Osiris, Dionysos, Jésus

Esotérisme, alchimie...

Re: Osiris, Dionysos, Jésus

Message par Chribou » 18 Octobre 2014, 06:23

Oui bien vu Massma et je dirais même que Jésus ne peut pas ne pas avoir existé que ce soit d'une manière ou d'une autre:

De deux choses l'une soit il était soumis à la loi du karma et a souffert parce qu'il l'avait mérité ou sinon il était Divin de toute éternité et s'est donné par pur Amour ce qui pour moi est très séduisant mais ne fait pas de sens car ses bourreaux ne réussiraient jamais à se pardonner le geste aussi ignoble que d'avoir crucifié un Innocent d'une telle Pureté et d'une telle Envergure alors ce scénario qui a été retenu par l'Eglise est une erreur voire un Piège selon moi car le Créateur n'aurait pas fait ce coup-là à personne.

Donc pour moi Jésus était bel et bien soumis à la loi du karma et dès l'instant où l'on est capable de l'accepter on ne tarde pas à découvrir que sa Vie s'est voulue un vibrant repentir de celle d'Alexandre Le Grand qui prétendait lui-même être le fils de Zeus et fit des guerres en son nom mais s'est converti au dieu des juifs lors de sa rencontre avec le grand prêtre Simon Le Juste en - 332 tel que relaté par l'historien Flavius Joseph en cette journée historique du 25 Tévêt du calendrier juif qui devint un jour de fête mineur commémorant ce jour où d'une certaine façon Alexandre s'est fait Roi des juifs en annexant la Judée à son immense royaume et c'est la raison pour laquelle Dieu a Créé cette Synchronicité faisant en sorte qu'au 25 décembre de l'an 8 av. l'ère dite chrétienne corresponde le 25 Tévêt car l'an -8 est probablement la seule année où la naissance de Jésus correspond aux conditions décrites par Luc et aussi Jean si je ne m'abuse.

En fait j'ai découvert plein de liens karmiques entre Jésus et Alexandre si bien que si l'un n'est pas la réincarnation de l'autre c'est qu'un esprit aux intentions douteuses aurait quand même tout fait pour faire en sorte de produire cette Illusion pour je ne sais quelle raison mais même suivant cette éventualité ce serait quand même un genre de miracle mais non pour moi le véritable miracle c'est que lorsqu'on agit mal le Créateur dans son Immense Bonté nous donne la possibilité de nous racheter afin qu'en portant sa croix on ne garde pus de traces de nos péchés antérieurs et ça c'est magnifique.
Chribou
 
Message(s) : 5
Inscription : 13 Septembre 2013, 14:14
A remercié: 1 fois
Remercié: 0 fois

Re: Osiris, Dionysos, Jésus

Message par theophil » 18 Octobre 2014, 12:18

Dans le fond, nous allons avoir du mal à répondre à la question de son existence....
Pour moi, le plus important est de voir ce qu'à engendrer le récit de son existence,
le nouveau testament.
On pourrait presque le voir comme une allégorie, le récit de son existence
a engendré une existence réelle, celle de la civilisation européenne en grande partie,
même si évidemment d'autres sources l'ont irrigués.
Les cathédrales et les églises suffisent à montrer son existence si j'ose dire....

Je suis d'accord avec Massma quant il dit que c'est une perpétuation d'un principe à différentes époques.
Avatar de l’utilisateur
theophil
 
Message(s) : 434
Inscription : 17 Juin 2013, 20:30
A remercié: 92 fois
Remercié: 231 fois

Re: Osiris, Dionysos, Jésus

Message par massma » 18 Octobre 2014, 13:31

Chribou a écrit :Oui bien vu Massma et je dirais même que Jésus ne peut pas ne pas avoir existé que ce soit d'une manière ou d'une autre:

De deux choses l'une soit il était soumis à la loi du karma et a souffert parce qu'il l'avait mérité ou sinon il était Divin de toute éternité et s'est donné par pur Amour ce qui pour moi est très séduisant mais ne fait pas de sens car ses bourreaux ne réussiraient jamais à se pardonner le geste aussi ignoble que d'avoir crucifié un Innocent d'une telle Pureté et d'une telle Envergure alors ce scénario qui a été retenu par l'Eglise est une erreur voire un Piège selon moi car le Créateur n'aurait pas fait ce coup-là à personne.


Donc pour moi Jésus était bel et bien soumis à la loi du karma et dès l'instant où l'on est capable de l'accepter on ne tarde pas à découvrir que sa Vie s'est voulue un vibrant repentir de celle d'Alexandre Le Grand qui prétendait lui-même être le fils de Zeus et fit des guerres en son nom mais s'est converti au dieu des juifs lors de sa rencontre avec le grand prêtre Simon Le Juste en - 332 tel que relaté par l'historien Flavius Joseph en cette journée historique du 25 Tévêt du calendrier juif qui devint un jour de fête mineur commémorant ce jour où d'une certaine façon Alexandre s'est fait Roi des juifs en annexant la Judée à son immense royaume et c'est la raison pour laquelle Dieu a Créé cette Synchronicité faisant en sorte qu'au 25 décembre de l'an 8 av. l'ère dite chrétienne corresponde le 25 Tévêt car l'an -8 est probablement la seule année où la naissance de Jésus correspond aux conditions décrites par Luc et aussi Jean si je ne m'abuse.

En fait j'ai découvert plein de liens karmiques entre Jésus et Alexandre si bien que si l'un n'est pas la réincarnation de l'autre c'est qu'un esprit aux intentions douteuses aurait quand même tout fait pour faire en sorte de produire cette Illusion pour je ne sais quelle raison mais même suivant cette éventualité ce serait quand même un genre de miracle mais non pour moi le véritable miracle c'est que lorsqu'on agit mal le Créateur dans son Immense Bonté nous donne la possibilité de nous racheter afin qu'en portant sa croix on ne garde pus de traces de nos péchés antérieurs et ça c'est magnifique.


La réincarnation est une mauvaise compréhension de certains occidentaux spirite des doctrine hindoues, un être ne passe jamais par deux états successifs, (voir : "introduction général à l'étude des doctrines hindoues" de René Guénon)
massma
 
Message(s) : 5
Inscription : 17 Octobre 2014, 17:51
A remercié: 0 fois
Remercié: 0 fois

Re: Osiris, Dionysos, Jésus

Message par mekra » 18 Octobre 2014, 14:11

bonjour,
la vie de Jésus-Christ telle qu'elle nous est racontée peut ressembler à un assemblage d'événement ayant été inspirés par la vie de ses prédécesseurs:
Il est né d'une vierge et d'un menuisier, comme Krishna, un 25 décembre, comme Mithras.
Il est annoncé per l'étoile d'orient, comme Horus.
Il marche sur l'eau et nourrit cinq mille personnes grâce au contenu d'un seul petit panier, comme Bouddha.
Il accomplit des miracles de guérison, comme Pythagore.
Il ressuscite les morts, comme Elisée et, enfin, il monte au ciel comme Hercule, Enoch et Elie.

Plutarque nous dit que dans l'antiquité, Osiris, le dernier dieu roi à avoir régné sur terre, était assimilé à Dionysos, dernier dieu de l'Olympe. les sources divergent sur la parenté de ce dieu. Certain disent que son père était Hermès, d'autres Zeus. Mais tous affirment que la mère de ce petit dieu était la Terre Mère et que, comme pour Zeus (Jupiter), elle cacha son enfant dans une grotte.
Dionysos, comme Zeus, représente l'évolution d'une nouvelle forme de conscience....

( extraits tirés du livre "l'histoire secrète du monde" )
Avatar de l’utilisateur
mekra
 
Message(s) : 64
Inscription : 25 Juin 2013, 21:34
A remercié: 83 fois
Remercié: 31 fois

Re: Osiris, Dionysos, Jésus

Message par Chribou » 18 Octobre 2014, 15:06

massma a écrit :
La réincarnation est une mauvaise compréhension de certains occidentaux spirite des doctrine hindoues, un être ne passe jamais par deux états successifs, (voir : "introduction général à l'étude des doctrines hindoues" de René Guénon)


Désolé mais cet intellectuel ne m'inspire pas confiance outre mesure et je n'irai pas me prosterner aux pieds de ce qu'il croit être la vérité même si je lui suis reconnaissant d'avoir choisi Jésus et d'essayer tant bien que mal de le défendre et le promouvoir.

Mais pour ma part Jésus a payé très cher en souffrance pour y arriver et peut-être l'a t-il fait à son insu n'ayant pas eu assez de temps de vie pour réaliser de qui il était la réincarnation mais par contre je suis assez certain qu'il avait fait le lien entre les têtes des prêtres de Baal qu'Elie avait fait décapiter et la façon dont est mort son cousin Jean de qui il disait qu'il était l'Élie qui devait revenir et je sais que ce passage biblique est traité différemment par ceux qui s,opposent systématiquement à toute forme de réincarnation mais pour moi ils ne font que prouver leur mauvaise foi et lorsqu'on a autant de cette mauvaise foi on peut être appelé à écrire des centaines de livres pour l'étayer et s'assurer qu'il ne subsiste plus aucun arbre puisque les Arbres sont la Vie tandis qu'eux préfèrent la Mort et le mensonge!

De plus moi lorsque je parle de réincarnation je me fiche de ce qu'ont pu en penser les hindous ou les hommes préhistoriques avant moi qui ai dans ma manche comme vous tous des milliers d'années d'expérience de plus qu'eux qui nous permettent d'avoir plus de recul sur tout ce qui s'est dit et pensé avant nous et d'ailleurs ma croyance en la réincarnation c'est la Nature qui me l'a transmise lors de mon éveil spirituel en 1991 et ce n'est certainement pas un intellectuel de la trempe de Guédon qui va me l'enlever mais j'avoue cependant ne pas trop le connaître et ne pas avoir envie de lire un gars qui s'est évertué à discréditer Appolonius de Tyane qui pour moi était un être honorable.

Bien non la Preuve est trop forte puisque tout le syncrétisme du christianisme s'explique par tous les territoires conquis par Alexandre et tous les sacrifices d'animaux que cet être hyper supersticieux a offerts aux dieux d'où ces liens entre Dyonisos,Oniris etc. et Jésus et ensuite la conquête de l'Inde explique le lien avec Krishna et l'hindouisme et l'incendie de la grande bibliothèque de Persépolis qui contenait les livres du zoroastrieme explique tous ces liens mystérieux entre le christianisme et cette splendide religion qui a fait regretter à Alexandre sur son lit de mort à Babylone le malheureux geste qu'il avait posé uniquement par vengeance et c'est en partie la raison pour laquelle il est revenu et a enseigné le pardon.

Mais Jésus est aussi la réincarnation d'Adam et aujourd'hui il y a cette ancienne Lilith complètement transformée qui a elle aussi son mot à dire et qui nous crie son grand amour pour tous les enfants de la Terre et son immense désir de voir les humains fire le serment de s'aimer.
Chribou
 
Message(s) : 5
Inscription : 13 Septembre 2013, 14:14
A remercié: 1 fois
Remercié: 0 fois

Re: Osiris, Dionysos, Jésus

Message par alexey » 19 Octobre 2014, 09:45

J'ai une autre idée pour expliquer les similitudes entre les chiffres providentiels, comme Jésus et d'autres. Supposons que quelqu'un a besoin d'une personne sur une certaine position particulière dans son projet, disons, un gestionnaire principal. Puis, après avoir défini les exigences de cette personne et les tâches de la position, un pourrait commencer à chercher cette personne et ne l'embauche. Mais, si la personne sélectionnée échoue, la recherche, la préparation et l'embauche recommence. Et, depuis la position, des tâches et les exigences ne changent pas, ce qui va arriver avec le prochain candidat pour la position vont être très semblable à ce qui s'est passé avec le candidat précédente (formation, tests). Par conséquent, si plusieurs candidats échouent examen complet, nous aurons plusieurs histoires de vie de ces candidats, qui sont très semblables, mais qui appartiennent à différentes personnes réelles.

Maintenant, pour la clé, à savoir qui est ce «on» est, qui est à la recherche d'un candidat. Notez que ces personnages célèbres, Jésus et d'autres, sont entourés non seulement par quelques chiffres, comme 12, mais par l'ensemble de maths ou un code similaire à ce qui est codé dans la pyramide. Notez que Jésus a également été correspondant à l'humanité, au monde, à l'univers, à la Terre. Donc, à partir de ce que nous voyons ici, nous pouvons soupçonner, tout à fait raisonnable, que celui qui cherche un candidat pour une place dans son projet, et celui qui a construit la pyramide (ou conçue et régie son immeuble), sont la même personne ou être. Noter aussi que les deux, pyramide et ces personnages célèbres, parlent de cataclysmes. Je me demande ici – Pourquoi précise mathématiques, et le temps? Pourquoi une telle concentration sur ces deux choses? Se pourrait-il que ce «un» est en quelque sorte lié à mythiques Chronos?
alexey
 
Message(s) : 9
Inscription : 03 Octobre 2014, 01:07
A remercié: 0 fois
Remercié: 2 fois

Re: Osiris, Dionysos, Jésus

Message par Akottoka » 19 Octobre 2014, 19:30

Ou encore se dire que toutes ces histoires ont été falsifiées pour assoir le concept d'un dieu unique et faire taire les autres en intégrant leurs croyances pour valider le monothéisme.
On leur donnera à tous un morceau de vérité, il ne tient qu'à eux d'apprendre les uns des autres...
Akottoka
 
Message(s) : 611
Inscription : 24 Mars 2013, 02:55
A remercié: 262 fois
Remercié: 182 fois

Re: Osiris, Dionysos, Jésus

Message par Akottoka » 19 Octobre 2014, 23:32

Oui, je dirais un dieu et des divinités.

Je perçois plusieurs choses comme toujours et ne retiens que celle qui me semble contradictoire à la pensée dominante (dans l'instant, sur ce sujet), bien que je partage beaucoup des interprétations présentes. J'ai aussi le sentiment que les divinités païenne ont très bien pu être transposées dans le monothéisme. Il me semble que les égyptiens ne sont pas monothéiste, c'est l’interprétation qui tends à le faire croire dans une confusion historique avec Akhenaton ?
On leur donnera à tous un morceau de vérité, il ne tient qu'à eux d'apprendre les uns des autres...
Akottoka
 
Message(s) : 611
Inscription : 24 Mars 2013, 02:55
A remercié: 262 fois
Remercié: 182 fois

Re: Osiris, Dionysos, Jésus

Message par Chris B » 19 Octobre 2014, 23:59

Personnellement, ne me sentant membre d'aucune religion actuelle ou passée, je définis différemment les deux termes "dieu" et "diable"

le mot diable est issu du mot grec "diabolos" qui signifie "diviseur" (le mot "bolos" ayant donné également "parabole", "hyperbole" et "symbole")
Est ainsi diabolique ce qui nous divise et divin ce qui nous unit.
En adoptant cette approche, je suis ramené légitimement au Nombre, à l'Unité, à ses diviseurs, à ses fonctions réelles et symboliques.
le Nombre, Il ... le "nombril" du monde ! ;)

Ainsi dieu et diable ne m'apparaissent que comme un des modes d'expression de la polarité, de la dualité, tout comme lumières et ténèbres, plus et moins ... et les autres !
"Donne et tu recevras, cherche et tu trouveras !"
Avatar de l’utilisateur
Chris B
 
Message(s) : 1094
Inscription : 04 Mars 2013, 14:11
A remercié: 592 fois
Remercié: 487 fois

Re: Osiris, Dionysos, Jésus

Message par curtis » 27 Décembre 2014, 13:00

Bonjour,

S'il y a di-vision apparente, c'est à dire deux visions qui se battent comme des diables, alors c'est qu'il y a une vision Une aussi, où la lutte n'est plus.
Cette Vision qu'Horus comme Jésus surent vivre jusque dans la chair du monde. Il y a plusieurs planète mais un seul Soleil. Si l'on parle de la consécration de l'une, qui su rejoindre le centre un jour, est-ce que cela veut dire que l'autre n'a pas existée ? La planète représente le monde de dualité ou la personnalité se débat, mais qui se fond à un moment en un Soleil d'où il y a une belle et seule vision. Comme du haut d'une montagne ou d'une pyramide où la vision est élargit et sans divisions.
Le Temps ensemence l'Espace et l'Espace nourrit le Temps.
curtis
 
Message(s) : 3
Inscription : 15 Février 2014, 16:33
A remercié: 0 fois
Remercié: 2 fois

PrécédentSuivant

Retour vers Mythes, légendes et religions



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité