Article FB de Jacques Grimault du 22 aout 2014

Cette reprise, difficile, ne peut être que partielle.

Re: Article FB de Jacques Grimault du 22 aout 2014

Message par thierry632 » 13 Septembre 2014, 10:49

Bonjour,
J'avais également visionné ces vidéos où il est fait mention, suite à l'analyse du creusement des faces, que la forme de la pyramide rhomboïdale n'était pas consécutive à un affaissement de la structure mais à un choix conceptuel.
Il serait intéressant que les égyptologues pensent à réviser leurs copies de temps à autre.
Avatar de l’utilisateur
thierry632
 
Message(s) : 469
Inscription : 19 Mars 2013, 19:14
A remercié: 42 fois
Remercié: 127 fois

Re: Article FB de Jacques Grimault du 22 aout 2014

Message par Marc D'Angelo » 15 Octobre 2014, 09:15

"J'étais curieux au début du texte d'apprendre les arguments si flagrants "démontant" la théorie de la serrure hydraulique, j'étais plutôt déçu après lecture ..."

Si c'est à l'extrait de mon texte que ceci fait allusion, je dois préciser qu'il n'a pas pour but de "démonter" la théorie de Philippe Lheureux mais d'en rendre compte très succinctement et de mentionner de possibles objections.
Pour le cas où vous seriez intéressé(s) de lire l'ouvrage dans son entier :
http://www.salondumanuscrit.fr/oeuvre/r ... arcDAngelo
Marc D'Angelo
 
Message(s) : 2
Inscription : 23 Août 2014, 08:53
A remercié: 0 fois
Remercié: 0 fois

Re: Article FB de Jacques Grimault du 22 aout 2014

Message par remich » 16 Octobre 2014, 09:15

Merci pour le lien, je suis loin d'avoir tout lu mais je crois avoir détecté que tous les arguments concernant la théorie qui nous intéresse ont été cités dans le court extrait en début de message.
Je ne dis pas que cette théorie de Philippe Lheureux est pertinente jusque dans ses moindres détails (je ne connais d'ailleurs pas sa théorie dans les moindres détails), mais je trouve qu'elle apporte une hypothèse intéressante concernant la "chambre du roi" et ses poutres. Et de mon point de vue, à ce sujet rien n'a été "démonté".

Reprenons les arguments de l'extrait :

Premièrement, la "chambre de la reine" ne possède pas de poutres.
Il me semble que cette question a été traitée, cette chambre étant plus basse, le poids du haut de la pyramide est suffisant, les poutres ne sont donc pas nécessaires.
De plus, le fait que cette chambre soit une chambre test n'est pas le point central de la théorie.

Deuxième difficulté, comment acheminer la quantité d'eau souhaitée jusqu'aux faîtes des conduits, à plusieurs dizaines de mètres d'altitude ?
Il s'agit en effet d'une difficulté, faut-il pour autant écarter la totalité de la théorie ? La Grande Pyramide représente une belle difficulté, et elle existe !

Troisièmement, comment se fait-il que deux de ces quatre conduits censés acheminer l'eau ne débouchent ni dans la Chambre ni à l'extérieur ?
Quels sont ces deux conduits, ceux de la "chambre de la reine" ? On reparle dans ce cas d'un point qui n'est pas central.

Quatrièmement, cette théorie est inconciliable avec la théorie acoustique de Christopher Dunn qui a, nous semble-t-il, davantage d'atouts dans son jeu.
Je ne connais pas bien la théorie de Christopher Dunn, mais j'aurais bien aimé avoir les arguments permettant d'affirmer que les deux théories sont inconciliables. Et quand bien même elles le seraient, tant qu'on parle de théories, l'une ne peut pas effacer l'autre, on peut préférer l'une à l'autre tout au plus.

Chris B a écrit :En quoi ces deux prétendues « théories » sont-elles indéfiniment et radicalement incompatibles ? C’est très simple mais il refuse de le comprendre ou admettre : LRDP appelle bâtisseurs ceux qui sont à l’origine de la conception et – parfois – de la réalisation des édifices énigmatiques qui parsèment (en proportion dorée) l’Equateur penché, dont la grande pyramide est le point de départ tout comme elle figure le centre géographique des terres émergées : lui les nomme Egyptiens parce qu’ils « devaient » habiter l’Egypte (qui n’existait pourtant pas encore …), et ne relie donc pas les édifices géants de cette région du monde aux autres de même type. Il dénie toute présence ou intérêt aux constantes mathématiques Pi et Phi (et par conséquent aux autres, que nous montrerons dans l’opus 2) et physiques – pourtant en relations fortes et multiples (lisez plus loin, pour l’exemple) −

L'incompatibilité majeure des deux théories serait que d'un côté on parle de bâtisseurs et de constantes mathématiques dans l'édifice, alors que de l'autre on parle d'Egyptiens et de coïncidences ? L'avis de PL sur les bâtisseurs ainsi que sur la présence de constantes dans l'édifice me semble bien secondaire dans cette histoire :? .

Pour ce qui est du reste du message, je trouve que ça ressemble plus à un démontage de l'auteur qu'à celui de la théorie elle-même ...

Pour résumer quand je lis un tel message je me dis que c'est peut-être fondé mais qu'il faut approfondir, parce qu'aucun des arguments exposés ne m'a véritablement convaincu, contrairement à ce que pouvait laisser penser le titre "choc".

Peut-être (sans doute) que Philippe Lheureux se trompe sur certains points, mais d'autres points restent intéressants, alors pourquoi rejeter en bloc tout son travail ? Ou alors il faut de vrais arguments solides, mais je ne les ai pas trouvé (ou pas compris :) )

PS : albator avait déjà apporté une réponse intéressante sur le sujet : viewtopic.php?f=38&t=2048&start=10#p15647.
Avatar de l’utilisateur
remich
 
Message(s) : 102
Inscription : 12 Février 2014, 14:57
A remercié: 67 fois
Remercié: 46 fois

Re: Article FB de Jacques Grimault du 22 aout 2014

Message par m@t » 18 Octobre 2014, 09:51

Marc D'Angelo a écrit :"J'étais curieux ...


Bonjour Marc D'Angelo,

Merci de bien vouloir passer par "la case" présentation des membres et la lecture/validation de la charte du forum.

viewforum.php?f=30
viewtopic.php?f=24&t=15

@ Bientôt.
Avatar de l’utilisateur
m@t
 
Message(s) : 418
Inscription : 23 Mars 2013, 12:28
A remercié: 156 fois
Remercié: 130 fois

Re: Article FB de Jacques Grimault du 22 aout 2014

Message par yannick123 » 05 Novembre 2014, 03:17

Bonsoir,

" la "chambre de la reine" ne possède pas de poutres".
Si j'ai bien compris, la voute à chevron de la chambre de la reine (et de celle du roi) suffisent pour résister à la pression. Les 5 plafonds de la chambre du roi serviraient à empêcher que la pression exercée par l'eau ne se répercute et n'endommage la chambre secrète qui est à proximité, c'est pour ça qu'ils n'en n'ont pas eu besoin dans l'autre chambre. C'est un peu tordu, surtout la logique ( au début le grand argument est: les 5 plafonds empêchent la pression de soulever le plafond. Puis, pas besoin, la voute suffisait, ils servent à protéger la chambre secrète) mais ça peut se tenir.

Je n'ai pas suivi les derniers fils ou messages qui ont conduit au bannissement de P.Lheureux du site, mais je serais plutôt d'accord avec Albator, mais aussi avec JCPO, ce qui n'est pas incompatible.

Pour moi le problème, ce n'est pas sa théorie en elle-même, c'est de s'en remettre à lui (ou aux égyptologues) et à ses raisonnements dialectiques pour la justifier. C'est comme si le renard était le seul détective disponible pour faire une enquête dans le poulailler. En gros pour moi, débattre de sa théorie avec cette personne est la même chose, mais symétriquement inversée, que d'en débattre avec les égyptologues.

Certains rétorqueront: argument ad hominem, on attaque la personne et pas la théorie.
Si je traite quelqu'un de voleur et que je lui dit: c'est parce que t'es gros, argument ad hominem car pas de lien de cause à effet entre les deux.
Si je traite quelqu'un de voleur parce c'est avéré que cette personne est malhonnête ou a déjà volé, pas ad hominem, argument recevable même si c'est un argument qui vise directement la personne.
Alors quand je vois M. Lheureux et sa théorie, je me dis: Pourquoi laisserais-je le bénéfice du doute à une conclusion basée sur des prémices qui sont poussées à leurs extrêmes, (du genre les 3 bouchons de granit placés au début) à quelqu'un qui, même s'il avait tord, ne l'admettrait pas. C'est exactement la même chose pour les égyptologues et leur rampes externes, internes,...

Par exemple, il y a environ 4 mois il disait que la théorie des pierres moulées ne s'appliquait qu'au calcaire et pas au granit. Tout content de pouvoir à mon tour lui apprendre quelque chose, mais surtout me délectant de la perspective de voir la réaction d'un gars à l'orgueil démesuré qui doit admettre s'être trompé, je lui ai fait part que selon Davidovits, c'était possible (sur la base de son livre La nouvelle histoire des pyramides). Ayant l'extrait sous les yeux (il m'a demandé de lui envoyer le lien et de lui indiquer la page précise) il prend acte (mais sans avouer son erreur et en embrayant sur un autre sujet où bien sûr il avait raison) enfin bref... Il y a une semaine je regarde la page facebook dédiée à sa théorie, et un de ses interlocuteurs lui parle de la pierre agglomérée à propos de construction en granit, et lui: "tu rêves le granit ne se reconstitue pas comme ça", "pour le calcaire ok mais pas pour le granit". Or, la photo en p3 ou 4 du livre de J.D montrait pourtant clairement des statues en différents matériaux, du plus tendre au plus dur, qu'il a moulées dans son labo. Avec ce procédé, Davidovits explique également la confection de certains vases de Saqqarah faits avec des matériaux extrêmement durs et la réalisation du colosse de Memnon par exemple, il explique les aspects religieux, historiques, liés aux ressources,... des Égyptiens, mais pourquoi daigner y jeter un œil quand on pense être Galilée en personne? Quelqu'un dont la spécialité depuis des années est l'étude de la G.P et qui ne prend même pas la peine de lire correctement les 5 premières pages des travaux de Davidovits qu'on lui a mis sous les yeux, pire, de regarder une simple photo et de lire la légende, ça ne sent pas bon.

Au niveau purement intuitif, je suis mitigé:
-D'un côté je pense qu'il pourrait très bien avoir raison. Par défaut en quelque sorte, c'est l'explication qui me satisfait le plus pour l'instant en ce qui concerne l'architecture interne.
-D'un autre côté, je vois mal un chanteur comme Johny Halliday composer un requiem de Mozard. Mais bon, l'idée venait de quelqu'un d'autre à la base et les fluides sont quand même sa spécialité, donc je me dis que ça reste possible.

Il faut quand même lui accorder que, comme le dit Albator, il a toujours répondu aux demandes, mais que c'était aussi (et surtout) dans son intérêt.

Bien à vous.
yannick123
 
Message(s) : 75
Inscription : 18 Avril 2014, 23:27
A remercié: 22 fois
Remercié: 19 fois

Précédent

Retour vers Historique des articles et discussions de notre page Facebook



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)