Osiris, Dionysos, Jésus

Esotérisme, alchimie...

Re: Osiris, Dionysos, Jésus

Message par m@t » 27 Décembre 2014, 15:59

Bonjour curtis,

Merci de bien vouloir passer par "la case" présentation des membres et la lecture/validation de la charte du forum.

viewforum.php?f=30
viewtopic.php?f=24&t=15

@ Bientôt.
Avatar de l’utilisateur
m@t
 
Message(s) : 418
Inscription : 23 Mars 2013, 12:28
A remercié: 156 fois
Remercié: 130 fois

Re: Osiris, Dionysos, Jésus

Message par CrillonLeBrave » 05 Février 2015, 09:55

Bonjour à tous,

je pose ma question ici ( même si ce n'est pas exactement le sujet)

Pourquoi attribue t-on Orion à Osiris ( faudrait aussi comprendre le lien Orion/renaissance ) et pas à Sirius qui, comme le soulève JG dans un entretien, est un quasi anagramme d'Osiris ?

Merci d'éclairer ma lanterne.
Avatar de l’utilisateur
CrillonLeBrave
 
Message(s) : 175
Inscription : 10 Mars 2014, 11:52
A remercié: 0 fois
Remercié: 77 fois

Re: Osiris, Dionysos, Jésus

Message par Jcpo » 05 Février 2015, 12:19

Sur wikipédia on trouve ces infos :

Osiris Orion / Sah-Orion

Les Égyptiens désignaient par Sah la constellation d'Orion. Personnifié par un homme portant la couronne blanche de Haute-Égypte, Sah était considéré comme le souverain des étoiles dont il ordonnait la course dans le ciel nocturne. Sah est l'âme-Bâ d'Osiris ou Osiris lui-même selon les différentes traditions. Plusieurs chapitres des Textes des Sarcophages sont consacrés à cette constellation (chap.469, 470, 689, 1017)60. Le chapitre 227 permet au défunt de se transformer en successeur d'Osiris. Le défunt, après avoir affirmé qu'il est Osiris, enchaîne en parlant d'Orion :

« Je suis Orion, celui qui a atteint son Double-Pays, celui qui navigue à l'avant de l'armature du ciel [les étoiles] dans le corps de sa mère Nout ; elle a été grosse de moi selon son désir, et elle m'a enfanté la joie au cœur. »
— Extrait du chap. 227 des Textes des Sarcophages. Traduction de Paul Barguet.

Osiris l'engendreur

Les chapitres 366 et 593 des Textes des Pyramides, très proches dans leur rédaction, relatent la naissance et la conception d'Horus. Il y apparaît que ses parents sont Osiris et Isis :

« Ta sœur Isis est venue à toi, heureuse de ton amour. Après que tu l'as placée sur ton phallus, ta semence a jailli en elle »
— Textes des Pyramides. Chap. 366.

La suite du texte est dotée d'une dimension astrale car le fruit de cette union est Hor-imy-Sopedet c'est-à-dire « Horus dans la constellation du Grand Chien ». Osiris assimilé à la constellation d'Orion, transmet son essence stellaire à Horus c'est-à-dire l'étoile Sirius à travers Isis, la constellation du Grand Chien :

« Ta semence a jaillit en elle (Isis), perçante (soped) dans Sopedet ; Horus-Soped est issu de toi en son nom de Horus dans Sopedet. »
— Textes des Pyramides. Chap. 593.

Cette naissance mythique et astronomique est basée sur une série de jeux de mots théologiques ; Soped nom égyptien de l'étoile Sirius, signifie pointu, acéré, adroit, habile et Sopedet signifie triangle et efficacité. L'étoile Sirius-Soped peut alors se référer à une des trois pointes du triangle qu'elle forme avec les étoiles Bételgeuse et Rigel, Sirius-Soped ayant un rôle plus important car ce triangle équilatéral pointe vers elle. Osiris-Orion est le dieu en léthargie ; trois étoiles forment son phallus (vues actuellement comme sa ceinture) pointant vers la constellation du Grand Chien : pour les Égyptiens, celui-ci est Isis sous la forme d'un oiseau, le milan, qui porte en son sein son successeur Horus-Soped (Sirius), celui qui combat efficacement pour restaurer son père dans sa vie et ses fonctions royales.
Image
La critique est aisée mais l'art est difficile.
"Dieus ne samble pas a l'enfant qui s'apaie pour un baubel."
Avatar de l’utilisateur
Jcpo
 
Message(s) : 1220
Inscription : 19 Mars 2013, 23:05
Localisation : 69
A remercié: 524 fois
Remercié: 416 fois

Précédent

Retour vers Mythes, légendes et religions



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité