ne parle, assez loin à l’ouest de la Bretagne et au sud-ouest de la Cornouaille. Cela pourrait être le fameux archipel des Cassitérides, dont les mines d’étain fournissaient tous les fondeurs de bronze de l’antiquité et qui, d’après la légende, disparut progressivement sous les flots il y a plusieurs milliers d’années, comme le fait aujourd’hui la pointe de la Cornouaille. Il y a aussi sur cette carte, au large de Cadix et de l’embouchure du Guadalquivir, une île assez importante qui pourrait très bien être la fameuse cité maritime de Tartasse, dont on parle dans la Bible et dans tous les textes anciens, qui disparut un jour sous les flots et dont on a jamais retrouvé les traces.


Dans les commentaires, on trouve ce lien :
Révélation des secrets de l'Antarctique : l'Atlantide retrouvée...grâce à la grande pyramide de Khéops !
http://www.poureuxlelivre.fr/l-atlantid ... uv%C3%A9e/
julianstouch
 
Message(s) : 49
Inscription : 02 Février 2016, 17:30
A remercié: 1 fois
Remercié: 12 fois

Re: Persévérante et insaississable Atlantide

Message par piphipi » 17 Mars 2016, 15:13

Voici une animation interactive qui permet de repositionner l'Afrique et l'Amérique par la dérive des continents:
http://geosciences3d.univ-lyon1.fr/reso ... hp#content
voir la dernière animation, et les autres avant aussi, pour comprendre comment positionner les pôles d'Euler et les failles transformantes.
Ne pas oublier qu'il y a des indicateurs géologiques, magnétiques, par fossiles qui permettent de remonter aux mouvements relatifs et absolus...
piphipi
 
Message(s) : 284
Inscription : 06 Janvier 2014, 21:37
A remercié: 128 fois
Remercié: 53 fois

Re: Persévérante et insaississable Atlantide

Message par piphipi » 17 Mars 2016, 15:15

piphipi a écrit :Voici une animation interactive qui permet de repositionner l'Afrique et l'Amérique par la dérive des continents et de calculer la vitesse de déplacement moyenne:
http://geosciences3d.univ-lyon1.fr/reso ... hp#content
voir la dernière animation, et les autres avant aussi, pour comprendre comment positionner les pôles d'Euler et les failles transformantes.
Ne pas oublier qu'il y a des indicateurs géologiques, magnétiques, par fossiles qui permettent de remonter aux mouvements relatifs et absolus...
piphipi
 
Message(s) : 284
Inscription : 06 Janvier 2014, 21:37
A remercié: 128 fois
Remercié: 53 fois

Re: Persévérante et insaississable Atlantide

Message par piphipi » 17 Mars 2016, 16:53

Animations, montrant que l'écart entre l'Espagne, la France et le bord Nord-Est de l'Arabie est resté important depuis la Pangée:
http://www.universcience.tv/video-la-de ... s-943.html

ou,
http://www.biologieenflash.net/animatio ... geo-0062-1
piphipi
 
Message(s) : 284
Inscription : 06 Janvier 2014, 21:37
A remercié: 128 fois
Remercié: 53 fois


Retour vers Histoire officielle et passé réel



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité