Reconnaitre un géopolymère

Datation, taille, découpe, assemblage, transport

Re: Reconnaitre un géopolymère

Message par CrillonLeBrave » 15 Février 2016, 17:00

Merci à vous deux,

Je vais creuser la question ;)
Avatar de l’utilisateur
CrillonLeBrave
 
Message(s) : 175
Inscription : 10 Mars 2014, 11:52
A remercié: 0 fois
Remercié: 77 fois

Re: Reconnaitre un géopolymère

Message par piphipi » 15 Février 2016, 17:36

Deux autres liens interressants:

Paleomagnetic investigation of the great egyptian pyramids
llIgor Túnyi1, Ibrahim A. El‑hemaly
http://www.europhysicsnews.org/articles ... 436p28.pdf
"...
Directional archaeomagnetic dating imposes three constraints on the types of archaeological features that can be dated.
They must:
1 contain magnetic minerals capable of carrying a stable remanent magnetisation;
2 have experienced a remanenceinducing event at some time in their history, for example, heating above a blocking temperature or non-turbulent sediment deposition;
3 have remained undisturbed since acquiring the remanence so that the magnetisation directions they record are still meaningful.
:::"

Et plus sur la méthode:
http://dourbes.meteo.be/aarch.net/linford.pdf
"...
Fig 9 (right, top) Marine sediment sequence laid down during the Middle Pleistocene period at Boxgrove,West Sussex.
Sampling from different heights within the sequence has revealed a history of magnetic field changes over thousands of years.
:::"
piphipi
 
Message(s) : 284
Inscription : 06 Janvier 2014, 21:37
A remercié: 128 fois
Remercié: 53 fois

Re: Reconnaitre un géopolymère

Message par Jcpo » 16 Février 2016, 16:39

Je me demande avec quelle précision on peu relever l'orientation de l'emprunte du champ magnétique dans ces roches calcaires.

Est-ce qu'on peut percevoir qu'un bloc fût taillé et disposé selon les points cardinaux de manière à ne pas le désorienter (ce qui sous entend une connaissance de la chose), plutôt que coulé, simplement avec l'étude de l'emprunte magnétique ?
Image
La critique est aisée mais l'art est difficile.
"Dieus ne samble pas a l'enfant qui s'apaie pour un baubel."
Avatar de l’utilisateur
Jcpo
 
Message(s) : 1220
Inscription : 19 Mars 2013, 23:05
Localisation : 69
A remercié: 524 fois
Remercié: 416 fois

Re: Reconnaitre un géopolymère

Message par piphipi » 17 Février 2016, 12:59

Jcpo a écrit :Je me demande avec quelle précision on peu relever l'orientation de l'emprunte du champ magnétique dans ces roches calcaires.
Est-ce qu'on peut percevoir qu'un bloc fût taillé et disposé selon les points cardinaux de manière à ne pas le désorienter (ce qui sous entend une connaissance de la chose), plutôt que coulé, simplement avec l'étude de l'emprunte magnétique ?

Je crois que la réponse est simple: Lis les documents...
Pour les blocs , 2 choses l'une:
1 - Ils sont taillés, donc lors des manipulations leurs orientations est perdues et la mesure est alors quelconque.
La seule façon pratique et facile de placer ces blocs en respectant l'orientation magnétique, aurait été tout simplement de les extraire en repérant leurs orientations géographique respectives et en les replaçant de façon identique. Et encore comme le processus de sédimentation est lent, on pourrait peut-être mesurer, d'un couche d'extraction à l'autre, une différence d'orientation.
Quant-à imaginer les Égyptiens mesurant tous les blocs avant de les poser... (évidemment en supposant qu'ils en soient capables, mais ceci est une autre histoire!) :mrgreen:
2 - Ils sont moulés (géo-polymère) : alors ils "s'orientent seuls". Et ont la même orientation ( à 20 ans près :ugeek: ), puisqu'ils se transforment ... acquièrent l'orientation magnétique du lieu... in situ.
piphipi
 
Message(s) : 284
Inscription : 06 Janvier 2014, 21:37
A remercié: 128 fois
Remercié: 53 fois

Re: Reconnaitre un géopolymère

Message par Jcpo » 17 Février 2016, 18:36

Tout d'abord, si je pose la question c'est que j'espère que vous pouvez me répondre sans avoir a chercher l'information moi-même une seconde fois (si vous l'avez fait) et pour vous soumettre l'hypothèse, c'est l'intérêt du travail de groupe.

Ensuite il me semble que tu fais passer tes croyances pour des vérités. Tu nous dit " 1 - Ils sont taillés , donc lors des manipulations leurs orientations est perdues et la mesure est alors quelconque." et ensuite "La seule façon pratique et facile de placer ces blocs en respectant l'orientation magnétique, aurait été tout simplement de les extraire en repérant leurs orientations géographique respectives et en les replaçant de façon identique." ce qui invalide ta première assertion et fait tout simplement répétition de mon hypothèse que tu crois tout simplement fausse car "Quant-à imaginer les Égyptiens mesurant tous les blocs avant de les poser... (évidemment en supposant qu'ils en soient capables, mais ceci est une autre histoire!) :mrgreen: " QUE DE BONNE FOI ! :roll:

En plus, qui a prouvé que les égyptiens étaient les bâtisseurs de ces monuments ?

Pour ton 2 j'ai pas compris ni non plus pourquoi les deux choses font un. Bref pourrait-tu reformuler ? Les blocs coulés ont-ils une orientation différente de celle du plateau calcaire ?

Et pour info on s'écarte de la question qui précise "sans matériel scientifique" ;)
Image
La critique est aisée mais l'art est difficile.
"Dieus ne samble pas a l'enfant qui s'apaie pour un baubel."
Avatar de l’utilisateur
Jcpo
 
Message(s) : 1220
Inscription : 19 Mars 2013, 23:05
Localisation : 69
A remercié: 524 fois
Remercié: 416 fois

Re: Reconnaitre un géopolymère

Message par piphipi » 18 Février 2016, 17:14

Jcpo a écrit :...
Ensuite il me semble que tu fais passer tes croyances pour des vérités. Tu nous dit " 1 - Ils sont taillés , donc lors des manipulations leurs orientations est perdues et la mesure est alors quelconque." et ensuite "La seule façon pratique et facile de placer ces blocs en respectant l'orientation magnétique, aurait été tout simplement de les extraire en repérant leurs orientations géographique respectives et en les replaçant de façon identique." ce qui invalide ta première assertion...

Je suis dans le mode hypothèse:
- 1 Ils sont taillés:
a) une manipulation sans précaution, ferait perdre leurs orientation...
b) la seule méthode pour éventuellement garder leur orientation, serait de ....
(Encore aurait-il fallu être conscient du phénomène pour essayer de conserver cette orientation :D )

Ce n'est pas une contradiction.


Analyse l'orientation rémanente des blocs et celle de la roche de la carrière, si tu retrouves des éléments communs entre ces 2 sources, les blocs ont été taillés!
Sans élément commun, ils sont coulés!
Et en plus tu pourras avoir un age. :mrgreen:

... et fait tout simplement répétition de mon hypothèse que tu crois tout simplement fausse car "Quant-à imaginer les Égyptiens mesurant tous les blocs avant de les poser... (évidemment en supposant qu'ils en soient capables, mais ceci est une autre histoire!) :mrgreen: " QUE DE BONNE FOI ! :roll:


Essaie de faire la mesure toi-même tu comprendras ou est la difficulté ! :ugeek:

En plus, qui a prouvé que les égyptiens étaient les bâtisseurs de ces monuments ?

Ce n'est pas le problème,
Dis moi plutôt, l'intérêt de conserver cette information? :roll:

( EDIT: Merci quand même de poser la question, je répondrai lorsque tu me confirmeras si les cotés Ouest et Est de la pyramide sont bien orientés vers le nord géographique de l'époque avec la précision annoncée ?
Alors, Oui ou NON? )

Pour ton 2 j'ai pas compris ni non plus pourquoi les deux choses font un. Bref pourrait-tu reformuler ? Les blocs coulés ont-ils une orientation différente de celle du plateau calcaire ?

Ta question montre que tu as une méconnaissance totale des processus qui permettent la datation géomagnétique.

Je me cite: " 2 - Ils sont moulés (géo-polymère) : alors ils "s'orientent seuls". Et ont (je rajoute: tous (je parle des blocs moulés)) la même orientation ( à 20 ans près :ugeek: ), puisqu'ils se transforment ... "c.a.d. ils" acquièrent l'orientation magnétique du lieu... in situ."
Donc orientation différente de celle de la carrière!
En simplifiant, c'est en se solidifiant que les molécules qui possèdent un moment magnétique s'orientent dans le champ magnétique terrestre du moment. Avant d'être figées dans un solide (le bloc) elles gardent ainsi l'orientation du champ magnétique du moment de la compaction (~solidification)...

Et pour info on s'écarte de la question qui précise "sans matériel scientifique" ;)

J'ai répondu en 1(b) comment positionner les blocs sans perdre l'orientation rémanente, sinon sans sans appareillage scientifique, et la connaissance qui va avec, il te reste, peut-être, la baguette de sourcier...

Pourquoi ne te renseignes-tu pas plus, fait ce qui est répété dans toutes les interviews, trouve tes sources! :idea:
C'était le moment ... détente ( la soupape de sécurité)... :D
piphipi
 
Message(s) : 284
Inscription : 06 Janvier 2014, 21:37
A remercié: 128 fois
Remercié: 53 fois

Re: Reconnaitre un géopolymère

Message par Aurel » 12 Septembre 2016, 22:57

Pierres à Conviction
On attaque donc sur les pierres moulées/coulées/recomposées/artificielles/géopolymere ...differentes appellations qu'on ne vas pas tte détailler ici mais tt le monde comprend l'idée...

On a deja évoqué la problématique des pierres dans ces posts la :
1: la possibilité de faire fondre la pierre : https://www.facebook.com/aurel.roll/pos ... 7558152486
2:les plantes qui font ramollir la pierre : https://www.facebook.com/aurel.roll/pos ... 5595333682
3 : pierres moulées go

D'abord les écrits anciens et déja l'idée avait germé en 1714 le voyageur Paul Lucas ds ses récits : Voyages du sieur Paul Lucas, Au Levant :(en vieux francais comme ds les visiteurs c'est sympas à lire
page 62 debut de la visite de la pyramide de kheops...
Page68/67 : montée de la pyramide et le mot ciment apparaît...
Page71: "plusieurs personnes prennent cet enduit pr du marbre, mais ce n'est que du ciment"...
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k8 ... .item.zoom

Un autre livre une vraie mine d'or de sources très anciennes :
"Recherche sur la préparation que les romains donnoient à la chaux"
De M.De la Faye .1776/1777
Dès le début on comprend de quoi il en retourne et tt est très détaillé, dans l'avertissement on peut lire :
" j'ai entrepris ds celui ci de faire connoitre la manière de bâtir qui etait en usage chez les Anciens, et les motifs qui ont déterminé ce procédé qu'ils tenoient de leurs ancêtres et ceux ci des Babyloniens, des Égyptiens et des Grecs" [...] je traiterais des pierres factices [...] j'indiquerais les moyen de procurer au different mortiers dont j'ai donnée à composition, la même dureté des pierres des anciens [...] j'expliquerais comment avec des concrétions calcaires et autres on pourra faire un granit qui deviendra pr le moin aussi dur que de la pierre, ou bien des enduits parfaitement blanc et susceptible du plus beau poli "...
https://archive.org/stream/gri_33125010 ... 7/mode/2up
Je vs laisse lire tt le reste ...
Il nous indique d'autres sources intéressantes tout au long du livre par exemples :

Page 12: un autre chercheur l'abbé de Marsi ds son histoire moderne (tome X page 440) : " voyez ds l'auteur, la manière dont on construit ces murailles sans échafauds, en fabriquant les pierres factices les unes sur les autres, et comment en les massive y on les rends promptement solide "...( ds les images on voit l'idée de coffrage l'un sur l'autre
Page 14 : Pline (lib XXXV ,cap XIV)
Page 15 : Vitruve (lib II ,cap III) il nous en donne des extraits tout au long du livre et d'autre encore que vs découvrirez ...

Dans ce 2 eme liens il ns dis carrément ceci :
Page vj : "D'après un mémoire particulier que j'ai donné sur cet objet( les pierres moulées ) pourra enfin réduire à des procédés aussi SIMPLE que FACILE, tout le merveilleux des constructions Égyptiennes."
https://archive.org/details/gri_33125010917744

Autre livre qui explique aussi diffèrents procédé tout en se référant à ceux au dessus :
"L'art de composer des pierres factices aussi dur que le caillou ." 1807 par Mr.Fleuret ancien Professeur d'architecture École royale militaire...
https://books.google.fr/books?id=718UAA ... us&f=false

Plus récemment :
Les diffèrents travaux de Joël Bertho et du Prof.Davidovitz sur les pierres artificielles sont maintenant bien connus, l'un appuyé par les analyses du laboratoire petrophysique du CNRS UM2 qui ns disent ceci :

" les analyses ont été réalisées sur de minuscules échantillons prélevés au pied des pyramides . Des balayages au microscope électronique démontrent que les pierres sont composées d'un conglomérat de matériaux, comme si elles avaient été broyé puis reconstituées "...

L'autre sur des chercheurs américains : la revue scientifique internationale de référence, Journal of the American Ceramic Society, a publié une recherche scientifique très importante effectuée sur les pierres des pyramides d’Égypte...

En gros il faut retenir ceci : http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1 ... 308.x/full

"nous avons comparé un certain nombre d’échantillons de calcaire de pyramides avec six échantillons différents de calcaire naturel provenant de leur proximité. Les échantillons de pyramides contiennent des microconstituants (mc’s) contenant des quantités appréciables de silicium Si en combinaison avec des éléments, tels que le Ca et le Mg, dans des rapports qui n’existent dans aucune des sources potentielles de calcaire. La proximité intime des mc’s suggère qu’à un moment donné ces éléments avaient été ensemble en solution. En outre, situés entre les agrégats normaux de calcaire, ces mc’s se composent de calcite et dolomite hydratées, alors que ces hydrates sont inconnus dans les pierres naturelles."
Et encore ceci : 2011:
Les pierres de revètement de la Pyramide Rhomboidale à Dahshour sont-elles agglomérées ou taillées? Évidence par l’analyse RMN multinucléaire), a été publié récemment dans Materials Letters 65.
En résumé ils ns disent :
"Les résultats de la RMN suggèrent que les pierres des revètements sont constituées par des grains de calcaire provenant des carrières de Tura, cimentés par un gel amorphe de silicate de calcium artificiellement fabriqué par l’homme"..
Aurel
 
Message(s) : 47
Inscription : 20 Janvier 2016, 23:09
A remercié: 13 fois
Remercié: 20 fois

Précédent

Retour vers Géologie et métiers de la pierre



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)