Signification des lettres de l'alphabet français

Langues anciennes, idéogrammes, hiéroglyphes, anaglyphes, cabale...

Signification des lettres de l'alphabet français

Message par theophil » 21 Août 2014, 21:23

Bonjour à tous,

Je me permet d'ouvrir un nouveau sujet sur la signification des lettres de l'alphabet français.
Toutes les propositions sont à prendre ;).
Je me lance sur quelques lettres :
(essayez de conserver cette mise en forme pour qu'on puisse le synthétiser ;))

A (1ère lettre) :
Elle représente un triangle sublime, donc la portion d'un pentagone.
Elle représente également un compas, donc le tracé du cercle, de l'unité.
Première lettre du premier homme Adam.
Les deux piliers de la lettre s'unissent pour ne former qu'un.
Ah, c'est aussi l'étonnement, donc le premier stade de la compréhension ;)
A, c'est un préfixe d'inversion en langue française.

B (2e lettre) :
B comme bébé ;)
Les deux ronds symbolisent les seins et le ventre de la mère.
C'est la 2e lettre car il ft être deux pour engendrer.
B comme babillage, début de la parole.
Si l'on met cote à cote les deux demi cercles du B, on obtient un cercle divisé par un trait, soit
la division de l'unité.

C (3e lettre) :
Le C représente un arc de cercle qui semble s'être détaché du B, l'enfant ?
Elle représente aussi le croissant de lune, soit un symbole de croissance, de fertilité.

H (8e lettre) :
Le H est certainement lié au double carré, 8 côtés au total.
Le double carré étant intimement lié au nombre d'or par
toute les relations qu'il induit.

O (15e lettre) :
Symbole du soleil ?

P et Q (16e et 17 lettre) :
Si on les réunit, elle forme la lettre PHI (q p), le nombre d'or.
Or PHI = 1.618 et 10*PHI est compris entre 16 et 17, hasard ?

Premier essai, à vous de jouer ;)
Avatar de l’utilisateur
theophil
 
Message(s) : 434
Inscription : 17 Juin 2013, 20:30
A remercié: 92 fois
Remercié: 231 fois

Re: Signification des lettres de l'alphabet français

Message par walter-mondi » 10 Septembre 2014, 15:04

K 11

Un rayon de lumière detourné

i 9

Un être ( colone vertébral + tête )
Toujours avoir en tête que le mal pense faire le bien !
walter-mondi
 
Message(s) : 39
Inscription : 19 Mars 2013, 19:31
A remercié: 22 fois
Remercié: 23 fois

Re: Signification des lettres de l'alphabet français

Message par Jcpo » 10 Septembre 2014, 17:12

t, T et X (20 et 24 èmes lettre) :

L'enclume dans le 'T' minuscule ou le clou en majuscule, la croix suggérée dans ces trois formes, glyphe repris dans celui utilisé pour désigner la Terre en astrologie qui possède cette même lettre T au début de son nom.
Indicatif de la fixation, du matériel, ...

U et V (21 et 22 èmes lettres) : (Autrefois il n'y avait que le V, U est la dissociation voyelle de la semi-consonne V latine ?)

Un contenant, réceptacle pour quelque chose qui s'écoule.
Image
La critique est aisée mais l'art est difficile.
"Dieus ne samble pas a l'enfant qui s'apaie pour un baubel."
Avatar de l’utilisateur
Jcpo
 
Message(s) : 1220
Inscription : 19 Mars 2013, 23:05
Localisation : 69
A remercié: 524 fois
Remercié: 416 fois

Re: Signification des lettres de l'alphabet français

Message par remich » 10 Septembre 2014, 17:52

M (13) : "aime"

N (14) : "haine"

Ces deux lettres se trouvent au milieu de l'alphabet ...
Avatar de l’utilisateur
remich
 
Message(s) : 102
Inscription : 12 Février 2014, 14:57
A remercié: 67 fois
Remercié: 46 fois

Re: Signification des lettres de l'alphabet français

Message par Chris B » 10 Septembre 2014, 20:30

remich a écrit :M (13) : "aime"
N (14) : "haine"
Ces deux lettres se trouvent au milieu de l'alphabet ...

d'où l'intérêt de toujours suivre la "voie médiane", la "voie du milieu" ;-)
"Donne et tu recevras, cherche et tu trouveras !"
Avatar de l’utilisateur
Chris B
 
Message(s) : 1094
Inscription : 04 Mars 2013, 14:11
A remercié: 592 fois
Remercié: 487 fois

Re: Signification des lettres de l'alphabet français

Message par nosYs23 » 11 Septembre 2014, 14:48

A (1ère lettre) :
Symbole de l'Angle
C'est de lA que tout commence
=> sans angle pas de forme
=> sans angle: pas de trigonomètrie donc pas de mathématique, pas de géomètrie, pas de physique

En apparté: le mot trigonomètrie me fait soudainemment penser au triple référenciel "coudé, mètre, constantes Pi Phi" montré par M. Grimault. Dans le mot trigonomètrie il y a "3 & mesures" ou "3 angles et mesure" comme voir la mesure depuis 3 angles de vue distinct. Fin apparté

B (2ème):
symbole de fertilité à travers la femme enceinte
=> confirmé à travers le Bébé.

C (3ème):
Le Cercle. Il n'est pas terminé comme le rapport de son périmètre sur son diamètre qui est infini.
Cercle possède un Centre

D (4ème):
Symbolisant le cercle coupé par son Diamètre.
C'est aussi la Demie partie d'un cercle

E (5ème):
C'est peut-être l'Enigme pour laquelle nos scientifiques s'arrachent les cheveux. Soit les 3 forces fondamentales: électromagnétisme, intéraction nucléaire forte et intéraction nucléaire faible que nous n'arrivons pas encore à relier à cette 4ème force: la gravitation. Parvenir à les réunifier serai comme parvenir à la quintEssence pour les scientifiques
Ce sont peut-être aussi ces 4 éléments: Eau, Air, Terre & Feu qui se mèlent dans la spirale comme ce e omniprésent dans les mots

F (6ème):
Le E auquel on a retiré un élément: l'élément Feu
Ce Feu qui brule en nous et nous donne la Force

G (7ème):
Comme Gravité. Cette force aussi mystérieuse que fondamentale.
Comme Galaxie spirale. Et en a la forme. ( ;) retour au commencement => G pas fait exprès. Y aurait-il un sens à tout ceci? :shock: )

H (8ème):
Cette lettre est discrete. Peut-être symbolise-t-elle 2 mondes qui se cotoient: celui d'en bas et celui d'en haut, le visible et l'invisible? Peut-être est-ce pour ça qu'elle est si subtile? Mais en cHerchant bien elle révèle sa nature. Elle peut elle aussi emmettre un son en la mèlant au C. C'est peut-être le CHemin à suivre. CHercher par (r)apport(s) au Cercle?
Par effet miroir on peut l'interprèter par "ce qui est en bas est comme ce qui est en haut et ce qui est en haut est comme ce qui est bas" dixit Hermes
...

J'essaierai de poursuivre. L'exercice est plaisant. Mais il prend du temps

++
"Si la vie n'est qu'un passage, sur ce passage au moins semons des fleurs."

"Seul l'instant est béni, tout le reste est souvenir"
Avatar de l’utilisateur
nosYs23
 
Message(s) : 36
Inscription : 23 Mai 2013, 08:00
A remercié: 12 fois
Remercié: 23 fois

Re: Signification des lettres de l'alphabet français

Message par Gaïa22 » 13 Septembre 2014, 12:24

Bonjour :)

J'ais un petit "lexique" dans la tête...mais je me demandais si c'était compréhensible, parce que les mots, s'imbriquent automatiquement et le mot s'entourent de pleins d'autre mots ....:/
A Alpha ou l'œil qui voit tout
B c la lettre de la gestation
C la lune qui filtre la connaissance ou la lumière
D la porte ( donc l'accès à...)
E je résume ça a l'énergie mais ça implique plus de choses derrière, avec l'accent aussi, énergie que l'on donne et énergie que l'on reçoit comme dans "élève"
F je rapporte ça a tout ce qui est Feu bien sur, mais plus dans le sens au feu intérieur
G ce serais le mot graphique ou gradué, dans le sens ou cela me parle comme des choses précises
H une échelle bien sur, et le huit, l'infinie
I je le vois comme une lettre qui va grandir
J Ce serait un i accroché au sol
K comme une étude de cas ...mais je ne cerne pas bien,on ne l'utilise pas beaucoup dans la langue française
L Ailes, et le préfixe "El"
M Maternité Maman
N indique un changement d'État ...mais ces deux lettres ont plusieurs lectures si on les lies(lis) ensemble En faite je mets en relation étroite le M/B/P et le N ...
O Ouroboros
P Paternité Papa
Etc etc

Ce sont des interprétations très personnel
Gaïa22
 
Message(s) : 608
Inscription : 19 Mars 2013, 20:49
A remercié: 191 fois
Remercié: 142 fois

Re: Signification des lettres de l'alphabet français

Message par remich » 26 Septembre 2014, 23:52

E (5) :
Lettre entière (l'être en-tiers), les trois plans de l'être y sont reliés : le physique, le sensible et l'intelligible.

R (18) :
Libre comme l'air, cette lettre erre au-delà des frontières du temps (ère) et de l'espace (aire).

Remarque : je me suis inspiré ici du petit dictionnaire en langue des oiseaux de Luc Bigé.
Avatar de l’utilisateur
remich
 
Message(s) : 102
Inscription : 12 Février 2014, 14:57
A remercié: 67 fois
Remercié: 46 fois

Re: Signification des lettres de l'alphabet français

Message par remich » 21 Octobre 2014, 12:15

I (9) : (Tout comme le U et le V, on peut considérer que le I et le J n'étaient autrefois qu'une seule et même lettre)
C'est la seule lettre qui comporte un point, et un point c'est tout. De plus le I se confond avec le 1 (c'est particulièrement flagrant avec les chiffres romains), l'unité, le "tout" hermétique. C'est aussi une lettre très droite (être droit comme un i), on peut le voir comme un symbole très masculin.
Que veut nous dire cette lettre i, qu'il faut se rectifier pour atteindre le tout ? Ça me rappelle des notions alchimiques ...

O (15) :
Face au 1, voici le 0 (zéro), symbole de "rien".
Face à la raideur, le masculin, voici la rondeur, le féminin.
Mais le symbole du cercle évoque également l'idée du "tout" hermétique ... (là je me perds un peu ...)

Ces deux lettres/chiffres expriment finalement bien l'idée de dualité :
    - 1/0
    - I/O
    - in/out
    - raideur/rondeur
    - masculin/féminin
    - tout/rien

Il est amusant de constater que le 1 et le 0 sont omniprésents dans notre société où l'électronique est partout ! Le symbole "power" des interrupteurs sur nos télécommandes par exemple représente un 1 et un 0 imbriqués. Ou alors serait-ce un i et un o pour donner la lettre Phi et le nombre d'or ? :)

Pour finir, même si je trouve toujours plus de choses à dire sur ce sujet, on peut remarquer que c'est par ces deux lettres que commence le mot oiseaux, dont j'aimerais parler la langue ;)
Avatar de l’utilisateur
remich
 
Message(s) : 102
Inscription : 12 Février 2014, 14:57
A remercié: 67 fois
Remercié: 46 fois

Re: Signification des lettres de l'alphabet français

Message par CrillonLeBrave » 18 Novembre 2014, 22:23

Bonjour à tous,

Il m'est venu une interrogation :

Sel : Salt ( Latin/Anglais ), Sal(e) ( Italien/Espagnol )

el-evé
Al-t-itude ( alto )
Soit haut, hauteur, altitude.

Pourtant le sel est ce qu'il se récolte le plus bas, pile au niveau de la mer, à la " non-altitude "

Quelle peut être la fonction du S ?

Je me suis posé la question de la négation, or, je n'ai pas trouvé de négation commençant par un S, il y a des marqueurs d'arrêt, d'immobilité, certes mais des négations j'en trouve pas.
mais ce glyphe invite au renversement, plus qu'à un " demi-infini " à mon gout.
En graphisme, on peut facilement utilisé une forme en S pour représenter un équilibre qui peut se renverser, comme le yin-yang se manifeste avec un S pour scinder les deux pôles.

Alors le sel ne serait-il pas littéralement " ce que l'on trouve à la non-altitude " ?
et le S ne serait pas, plus qu'une négation, un symbole d'inversion ?
Bon ce n'est pas valable avec l'ancien glyphe du s, un f sans barre horizontale et de l'ancien glyphe double " S " à savoir ß, encore utilisé chez nos cousins germains !

Vos avis ? d'autres pistes ?
Avatar de l’utilisateur
CrillonLeBrave
 
Message(s) : 175
Inscription : 10 Mars 2014, 11:52
A remercié: 0 fois
Remercié: 77 fois

Suivant

Retour vers Linguistique



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité