LANGUES TONALES

Langues anciennes, idéogrammes, hiéroglyphes, anaglyphes, cabale...

LANGUES TONALES

Message par Médard Guinée » 30 Janvier 2015, 08:50

Les langues tonales nécessitent de l’humidité

Les langues avec une large gamme de hauteurs de tons se sont principalement développées dans des zones à fort taux d’humidité. Société Max-Planck

Le temps météorologique influe non seulement sur notre humeur mais aussi sur notre voix. Une équipe de chercheurs internationaux comprenant des scientifiques des Instituts Max-Planck de Psycholinguistique, d’Anthropologie Evolutionnaire, et de Mathématiques dans les Sciences a analysé l’influence de l’humidité sur l’évolution des langages. Leur étude a révélé que les langues comportant une large gamme de tonalités sont plus représentées dans les zones ayant un plus fort taux d’humidité. En comparaison, les langues à niveaux de tons plus simples se trouvent principalement dans les zones plus sèches. Ceci s’explique par le fait que les cordes vocales ont besoin d’un environnement humide pour le son juste. La hauteur de ton est un élément clé de communication dans tous les langages, mais davantage dans certains langages plutôt que dans d’autres. L’allemand ou l’anglais, par exemple, demeurent encore compréhensibles, même si les mots ont une intonation produite de manière égale par un robot. En mandarin chinois, cependant, la hauteur de ton peut changer complètement le sens d’un mot. « Ma » avec un ton haut signifie « mère » mais « ma » avec une intonation tombante et ensuite ascendante signifierait « cheval ». « Uniquement ceux qui atteignent le ton juste peuvent s’exprimer dans les langues tonales, » explique Seán G. Roberts, scientifique a l’Institut Max-Planck de Psycholinguistique de Nimègue.
Malgré tout, le climat peut devenir un problème pour les locuteurs de langues à tons, puisque les cordes vocales dans le larynx – communément appelé boite vocale – souffrent en conséquence. Même une élévation temporaire du taux d’humidité exerce une influence sur les cordes vocales. Elle garde les membranes muqueuses humides et leur confère plus de souplesse. Elle change également l’équilibre ionique au sein des membranes muqueuses des cordes vocales. Un taux d’humidité adéquat produit une oscillation convenable des cordes vocales pour produire le ton juste. Les scientifiques supposent donc que les langues tonales sont moins répandues dans les zones sèches puisque la large gamme des tons est difficile à produire dans ces conditions et pouvant plus facilement occasionner des incompréhensions. « Les bases de données modernes nous permettent d’analyser les propriétés de milliers de langues. Mais cela crée également des problèmes parce que les langues peuvent également hériter leur complexité tonale d’autres langues, » déclare Damián E. Blasi, qui poursuit des recherches aux Instituts Max-Planck de Mathématiques dans les Sciences et d’Anthropologie Evolutionnaire de Leipzig. Dans leur étude, les scientifiques ont désormais montré que ces effets peuvent être démêlés des effets du climat.
Les chercheurs ont enquêté sur la corrélation entre l’humidité et l’importance de la hauteur de ton dans plus de 3750 langues provenant de différentes familles linguistiques. Ceci indique que les langues à tons sont bien plus rares dans les régions sèches. En Europe centrale, dont le climat est relativement sec, on n’a pas assiste au développement de langues tonales comme celles que l’on trouve dans les zones tropicales, en Asie subtropicale et en Afrique centrale. Il semblerait donc que le climat change le rôle de la hauteur de ton dans une langue et en conséquence la manière dont l’information est échangée. Même de petits effets peuvent être amplifies pendant des générations pour produire un schéma global. Le climat détermine donc le développement des langues. « Si le Royaume-Uni avait été une jungle humide, la langue anglaise aurait pu également devenir une langue à tons », conclue Roberts.
###

L’article original :
http://frontiers-of-anthropology.blogspot.com/2015/01/tonal-languages-require-humidity.html

Le même article en allemand :
http://www.eurekalert.org/pub_releases_ml/2015-01/aaft-tbe012315.php

Rien de bien fracassant dans cet article, mais cela confirme les informations que nous distille Jacques Grimault, particulièrement lors de son dernier entretien à MetaTV.
‘‘L’homme n’a pas une âme; l’homme est une âme et a un corps.” Ethel Rowe
Avatar de l’utilisateur
Médard Guinée
 
Message(s) : 16
Inscription : 18 Décembre 2014, 16:13
Localisation : Eurasie
A remercié: 83 fois
Remercié: 3 fois

Re: LANGUES TONALES

Message par Médard Guinée » 01 Février 2015, 16:21

Pour faire un lien avec le message précédent, je vous propose un extrait de l’entretien de Jacques Grimault à metaTV en décembre 2014, qui porte sur les langues et l’eau…

Patrick d’Hondt : « On me dit la langue des oiseaux, c’est vrai que vous avez…

Jacques Grimault : C’est celle-là, la langue des oiseaux, c’est la Cabbale hermétique, c’est la langue des oiseaux, c’est l’idiome des Dieux, etc. C’est toujours la même chose. Ça a été parlé partout par tous les hommes à une époque. Le français pour cette raison, est resté la langue diplomatique, jusqu’à la Révolution française. Les Anglais ont pris la suprématie après. Et on a perdu, on est tombé, on est passé du haut en bas. L’anglais, c’est pas une langue, c’est une… c’est un truc. Ca n’empêche qu’il y a…

Patrick d’Hondt : Parce que le français tu dis qu’il est pétri de langue des oiseaux, tu dis que c’est très proche de la langue…

Jacques Grimault : C’est le réservoir le plus complet et le plus disponible. Il y a énormément de mots. Mais je vais te donner un exemple en anglais que je donne dans les cours et dans les livrets, à savoir le mot Atlantide. « Atl » c’est… on le trouve chez les Mexicains. « Atl », ça veut dire eau. Mais c’est une forgerie parce que « atl » c’est le mélange de « old » et « alt », c’est- à -dire « old » pour ancien et « alt », élevé. On dit une altesse, l’altitude, etc. comme ça, donc ça c’est une forgerie. Et en fait ça fait référence à l’eau pour les anciens du Yucatan. Et en outre – donc on a « atl » – « land » c’est une contrée, une région, voilà et « tide » c’est la marée, c’est une vague, c’est un va et vient, « tide », voilà. Donc, on a l’explication. Et pourquoi c’est en anglais ? Parce que l’Angleterre c’est une ile et l’Atlantide c’est une ile. On voit comment ces gens-là pensent. Ils donnent aux insulaires une langue particulière qui est teintée des caractères de l’insularité. C’est une langue de marins. Pourquoi on chante mieux en anglais en général ? Et en italien ? Tu regardes, les Anglais ce sont des marins, les Italiens ce sont des marins. Tu cherches en France quels sont les meilleurs chanteurs, tu les trouves en Corse, plutôt sur les bords que dans les montagnes – mais ça se discute – et surtout, tu vas en Bretagne, il y a les chants traditionnels bretons que personne, actuellement, n’a remis à la mode du jour. Moi, j’avais énormément apprécie le travail d’Alan Stivell, parce que il était vraiment à la recherche des fondations culturelles bretonnes. C’est le premier à chanter en breton dans le monde du show-biz, quand même. Voilà, bon ! Ben, ce travail là, s’il était fait, on s’apercevrait que ce que je dis maintenant, peut-être dans 25 ou 30 ans, est parfaitement cohérent et que tout se met bout à bout. Voilà ! »

Une autre citation de Jacques m’a également semblée très révélatrice : il disait en substance que Cuzco n’avait pas toujours été situé aussi haut et qu’il y a longtemps, Cuzco était au bord de la mer.
Je ne peux m’empêcher de penser que la même chose est peut-être vraie également pour la zone himalayenne (et sans doute d’autres) : le tibétain est une langue tonale qui conserve peut-être la trace d’un lointain passé aquatique, car à part quelques fleuves et lacs, pas de mer à proximité immédiate…
‘‘L’homme n’a pas une âme; l’homme est une âme et a un corps.” Ethel Rowe
Avatar de l’utilisateur
Médard Guinée
 
Message(s) : 16
Inscription : 18 Décembre 2014, 16:13
Localisation : Eurasie
A remercié: 83 fois
Remercié: 3 fois


Retour vers Linguistique



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité