Athéisme

Esotérisme, alchimie...

Re: Athéisme

Message par allaf » 23 Octobre 2014, 12:48

Aïstronaute a écrit :Non, car l'agnostique considère qu'on ne peut pas trancher, ni dans un sens, ni dans l'autre. L'athée tranche au moins provisoirement, donc rejette l'hypothèse de l'existence de Dieu, en attendant que les théistes puissent produire des preuves de ce qu'ils avancent (chose qu'ils sont dans l'incapacité de faire tant que leurs croyances restent non-réfutables, donc pas scientifiques).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Agnosticisme
L'athéisme considère qu'il n'y a pas de dieu, mais il peut découler d'un approfondissement de l'agnosticisme : s'il est impossible de trancher sur l'existence de Dieu, l'hypothèse de son inexistence est alors considérée comme vraie par défaut, conformément au principe de parcimonie.



Sauf qu'il faut bien expliquer la Vie, et que si c'est pas dieu alors c'est le hasard.
allaf
 
Message(s) : 23
Inscription : 08 Juillet 2013, 11:46
A remercié: 1 fois
Remercié: 2 fois

Re: Athéisme

Message par alexey » 23 Octobre 2014, 21:49

Comme je le vois, peut-être mouvements, comme l'athéisme, nihilisme, et toutes sortes de religions, surviennent parce que les gens recherchent les faits de la réalité, parce qu'ils ne sont pas satisfaits de l'information donnée en ce qui concerne les choses inexpliquées. La science, comme il est maintenant, est très développé. Les scientifiques et les ingénieurs ont découvert et expliqué beaucoup de choses. C'est pourquoi la société a une grande confiance dans la science. Avec monde invisible, cependant, avec le monde spirituel, la situation est encore loin de ce qu'elle est avec réel, monde physique. C'est parce que le monde spirituel est même pas encore prouvée ou infirmée, par une technologie ou les mathématiques, ne parlons même pas des détails de celui-ci. Jusqu'à présent, la plupart des témoignages sur le monde spirituel vient proviennent des observations personnelles. C'est parce que la technologie de détection de mot esprit est encore au tout début du développement. Par exemple, dans le monde réel, de détecter et d'expliquer les ondes radio, qui nous ne voyons pas, nous avons développé un grand nombre de détection et outils de mesure. Nous n'avons pas un tel développement d'outils pour détecter et mesurer le monde spiritual, qui nous aussi ne voyons pas.

Cette situation est similaire à la science, quand il venait juste de commencer. Cela comprend semblables ratés approches, qui existaient dans la science tôt, quand beaucoup de choses n'ont pas été interrogés, ou pas sérieusement pris en considération. Avec esprit monde, ces ratés approaches, inclure un manque de graves questions quant à l'identité du Créateur, par exemple. Jusqu'à présent, il n'y a que deux choix - soit Créateur n'existe pas, ou il est Dieu, comme il est expliqué dans les religions. C'est, soit les gens nient, ou ils acceptent ce qui est dit. Ils ne parviennent pas à remettre en question et d'enquêter. Par exemple, quand j'ai essayé de faire un peu plus que la recherche passive, dans cette affaire, j'ai été surpris par ce que j'ai trouvé. Par exemple, j'ai découvert que les preuves du monde autour de nous suggère beaucoup, que il n'est pas masculin qui est au centre de la relation masculin-féminin, mais féminine.
alexey
 
Message(s) : 9
Inscription : 03 Octobre 2014, 01:07
A remercié: 0 fois
Remercié: 2 fois

Re: Athéisme

Message par allaf » 23 Octobre 2014, 23:55

Non je ne parle même pas du spirituel mais bien du monde physique observable. C'est simplement visible.
allaf
 
Message(s) : 23
Inscription : 08 Juillet 2013, 11:46
A remercié: 1 fois
Remercié: 2 fois

Re: Athéisme

Message par m@t » 24 Octobre 2014, 19:48

Bonjour allaf,

Merci de bien vouloir passer par "la case" présentation des membres et la lecture/validation de la charte du forum.

viewforum.php?f=30
viewtopic.php?f=24&t=15

@ Bientôt.
Avatar de l’utilisateur
m@t
 
Message(s) : 418
Inscription : 23 Mars 2013, 12:28
A remercié: 156 fois
Remercié: 130 fois

Re: Athéisme

Message par bramapoutre » 09 Février 2015, 22:09

Si je pars du principe que toute croyance a une vérité pour origine,quelle serait celle de l'athéisme?
Tous le monde doit s'efforcer au cours de son existence d'agir conformément à ce qu'il est,ce qui n'a rien d"evident chacun le sait,pourtant tous le monde est convaincu,et tous le monde a raison,que c'est là la norme et l'evidence.Cependant n'oublions pas que pour Dieu les choses sont différentes,car son action est par essence negation de lui-même,car s'il n'agissait qu'en fonction de ce qu'il est vraiment il ne ferait rien d'autre que d'être conscient,car là est son unique et véritable action: Etre,rigoureusement rien d'autre que être,voilà pourquoi agir plus est pour lui une negation de son être,car agissant d'avantage il crée plus que ce qu'il est vraiment,et s'il ne créait que ce qu'il est dejà rien ne changerait,n'existerait que la conscience,non pas la conscience de,mais la conscience en soi,la conscience tout court,car tel est Dieu vraiment,et rien d'autre.
Faisons un effort d'imagination.Chacun j'imagine peut concevoir le néant n'est-ce-pas? Rien,tout simplement rien,absolument,rigoureusement et definitivement rien,tel est ce qu'on nomme néant.Bon et bien imaginons que ce néant soit paradoxalement douée d'une certaine faculté,ou plutôt qu'il posséde une certaine propriété,et admettons que cette propriété c'est la conscience,et bien tel est Dieu en essence,ni plus,ni moins.
Ne cherchez pas un autre dieu veritable et premier,celui là seul est le vrai,et tout ce qui est en plus lui seul l'a créé,or créant il detruit ce qu'il est vraiment,d'où un probléme de conscience qu'il plut à Dieu de confier,mais dont finalement trés peu ont fait cas,trop occupés aux affaires d'eux-même et des autres,aux affaires des mondes et des jugements,à ce combat epique et fantasmé entre la vie et la mort,le bien et le mal,comme des petits enfants sans doute trop gatés,aussi Dieu réprimanda durement afin que tous tirent leçon,mais qui en vérité se préoccupe réellement des autres? Dés lors trés peu on su voir et comprendre,aussi l'affaire en est restée là,et ainsi bloquée elle dégénéra dans l'esprit des hommes et de leurs actions,générations aprés génération,jusqu' à aujourd'hui où nous pouvons peut-être encore la restaurer pour la relancer dans le bon sens,celui qui plaît à Dieu et fut donc dés le début l'unique et le seul au quel des âmes apeurées ont refusé de croire,entraînant ainsi le monde à les suivre dans l'abîme de leur orgueil incompris d'eux même et cependant bien réel,presque mesurable en unité d'absurdité,car quoi de plus absurde que de prêter image à Dieu,ou pouvoir aux hommes,ou statu à soi même? A coup sûr serons nous déchus,même si la chute paraît lente,car c'est justement ainsi qu'il nous est signifié qu'elle durera toujours,qu'elle est definitive et sans appel,et que donc il faut en sortir,et apprendre à se mefier des statuts autant que des statues,car le vivant est complexe,et la Conscience absolue.
bramapoutre
 
Message(s) : 1205
Inscription : 05 Juin 2013, 01:05
A remercié: 356 fois
Remercié: 293 fois

Re: Athéisme

Message par bramapoutre » 06 Mars 2015, 23:48

Tiré du roman de James Redfield,La Prophetie des Andes.
1/Nous decouvrirons que nous vivons dans un monde mystérieux,riche de coincidences et de rencomtres opportunes qui semblent prédestinées.
2/En nous eveillant à ce mystère nous créerons une vision du monde radicalement nouvelle,et redefinirons un univers sacré et chargé d'energie.
3/Nous decouvrirons que tout ce qui nous entoure se compose et provient d'une energie divine que nous commencerons à voir et à comprendre.
4/Grâce à cette vision nous nous apercevrons que les hommes ont toujours douté d'eux-même sans jamais être à l'ecoute de cette source sacrée,et ont tenté de voler cette energie par domination,c'est la cause de tous les conflits.
5/L'unique solution est de créer un nouveau lien avec le divin,une transformation mystique qui nous emplit d'une energie et d'un amour infinis qui nous montrent le beau et nous ouvrent un niveau de conscience suprême.
6/Là nous relâcherons notre propre contrôle et decouvrirons une verité,une mission que nous sommes sur Terre pour partager et qui aidera à élever l'humanité vers cette nouvelle realité.
7/En poursuivant notre mission nous decouvrirons une intuition intérieur qui nous guidera,et si nos interpretations ne sont que positives cette intuition nous devoilera une serie de coincidences qui ouvriront les portes à notre mission.
8/Lorsqu'un nombre suffisant se retrouvera,offrant ainsi l'energie à la conscience suprême de chacun,nous créerons une nouvelle culture où notre corps evoluera vers un niveau supérieur d'energie et de perception.
9/Ainsi nous participerons au long voyage de l'Evolution,du Big Bang à l'objectif ultime de la vie,emplir le corps d'energie,de generation en generation,jusqu'à accéder à un paradis que nous pourrons voir enfin.
bramapoutre
 
Message(s) : 1205
Inscription : 05 Juin 2013, 01:05
A remercié: 356 fois
Remercié: 293 fois

Re: Athéisme

Message par Aïstronaute » 07 Mars 2015, 09:16

allaf a écrit :Sauf qu'il faut bien expliquer la Vie, et que si c'est pas dieu alors c'est le hasard.


Je ne vois pas ce qui peut bien vous faire penser que tout se réduirait à cette seule alternative. Quant au Créateur, qui - ou quoi - l'aurait créé, Lui ?

On s'avance beaucoup en imaginant que l'Univers aurait été créé. On saute une étape. On n'en sait rien, en vérité. Il pourrait très bien être éternel, ou multiple (un multivers), ou même quelque chose d'encore plus « exotique » que ça.

Tranchons déjà la question de la création, et seulement ensuite, nous pourrons nous poser la question du Créateur.
Dernière édition par Aïstronaute le 07 Mars 2015, 10:54, édité 2 fois.
Image
Avatar de l’utilisateur
Aïstronaute
 
Message(s) : 109
Inscription : 19 Mars 2013, 17:47
Localisation : Starfleet Headquarters
A remercié: 13 fois
Remercié: 59 fois

Re: Athéisme

Message par Aïstronaute » 07 Mars 2015, 09:20

bramapoutre a écrit :Si je pars du principe que toute croyance a une vérité pour origine,quelle serait celle de l'athéisme?


L'a-théisme, c'est l'absence de croyance en (les) Dieu(x). Ça ne peut donc aucunement être une croyance.

Attention, ça ne veut pas dire que des athées ne peuvent pas avoir d'autre types de croyances.


Cependant n'oublions pas que pour Dieu les choses sont différentes,car son action est par essence negation de lui-même,car s'il n'agissait qu'en fonction de ce qu'il est vraiment il ne ferait rien d'autre que d'être conscient,car là est son unique et véritable action: Etre,rigoureusement rien d'autre que être,voilà pourquoi agir plus est pour lui une negation de son être,car agissant d'avantage il crée plus que ce qu'il est vraiment,et s'il ne créait que ce qu'il est dejà rien ne changerait,n'existerait que la conscience,non pas la conscience de,mais la conscience en soi,la conscience tout court,car tel est Dieu vraiment,et rien d'autre.


Sur quoi vous basez-vous pour affirmer cela ?


Faisons un effort d'imagination.Chacun j'imagine peut concevoir le néant n'est-ce-pas? Rien,tout simplement rien,absolument,rigoureusement et definitivement rien,tel est ce qu'on nomme néant.


Eh bien non, justement. Je n'arrive pas à me représenter rien. Ça m'est inconcevable. Le vide quantique, oui. Mais le néant authentique, non.

J'aurais tendance à croire - raisonnablement : je n'affirme rien - qu'il a toujours existé quelque chose. Quelque chose ne peut pas sortir de rien (mais d'une fluctuation du vide quantique, oui), ce serait contraire non seulement à la logique, mais aussi à tout ce qu'on a observé.
Image
Avatar de l’utilisateur
Aïstronaute
 
Message(s) : 109
Inscription : 19 Mars 2013, 17:47
Localisation : Starfleet Headquarters
A remercié: 13 fois
Remercié: 59 fois

Re: Athéisme

Message par bramapoutre » 07 Mars 2015, 15:45

Aïstronaute a écrit :
bramapoutre a écrit :Si je pars du principe que toute croyance a une vérité pour origine,quelle serait celle de l'athéisme?


L'a-théisme, c'est l'absence de croyance en (les) Dieu(x). Ça ne peut donc aucunement être une croyance.

///Bonjour Aïstronaute; dire je ne crois pas que Dieu existe est comme dire je crois que Dieu n'existe pas.Ne pas croire resulte d'un enchaînement de croyances,c'est au nom de certaines croyances qu'on ne croit pas en une autre.Toute affirmation peut facilement s'exprimer comme une négation,et vis et versa.Si je crois qu'il fait jour c'est que je ne crois pas qu'il fasse nuit,croire et ne pas croire s'attachent et se suivent,car la croyance croit et ne croit pas,elle croit que oui ou elle croit que non.Ou tu crois que c'est vrai ou tu crois que c'est faux,sinon comment pourrais-tu répondre? Avant croire ou ne pas croire il y a vrai ou faux,il y a oui ou non,et nul ne choisit l'un ou l'autre sans raison.
Si je te demande pourquoi tu ne crois pas en l'existence de Dieu,tu va alors sûrement te justifier par un discours,cad un ensemble de croyances que tu va prendre soin de justifier pour donner du sens à ta demonstration,et tu aura finalement exclu une croyance en vertu d'autres croyances,bref la non croyance ne signifie pas l'absence de croyance,mais simplement sa position.Voilà en gros ce que je pense,mais ce n'est bien sûr et toujours qu'une opinion.Tu me demande,alors je te repond.


Attention, ça ne veut pas dire que des athées ne peuvent pas avoir d'autre types de croyances.


Cependant n'oublions pas que pour Dieu les choses sont différentes,car son action est par essence negation de lui-même,car s'il n'agissait qu'en fonction de ce qu'il est vraiment il ne ferait rien d'autre que d'être conscient,car là est son unique et véritable action: Etre,rigoureusement rien d'autre que être,voilà pourquoi agir plus est pour lui une negation de son être,car agissant d'avantage il crée plus que ce qu'il est vraiment,et s'il ne créait que ce qu'il est dejà rien ne changerait,n'existerait que la conscience,non pas la conscience de,mais la conscience en soi,la conscience tout court,car tel est Dieu vraiment,et rien d'autre.


Sur quoi vous basez-vous pour affirmer cela ?

Charmante question,mais comprend d'abord que là je m'adresse à des croyants,et accepte de nous suivre 5mn.
Nous postulons que Dieu existe,et chacun cherche à le definir par un discourt cohérent et plus ou moins divergent par rapport aux autres,on pourrait appeler ça debat théologique.Or tous sont d'accord que Dieu existe sans avoir été créé,et j'observe que toute chose est ce qu'elle est parce qu'elle est créé ainsi,conditionnée par des lois et des principes qui lui assigne une identité.Si donc il en est ainsi,si l'identité de toute chose reléve du plan sur lequel elle est construite,et compte tenu que Dieu n'est pas créé,alors il n'a pas d'identité,ce qui evidemment ne l'empêche pas de s'en fabriquer une,tout comme nous-même nous nous faisons des idées,mais echappe-t-on pour autant à notre condition? Tout au plus peut-on l'améliorer.
Dieu n'a ni origine ni fond ni forme,c'est pourquoi il est Dieu,il ne depend ni ne provient de rien,il n'a aucun parent naturel,il n'est l'effet d'aucune cause,rien ne le précéde,il n'est que pure existence,et tout n'est que voiles dissimulant cette evidence,toute la Création est une Parole,mais qu'en est-il du Silence? Qu'en etait-il avant la Parole? Avant toute parole qu'aurions-nous pu entendre ou voir? Et bien pour le savoir il faut s'y rendre,et penser que c'est facile me fait désormais gentiment sourire,car je puis le dire sans pretention ni orgueil que j'en ai fais l'expérience,une trés longue expérience,alors quoique disent l'ange ou le demon,à tous je ne dis qu'une seule chose: Si Dieu n'avait pas ouvert la bouche pour vous prononcer vous ne seriez pas là à parler à tort et à travers,il n'y aurait ni lumiére ni feu,il n'y aurait rien d'autre que Dieu,or Dieu rien ne le forme ni l'a formé,rien ne le determine ni l'oblige ni l'empêche,Dieu ne depend de rien,ne resulte de rien,il n'est que pure conscience et rien d'autre,tout le reste n'est que création,et confondre bêtement les deux,cela s'appel tenter Dieu,or Dieu est attaché à l'absolument vrai par fatalité,car de même que personne n'a jamais demandé à naître puisque tous sont créé,Dieu n'a pas choisit d'exister puisqu'il ne l'est pas,et tout comme chacun s'active à sa façon,Dieu à décidé de créé,voilà tout.



Faisons un effort d'imagination.Chacun j'imagine peut concevoir le néant n'est-ce-pas? Rien,tout simplement rien,absolument,rigoureusement et definitivement rien,tel est ce qu'on nomme néant.


Eh bien non, justement. Je n'arrive pas à me représenter rien. Ça m'est inconcevable. Le vide quantique, oui. Mais le néant authentique, non.

///C'est justement en concevant cette inconcevabilité qu'ont saisi le néant,alors pourquoi dire que tu n'y parviens pas? La mort n'enseigne rien d'autre,celui qui n'est pas encore né où pourrait-il resider? Le néant,mon ami,c'est tout simplement l'absence,ou plus exactement la présence de l'absence,ce sentiment de rien,cette impression de néant.Le vide c'est autre chose,c'est en quelque sorte le debut relatif de la fin relative du néant absolu,originel et,je sais c'est fou,conscient.Ainsi me suis-je expliqué le mystère,le miracle et la grandeur,la majesté et la passion,l'histoire de Dieu et son présent,mais dois-je encore préciser que je communique ici simplement mon ressenti?



J'aurais tendance à croire - raisonnablement : je n'affirme rien - qu'il a toujours existé quelque chose. Quelque chose ne peut pas sortir de rien (mais d'une fluctuation du vide quantique, oui), ce serait contraire non seulement à la logique, mais aussi à tout ce qu'on a observé.


De mon point de vue la logique n'est pas tout,l'Univers lui-même est par nature contradictoire,nous sommes tous des êtres de contradiction,à commencer par Dieu.Le monde quantique resulte essentiellement d'un seul principe,lequel est ensuite quantifié par une constante,puis appliqué dans la Creation par le Créateur qui en est le concepteur.Je veux parler du principe de Heisenberg,le principe d'indétermination des grandeurs physiques à l'echelle infinitésimale,grandeurs dont la valeur n'est plus un point mais une région,région fluctuante et d'autant plus vaste que le temps d'une fluctuation est court,ce qui néanmoins aboutit à des resultats paradoxales tel que l'effet tunnel indispensable aux réactions nucléaires donc à l'emergence des etoiles et du cosmos.La physique quantique est à mon sens avant tout un mode de création,une façon de faire et d'organiser les choses,un choix technique.Dans ce genre de physique la logique binaire d'Aristote est inopérante,une particule peut être ici là bas et ailleurs au même instant,elle peut être comme ceci comme cela et autrement au même moment,et c'est comme cela que fonctionne les choses,sans quoi elle ne fonctionneraient pas compte tenu des barriéres que dressent les energies nucléaires et electriques,seul l'effet quantique pouvait les traverser,c'est génialement pensé,de plus ça augmente les degrés de liberté,ça multiplie les possibilités,ça me parait vivant et trés actif,d'autant plus que c'est parfaitement mesuré,et donc suffisemment explicite pour comprendre que c'est sous contrôle,sous contrôle d'un observateur privilégié dont le regard suffit à donner forme à ceci qui par nature n'en a aucune et peut donc en incarner plusieurs successivement aussi bien que silmutanément.C'est une histoire de fou,et pourtant ça marche,comment donc pourrait-on indéfiniment ne pas considérer ce que ça implique au niveau spirituel et philisophique? Cette question fait son chemin doucement mais surement et je puis te dire avec certitude que le courant dominant est desormais de reconnaitre à l'Univers une dimension psychique en plus de celle qui est physique,je te renvoie à ce propos à la notion de Unus mundus actuellement trés en vogue,et même bien plus qu'il n'y parait car en verité en matière de science nul ne pense ni ne reflechit que sur ce qui est dans l'air du temps,et qui peut être s'en va et revient périodiquement et légérement différent quoique semblable dans le fonds,du moins j'imagine.Trés bonne journée,à toi aussi le jour.
bramapoutre
 
Message(s) : 1205
Inscription : 05 Juin 2013, 01:05
A remercié: 356 fois
Remercié: 293 fois

Re: Athéisme

Message par remich » 07 Mars 2015, 20:03

Aïstronaute a écrit :L'a-théisme, c'est l'absence de croyance en (les) Dieu(x). Ça ne peut donc aucunement être une croyance.

L'athéisme n'est pas l'absence de croyance en dieu(x), mais bien la croyance qu'il n'y a pas de dieu(x). Il y a peut-être confusion avec l'agnosticisme, qui lui refuse de trancher ?
Avatar de l’utilisateur
remich
 
Message(s) : 102
Inscription : 12 Février 2014, 14:57
A remercié: 67 fois
Remercié: 46 fois

PrécédentSuivant

Retour vers Mythes, légendes et religions



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)