LA VRAIE LANGUE CELTIQUE ET Le Cromleck de Rennes-les-Bains

Langues anciennes, idéogrammes, hiéroglyphes, anaglyphes, cabale...

Re: LA VRAIE LANGUE CELTIQUE ET Le Cromleck de Rennes-les-Ba

Message par Jo.R » 10 Mars 2015, 06:08

patrice a écrit :"Si c'est le cas alors tous les cryptages sont de la désorientation, ce qui serait étonnant, parce que ils désignent tous cette cache."

Mon dieu, mon dieu, Toi, Jo R et F Daffos, vous etes bien les seuls à le penser, que les cryptages désignent la cache.Comme je te l'ai dit, sur la centaine de chercheurs les plus motivés que je connais, moins de 5 % pensent comme Daffos. Je connais par contre des décodages beaucoup plus judicieux, qui restent confidentiels. Et qui eux, sont d'un tout autre niveau.

Tiens un exemple d'approximation par rapport à la vidéo:F daffos dit qu'en cabale hébraique , pax vaut 681 (p= 80, A=1 et X=600). C'est vrai pour le p et le a . mais pour le X, je n'ai pas trouvé une seule fois 600 quand j'ai cherché. Si tu y arrives, tiens moi au courant, ça m'intéresse.Et ça m'arrangerait, meme pour certaines de mes recherches.

Bonne soirée à toi

Excusez-moi mais c'est beaucoup plus que des “ pensées ”. La probabilité pour que deux tableaux différents circonscrit le même lieu avec la même application géométrique est faible. De plus ces deux tableaux sont justement ceux mentionnés par le Grand Parchemin. Tout cela est le hasard ? Et ça s'arrête pas aux tableaux... Il y a les indications de la dalle de Coume-Sourde et “ La Vraie Langue Celtique... ” (page 295) qui décrit le « grenier à blé » (la cache du trésor) des “ Redones ” au sud du Village de Montferrand, proche de la Fajole, tout près du chemin conduisant au ruisseau de la Coume... par le plus grand des hasards a proximité de Sougraigne et du Pech d'En Couty, le Pech de “ Rodès ”et le “ Roudié ” étant juste a côté. Trop de hasard tue le hasard.

Ma fiancé est ami avec M. Grimault sur Facebook et elle lui a écrit de ma part pour lui demander de vérifier si la géométrie projective mise en œuvre dans les tableaux induit effectivement ce lieu. Il le fera lorsque il aura l'occasion mais je peux dors et déjà affirmer que ce n'est pas compliqué à appliquer, je l'ai moi-même vérifié et c'est incroyablement précis mathématiquement. Si c'est Jacques qui si colle ça donnera au moins un poids à la démonstration...

C'est dans le système de numération grecque que le Khi (X) vaut 600. La lettre X n'existe pas dans l'alphabet hébreu. La « gématrie » est une méthode de cryptage strictement religieuse et spécifique à la cabale hébraïque, donc Franck Daffos à raison. La cabale égyptienne procède autrement (en témoigne Jacques Grimault lors de son passage à Meta TV). Par ailleurs le dolmen semblable à celui peint sur la Piéta de Rennes-les-Bains se situe sur le Pech d'En Couty précisément à 681m d'altitude. Décidément ce lieu attire à lui bien des curiosités, c'est comme l'Équateur penchée... Et je rappelle que ce sommet se situe pile à la hauteur exacte entre Rennes-le-Château et le Bugarach. Méditez sur ce que dit Jacques Grimault sur la façon de mémoriser la localisation d'un trésor à partir 2:29:45+ : https://www.youtube.com/watch?v=D8s8Sr3L8Ds ; dans son exemple remplacez la première pierre par la colline de Rennes-le-Château et la dernière par le Pech du Bugarach. On est en plein dedans !

J'ai pu voir bon nombre de “ chercheurs ” qui s'en-tête à croire encore que tout tourne autour de l'abbé Saunière et que cette histoire concerne Jésus et Marie-Madeleine. Beaucoup malheureusement veulent du sensationnels et pédalent à côté du vélo.
Jo.R
 
Message(s) : 37
Inscription : 31 Janvier 2015, 01:01
A remercié: 4 fois
Remercié: 6 fois

Re: LA VRAIE LANGUE CELTIQUE ET Le Cromleck de Rennes-les-Ba

Message par Gazette » 10 Mars 2015, 09:02

Bonjour, bonjour...

Bonjour Patrice,

pour des raisons que j'ignore, vous semblez à cran contre Daffos au prétexte qu'il n’intègre pas la géométrie sacrée et l'alchimie dans ses recherches, mais peut-être effectivement ces deux «matières» n'ont aucune place dans cette affaire, donc à vous de nous faire la démonstration du contraire !

Par contre vous affirmez dans un de vos messages :

« Tiens un exemple d'approximation par rapport à la vidéo:F daffos dit qu'en cabale hébraique , pax vaut 681 (p= 80, A=1 et X=600). C'est vrai pour le p et le a . mais pour le X, je n'ai pas trouvé une seule fois 600 quand j'ai cherché. Si tu y arrives, tiens moi au courant, ça m'intéresse.Et ça m'arrangerait, meme pour certaines de mes recherches. »

En fait vous vous trompez (intentionnellement ou pas je me demande ?) puisque à ce sujet Daffos donne ses sources dans son livre de 2011 « L'or de Rennes, quand Poussin et Teniers donnent la clef... » paru en juillet 2011 : c'est la note 11 de la page 44 : le renseignement viendrait du livre de Serge Marcoutoune, « La science secrète des initiés et la pratique de la vie », André Delpuech éditeur 1928 (Daffos s'est trompé, c'est en fait Delpeuch!).

Comme vous j'ai été étonné à l'époque et fait ma petite enquête à l'été 2011. J'ai trouvé ce bouquin dans une bibliothèque à Paris, C'est un bouquin ardu sur la kabbale hébraïque hélas bien au dessus de mes possibilités intellectuelles mais il n'est pas difficile de trouver plus simple sur Internet concernant la valeur numérale des lettres hébraïques, et là désolé, la valeur 600 existe bien :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Num%C3%A9r ... a%C3%AFque

il s'agit de la valeur de la lettre MEM SOFIT appelée aussi MEM FINALE.

Cette lettre s'écrit dans certains cas (ce qu'explique entre autres Marcoutoune dans son bouquin) comme la lettre Samech (puisqu'étant très proches elles sont les 2 seules lettres entièrement fermées de cet alphabet, sans ouverture vers l'extérieur), voir le paragraphe « Particularités » sur cette page :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mem_%28lettre%29

Or la lettre Samech représente la lettre X de notre alphabet:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Samech

donc il n'est pas faux de dire que X peut avoir 600 pour valeur numérale ! CQFD.

De plus, si on poursuit un peu les investigations et qu'on s'intéresse à la lettre MEM, on s'aperçoit qu'elle est un fort symbole de l'eau …

http://soued.chez.com/lettre%2010.htm

Sauf erreur, le Pech d'en Couty à Sougraigne est très proche des sources de la Sals, la rivière salée, l'eau ! L'allusion est troublante non ? Relisez « Le serpent rouge » Patrice, vous risquez d'être interpellé.

En résumé seul un ecclésiastique brillant d'un niveau intellectuel certain et d'un cursus d'études supérieur aurait pu tricoter un truc pareil avec le « PAX 681 », or c'est tout à fait le portrait qu'on nous fait de Jean Jourde.

D'autre part je suis particulièrement surpris qu'on veuille étalonner de la valeur d'un chercheur par rapport à l'ensemble des pseudos chercheurs autoproclamés qui gravitent autour de RLC (la quantité n'a jamais fait la qualité !) surtout lorsqu'on prend la mesure du niveau catastrophique et souvent, il faut bien le dire, surréaliste (je suis gentil !), de ce qu'on lit sur Internet et particulièrement sur certains forums.

Je crois que pendant des années il a été de bon ton de taper sur Daffos, certains très actifs ont œuvré dans l'ombre pour alimenter contre lui un phénomène de meute et la majorité a suivi (le cas est connu en sociologie): c'est ainsi que se sont fait connaître des Christian Attard et autres : en pratiquant le dénigrement anti-Daffos systématique. Mais depuis 3 ans qu'il a quitté les forums, qu'ont apporté ces gens à l'énigme ? Rien ! Absolument rien ! On est bien forcés de remarquer que c'est le vide total …

Pour finir, je ne voudrais pas requérir à charge contre votre mauvaise foi Patrice, mais je sais que beaucoup ont été stupéfaits des révélations de daffos dans son dernier interview concernant Maurice Leblanc et une seule ligne du cryptogramme de «L'aiguille creuse » : vouloir dénigrer les 10,50 m au lieu des 10 m de largeur de la galerie des glaces de Versailles alors qu'au 17ème siècle le système métrique n'existait pas ( il fut créé par la révolution et imposé en 1840!), donc avec l'impossibilité d'une mesure précise, c'est oublier les 73 m de longueur qui sont pile justes et surtout les 357 glaces ! C'est assez mesquin.

Je crois pour ma part que Daffos s'amuse bien en ne lâchant que quelques bribes de certainement très spectaculaires découvertes qu'il semble avoir faites depuis 2 ans (cf son interview) et pour ma part je ne me risquerai pas à découvert contre lui : on ne sait pas de quoi demain sera fait !


A ce sujet, vous feriez bien de lire le dernier numéro de la revue Nexus, connue pour son sérieux: http://www.nexus.fr/
qui consacre une page d'éloges à Daffos à l'occasion de la réédition de ses deux bouquins...

Gazette,
Au contact.
Gazette
 
Message(s) : 5
Inscription : 09 Mars 2015, 20:39
A remercié: 0 fois
Remercié: 1 fois

Re: LA VRAIE LANGUE CELTIQUE ET Le Cromleck de Rennes-les-Ba

Message par CrillonLeBrave » 10 Mars 2015, 10:49

Bonjour Gazette,

" alors qu'au 17ème siècle le système métrique n'existait pas ( il fut créé par la révolution et imposé en 1840!), donc avec l'impossibilité d'une mesure précise "

Je t'invite à profiter de ton inscription pour mettre en doute cette affirmation, en te rendant par exemple dans la section " géométrie et mathématique "

Pour le reste, une fois de plus, je ne m'y connais pas assez pour juger !
Bonne recherche
Avatar de l’utilisateur
CrillonLeBrave
 
Message(s) : 175
Inscription : 10 Mars 2014, 11:52
A remercié: 0 fois
Remercié: 77 fois

Re: LA VRAIE LANGUE CELTIQUE ET Le Cromleck de Rennes-les-Ba

Message par Jo.R » 10 Mars 2015, 17:06

Bienvenue Gazette !

Je vous rejoins totalement. J'ai l'impression que les détracteurs de Franck Daffos ne le lisent pas correctement et ne connaissent pas en détail ce qu'il révèle mais lorsque on s'y intéresse de près ça tient épouvantablement sur les rails. Christian Attard nie l'implication de Jean Jourde dans cette affaire mais Daffos a en sa possession des lettres de Jean Jourde lui-même expliquant toute l'histoire de Rennes et les cryptages mis en place.

Cependant, Franck a positivement admis la part de la géométrie sacrée dans cette affaire en démontrant avec Didier Héricart de Thury la géométrie projective mise en œuvre dans les tableaux de Poussin et Teniers. Il a fait la démonstration pour le Teniers sur le forum de rennes-le-chateau-archive.com mais pas envers le Poussin... A-t-il conclu pour « que cette incroyable démonstration se confirme, qu'il faudrait envisager que RLC et certains autres sites de la région aient été ordonnés de façon extrêmement précise depuis 15 siècles par rapport au Pech d'en Couty » (http://www.rennes-le-chateau-archive.co ... 4760a3e9a0). De plus il a déclaré dans sa dernière interview :

« Il faut tout d’abord comprendre que pour les auteurs, le “ Cromleck de Rennes-les-Bains ” (...) n’est autre qu'un certaine figure géométrique générée par le tableau de Poussin et s’appliquant sur une partie du Razès. » (http://www.portail-rennes-le-chateau.co ... affos.html).

Là nous sommes en plein dans la géométrie sacrée.

Bien que je suis pas un spécialiste j'ai essayé de l'expérimenter concernant les Bergers d'Arcadie et je crois qu'il délimite le périmètre de Sougraigne, du lieu-dit les Clamencis, et du Pech d'en Couty, si l'on considère que sur le tableau est représenté tout à droite la colline de Rennes-le-Château, sinon effectivement il circonscrit la zone Sougraigne-les Clamencis ce qui rejoindrait le fait que le tableau amène à un lieu-dit selon Franck Daffos (à partir de 14:00 : http://dai.ly/x8vkmc)... et la lettre R que pointe le berger sur l'inscription de la pierre tombale ferait référence à la concrétion rocheuse en forme de R au sommet du Pech d'en Couty. Après ma demande j'espère que Jacques Grimault aura l'occasion de vérifier et préciser la géométrie de ce tableau.

Qui plus est à Notre-Dame de Marceille les médaillons sur les voûtes sont tout aussi des médaillons alchimiques.

Le Serpent Rouge décrit également la présence ultime de la « colline blanche ». Le nom de Sougraigne est dérivé du terme occitan sogranièr désignant « l'aubépine » qu'on surnomme « l'épine blanche » (http://fr.wikipedia.org/wiki/Aub%C3%A9pine) ; « épine » est synonyme de « aiguille » et donc de “ l'Aiguille creuse ” de Maurice Leblanc.
Jo.R
 
Message(s) : 37
Inscription : 31 Janvier 2015, 01:01
A remercié: 4 fois
Remercié: 6 fois

Re: LA VRAIE LANGUE CELTIQUE ET Le Cromleck de Rennes-les-Ba

Message par Jo.R » 10 Mars 2015, 23:46

Voici la page du numéro de NEXUS (mars-avril 2015) consacré à Franck Daffos : https://scontent-fra.xx.fbcdn.net/hphot ... e=558D3C74
Jo.R
 
Message(s) : 37
Inscription : 31 Janvier 2015, 01:01
A remercié: 4 fois
Remercié: 6 fois

Re: LA VRAIE LANGUE CELTIQUE ET Le Cromleck de Rennes-les-Ba

Message par Gazette » 11 Mars 2015, 13:06

Bonjour Jo.R, et merci pour votre accueil.

Je ne suis pas un passionné des forums mais celui-ci me semble bien sympa: j'en profite donc pour dire un peu ce que je pense de l'affaire de Rennes le château. A propos des gens qui gravitent autours, l'immense majorité est comment dire pour rester courtois : déjantée, déboussolée, inquiétante ? Ce qui est certain c'est qu'elle fait immédiatement fuir quiconque s'y intéresse depuis peu en se demandant dans quel asile à ciel ouvert il vient de tomber. Prendre donc ce magma d'illuminés de tous poils comme référence pour exclure Daffos est plutôt positif et flatteur pour lui !

Mais ceux qui connaissent bien les dessous de l'affaire savent bien que derrière tout cela se cachent principalement des conflits d'intérêts et des histoires de petits et de gros sous. Depuis que Daffos a donné un grand coup de pied dans la fourmilière et prouvé que l'abbé Saunière n'était pour rien dans cette énigme, comme par hasard tous ceux qui avaient des intérêts dans le village de RLC et sa région (commerces, librairies, mairie, associations bidons etc...) lui sont tous tombé dessus et lui ont fait les pires saloperies. Jamais un auteur n'avait été traité de la sorte : il suffit pour s'en convaincre de fouiller un peu sur Internet et de trouver par exemple les e-books infâmes et orduriers qui ont été fabriqués de toutes pièces et publiés sur E-mule sous son nom pour le discréditer.

On a même fabriqué des faux contre lui :

http://rennes-le-chateau.over-blog.fr/a ... 52249.html

pire, on est allé même jusqu'à profaner N-D de Marceille à Limoux en décapitant la statue millénaire de la vierge noire pour que Daffos en porte la responsabilité puisque c'était lui qui avait amené la horde des chercheurs irresponsables en ce lieu :

http://www.ladepeche.fr/article/2007/10 ... pitee.html

heureusement, la gendarmerie n'a pas été dupe, mais Daffos a été entendu pendant l'enquête : cela ne doit pas faire extrêmement plaisir !
Quant à dire qu'il est proche des curés et de l'église, c'est aussi bien mal connaître le sujet puisque Daffos avait lui-même avoué ensuite qu'il avait frôlé l'excommunication par Mgr Planet, évêque de Carcassonne, lequel l'a quand même interdit d'entrée dans N-D de Marceille (Limoux) et du Cros (Caunes-Minervois) : il en a le droit puisque ces deux sanctuaires appartiennent à l'évêché via de très obscures associations diocésaines écran.

Ce fut toutes ces années contre Daffos un déferlement de haine unique dans l'histoire de RLC par pseudos interposés (on se souvient du fameux Ludmila sur un certain forum!), ou par de soit disant grands chercheurs fabriqués de toute pièces et mis en place grâce à l'activisme rampant sur internet de certains (ils passent leur temps à s'auto-féliciter et à se décerner des prix bidons entre eux)... Jusqu'à la trahison de Vallet, l'ancien éditeur de Daffos, en juillet 2011 et de l'immonde blog qu'il avait mis en place suite à son pitoyable chantage au suicide, et où la « communauté » des chercheurs que semble vénérer Patrice s'est plus que lamentablement défoulée dans une inqualifiable surenchère ordurière, certains même comme cet ayatollah intégriste catho, profitant d'un tragique fait divers dans le village de Daffos, allant même jusqu'à le traiter de meurtrier ... Quasiment tous les « grands » noms de la « recherche » castelrennaise se sont alors succédé sur ce blog pour apporter leur pierre à la lapidation de Daffos !

C'est certainement depuis que Daffos a d'ailleurs toute ma sympathie : il faut que le bonhomme soit solide pour résister à tout cela : on lui pardonne alors volontiers d'être parfois irascible …

Derrière toutes ces horreurs inqualifiables, on le sait, toujours les mêmes: ceux qui se sont approprié le village de RLC et qui le conduisent à la ruine en expliquant (vive la pensée unique !) que tout cela n'est qu'une escroquerie montée dans les années 1960 par un certain Plantard .C'est ainsi que la fréquentation de touristes s'est effondrée ces dernières années (on peut facilement le vérifier par les comptes de la billetterie du domaine de Saunière publiés par la mairie). Que reste-il de tout cela aujourd'hui ? Rien ! L'énigme de Rennes le château se meurt et l'on est raillé de partout dès que l'on signale que l'on s'y intéresse !

Question faussaires, Christian Attard lui non plus n'est pas en reste pour avoir trafiqué et changé sur son site la véritable date présente sur le tableau de Teniers révélé par Daffos et Héricart en 2011:
http://reinedumidi.com/rlc/Teniers.htm

Pourtant, si l'on prend un peu la peine d'enquêter et de se rendre à Madrid pour voir ce tableau au musée du Prado, comme j'en ai profité pour le faire lors d'un déplacement professionnel il y a à peine quelques mois, on va de surprises en surprises :
1 / ce tableau a brusquement été retiré du musée il y a plus de 2 ans
2 / il est impossible d'en avoir une copie de la part du musée alors qu'on peut obtenir copie de n'importe quelle autre œuvre à l'accueil du musée
3 / les responsables du Prado refusent de communiquer à son sujet

comme j'ai la chance d'avoir des amis espagnols pas trop mal placés à Madrid, je leur ai fait part de ces bizarreries qui les ont assez intrigués. J'ai eu le résultat de leur petite enquête quelques semaines plus tard : il semblerait que la conservatrice des peintures flamandes du 17ème siècle (dont dépend le fameux Teniers!) ait il y a plus de deux ans reçu la visite de gens du musée du Louvre à Paris au sujet de ce tableau. Suite à cette visite, le Teniers est immédiatement parti en expertise, laquelle aurait validée certaines inscriptions (date) sujettes à caution par les détracteurs (comme Attard) de Daffos et lui donnant donc totalement raison (voir son interview récent). Du coup vu l'importance présumée de ce tableau, et certainement sur les conseils des gens du Louvre pour ne pas que le Prado ait les mêmes soucis avec le Teniers qu'ils ont avec le Poussin, il a été sorti des collections exposées et mis en lieu sûr. Cette anecdote corrobore totalement l'article récent de Nexus signalant que l'état français surveille de très près les écrits de Daffos. Je signale que je ne suis pas le seul à avoir fait cette démarche, il suffit de lire certains forums pour voir que d'autres ont également tenté de voir ce tableau en pure perte à Madrid, voir J-P Garcia ici :
http://rennes-le-chateau-archive.com/ch ... s_deja.php



CrillonLeBrave, je ne conteste rien concernant le système métrique mais je voulais juste faire remarquer qu'une mesure aussi précise que 10,50m issu du système métrique imposé depuis 1840 ne pouvait être rendue par la substitution de la valeur numérale des nombres qui semble avoir été appliquée dans le cryptage du cryptogramme de l'Aiguille creuse de Maurice Leblanc : on peut faire 10 (D+F) ou 11 (D+G ou E+F par ex), mais pas 10,5 , le 0,5 n'existant tout simplement pas dans cette méthode !

Gazette,
Au contact.
Gazette
 
Message(s) : 5
Inscription : 09 Mars 2015, 20:39
A remercié: 0 fois
Remercié: 1 fois

Re: LA VRAIE LANGUE CELTIQUE ET Le Cromleck de Rennes-les-Ba

Message par patrice » 11 Mars 2015, 20:48

Bonsoir Franck (gazette), je suis surpris de vous voir ici puisque vous vous faites tres discret depuis longtemps. Bienvenue toutefois et sincerement.
Si je ne crois pas du tout dans le pech d'en Couty (eglise de rlc et mont bugarach plus que douteux selon moi), si je vois cette affaire comme beaucoup plus ésotérique que vous, j'ai toujours apprécié votre travail de fond. Notamment sur la période Louis 14, Fouquet. Et idem pour le gros travail sur ND de Limoux.
Il semble bel et bien que vous ayez acces à des renseignements d'église, je ne sais trop comment.
Pour Jourde, j'aimerais savoir au juste.
Cette affaire est passionnelle, trop. Vous avez surement subi. Mais vous etes aussi souvent trop guerrier.

Vous dites:"
Derrière toutes ces horreurs inqualifiables, on le sait, toujours les mêmes: ceux qui se sont approprié le village de RLC et qui le conduisent à la ruine en expliquant (vive la pensée unique !) que tout cela n'est qu'une escroquerie montée dans les années 1960 par un certain Plantard ."

Bien d'accord avec vous là dessus et j'ai toujours défendu leur véracité en ce qui me concerne. Les gens n'arrivent pas à traduire les documents. Donc ils disent que ce sont des faux. Ca les arrange.

Bonne soirée à vous
patrice
 
Message(s) : 216
Inscription : 17 Avril 2013, 20:12
A remercié: 27 fois
Remercié: 66 fois

Re: LA VRAIE LANGUE CELTIQUE ET Le Cromleck de Rennes-les-Ba

Message par Jo.R » 11 Mars 2015, 22:06

Merci pour ces informations Franck (Gazette).

Le forum est consacré au film “ La Révélation des Pyramides ” tiré des découvertes de Jacques Grimault, un imminent savant. Ce documentaire fait découvrir avec des éléments factuels et vérifiables la raison ultime de la construction des Pyramides et des anciens sites archéologiques. Si vous ne l'avez pas vu je vous recommande fortement de le visionner : https://www.youtube.com/watch?v=PX1NUpi7h3g. Il est long certes ; si vous n'avez pas le temps de le voir en entier regarder à partir de 54:00 jusqu'à la fin, c'est le moment où on entre dans le vif du sujet. Ça tombe bien il traite aussi de l'origine du système métrique... Ces révélations serait à même d'intéresser un Jean-Pierre Garcia.

Je dois vous apprendre que Jacques Grimault a été, comme Franck Daffos, traîné dans la boue par les trolls et autres chercheurs, alors que ses démonstrations sont irréfutables. Il a aussi eu d'une certaine manière son Michel Vallet qu'il surnomme le “ Gollum ”, ce dernier l'a trahi d'une sale manière et M. Grimault est en procès avec lui.

Concernant l'affaire de Rennes, je savais déjà la profanation de la Vierge noire de Notre-Dame de Marceille mais j'ignorais que ça avait causé des soucis à Franck Daffos. Je suis entièrement d'accord avec vous à son sujet. Franck a de bonne raison d'être un peu aigri et il a également toute ma sympathie et mon admiration.

Cependant des choses m'alarment dans ce que vous dites : vous affirmez que l'état français s'intéresse de près aux écris de Franck Daffos. Pouvez-vous en dire davantage ? C'est inquiétant parce que à écouter Franck Daffos on devine qu'elle est la principale relique qui a été ramené dans le Razès et si l'état français en prend possession celle-ci risque d'être profanée ou d'être expédiée quelque part.

Quelque chose m'a aussi interpellé dans la dernière interview de Franck Daffos : il affirme que la première cache a été entièrement vidée au 17ème siècle sur ordre de Louis XIV ! Il n'avait pas démontré ça il y a quelque temps... Le trésor n'a-t-il pas été partagé en deux ? En 1666 une partie avait été laissé au baron Blaise d'Hautpoul et l'autre partie avait été au Roi. Et Louis XIV et son entourage n'ont jamais su où était la cache, raison pour laquelle en 1678 - après la mort de Nicolas Pavillon - il avait envoyé Colbert réactivé la Compagnie des Mines de Blanchefort pour faire des investigations. Puis le Château de Serres et la crypte de N.-D. de Marceille ont bien servit d'entrepôt pour déplacer la part royale du trésor... Pourquoi désormais Franck Daffos change de version ?

Deux hypothèses se présentent alors :

1) Après tous les évènement qui a eu Franck Daffos cherche à décevoir et éloigner les mauvais curieux pour protéger le dépôt.

2) Franck Daffos change de version et affirme que la cache est vide parce que il sait par exemple que l'état français à extrait intégralement le trésor de sa cache.
Jo.R
 
Message(s) : 37
Inscription : 31 Janvier 2015, 01:01
A remercié: 4 fois
Remercié: 6 fois

Re: LA VRAIE LANGUE CELTIQUE ET Le Cromleck de Rennes-les-Ba

Message par Jo.R » 12 Mars 2015, 19:32

patrice a écrit :je ne crois pas du tout dans le pech d'en Couty (eglise de rlc et mont bugarach plus que douteux selon moi)

Je rappelle que Rennes-le-Château a été fondé par les Wisigoths. Il est certain que cet emplacement a été choisis intentionnellement. Je rappelle aussi que plusieurs éléments de cette affaire convergent tous incontestablement vers ce Pech. Décidément le hasard fait bien les choses.

De toute manière attendons que Jacques Grimault ait l'occasion de vérifier la géométrie projective des deux tableaux concernés et on aura plus qu'à se taire ! J'en suis convaincu par ailleurs parce que à mon modeste niveau j'ai vérifié la chose.
Jo.R
 
Message(s) : 37
Inscription : 31 Janvier 2015, 01:01
A remercié: 4 fois
Remercié: 6 fois

Re: LA VRAIE LANGUE CELTIQUE ET Le Cromleck de Rennes-les-Ba

Message par Gazette » 12 Mars 2015, 20:48

Bonjour,

Bonjour Patrice, je vois que vous me prenez pour Franck Daffos, et cela me fait très plaisir ! Hélas, vous pouvez me croire je ne suis pas lui. Sans être du premier cercle de ses amis, je le connais pas mal quand même et il me reçoit toujours très gentiment quand je passe du côté de chez lui (trop rarement d'ailleurs!), ce qui explique que je sois au courant de pas mal de petites choses le concernant (c'est lui qui par exemple m'a raconté ses démêlées avec l'évêché de Carcassonne, il trouvait cela tellement crétin!).

Franck ne veut plus apparaître sur les forums, il considère qu' il a assez donné ; il tiendra parole, soyez-en assuré ! Et puis quelque part, il se fout totalement de l'opinion des internautes. Pour savoir où il en est vraiment de cette énigme, vous devriez relire très attentivement ses deux derniers interview, surtout entre les lignes (il a d'ailleurs affirmé qu'il aimait bien « poser des jalons »), vous auriez peut-être alors quelques réponses à vos questions.

Mon incartade sur ce forum m'aura au moins permis de clarifier certaines choses le concernant et j'en suis ravi: nous sommes quelques uns à penser qu'il ne méritait pas tout ce qu'on lui a fait subir, et puis p..... qu'est-ce qu'on s'em … depuis 3 ans dans cette énigme sans lui et ses coups de gueule !

Maintenant si vous voulez vraiment savoir s'il a tort au raison : vous faites comme moi, vous allez au Prado à Madrid et vous demandez à voir le Teniers en question. Je vous garantis que vous n'allez plus vous poser de questions !

Ah au fait, concernant Jean Jourde, il est aussi facile de vérifier : suite à ses révélations le concernant dans « le puzzle reconstitué », certains aigris (dont un dont nous avons déjà parlé) qui n'ont pour seul talent que de passer leur vie à marquer Daffos à la culotte sont allés foutre le b... chez les lazaristes leur expliquant qu'il y avait un affabulateur (Daffos) qui racontait n'importe quoi sur un de leurs anciens prêtres. Si tout ce qu'avait raconté Franck était des conneries sans nom, on peut parier que la direction des lazaristes se serait fendue d'un communiqué cinglant. On peut remarquer que ce ne fut pas le cas, donc … Par contre, ils ont immédiatement fermé leurs archives. A ce sujet Franck m'a aussi raconté que certains lazaristes s'étaient toujours douté que Jourde avait été quelqu'un de très important chez eux. Et ce qui fait rigoler Franck ensuite, c'est qu'il y en a qui ont trouvé ses recherches très pertinentes, tellement qu'ils l'ont un peu (beaucoup) aidé pour récupérer certains courriers. Amusant non ?

Faut avoir vu comme moi Franck en discussion avec un prêtre. On comprend qu'il est parfaitement à l'aise dans ce milieu qu'il connaît très bien. Il semble être chez lui (et ce n'est rien de le dire !).

C'est sûr que cela l'a beaucoup aidé dans ses recherches.

Serviteur Patrice

Gazette
Au contact.
Gazette
 
Message(s) : 5
Inscription : 09 Mars 2015, 20:39
A remercié: 0 fois
Remercié: 1 fois

PrécédentSuivant

Retour vers Linguistique



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité