Redites et nouveautés LRDP de J. Grimault (30/07/14)

Re: Message de Jacques Grimault du 30 juillet 2014

Message par thierry632 » 05 Août 2014, 22:00

Bonsoir,
Sans rire, quand l'homme a-t'il été: doux,humble,lucide,nuancé,simple et gentil,attentif et respectueux,honnête et brave ? :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
thierry632
 
Message(s) : 469
Inscription : 19 Mars 2013, 19:14
A remercié: 42 fois
Remercié: 127 fois

Re: Message de Jacques Grimault du 30 juillet 2014

Message par bramapoutre » 05 Août 2014, 23:15

Sans doute hier et surement demain,or maintenant c'est déjà hier et toujours demain,car en vérité l'instant s'oppose à la durée parce qu'il n'en contient pas,il constitue l'arrière plan du temps qui lui est composé d'intervalles aussi grands ou petits que l'on veut,car l'instant est sans limite même si nos chairs sont assujettis à ce temps qui est le nôtre,cet intervalle qui en contient d'autres où d'autres sont contenus.
bramapoutre
 
Message(s) : 1205
Inscription : 05 Juin 2013, 01:05
A remercié: 356 fois
Remercié: 293 fois

Re: Message de Jacques Grimault du 30 juillet 2014

Message par Tamon » 06 Août 2014, 19:02

Amonbofis a écrit :
Ceci étant dit, scientifiquement parlant, s'il est intéressant de citer des ancêtres, cela n'est pas utile en soi. Ainsi on imagine mal Einstein citer Newton ou Galilée, car la Relativité Générale réfute les deux



Excuse-moi Amonbofis mais ce que tu racontes est complètement faux et absurde et en plus tu dis "scientifiquement parlant" MDR. Je t'explique : Einstein à élaborer la théorie de la relativité à partir de 1. la gravitation de Newton 2. les principes de relativités de Galilée et 3. la géométrie non-euclidienne de Rieman. N'importe quel personne ayant réellement étudié la mécanique relativiste le sait. Bref, en science justement lorsqu'on élabore une théorie elle doit reposer sur des fondements ou des arguments précédemment établit par soi ou par d'autres personnes et forcement il faut les cités. C'est comme ça désolé.

Avant d'affirmer quelque chose renseigne toi véritablement sur le sujet ou alors dit que "tu supposes" ou que "tu crois", c'est mieux. Si j'suis un peu agressif c'est que ça m’énerve. Pourquoi inventé des trucs pour te conforter dans tes idées ? A quoi ça sert ? Bon allez... je m'arrete. Encore une fois désolé mais j'pouvais pas m'empêcher cette fois.

Juste au passage, la Relativité ne réfute pas la Gravitation de Newton elle donne simplement de meilleur résultats dans certains cas et elle permet d'étudier plus de choses complexes.
Le temps se moque de tout, mais les pyramides se moquent du temps !
Avatar de l’utilisateur
Tamon
 
Message(s) : 51
Inscription : 07 Août 2013, 20:01
A remercié: 9 fois
Remercié: 29 fois

Re: Message de Jacques Grimault du 30 juillet 2014

Message par thierry632 » 07 Août 2014, 11:00

Bonjour,
Petite précision sur la physique quantique, j'ai utilisé le terme réfuter pour exprimer que les lois régissant ces deux physiques, classique et quantique, diffèrent et ne peuvent être transposables, d'où la subdivision de la physique en 2 branches distinctes.
La relativité reste cependant du domaine de la physique classique qu'elle affine par le calcul différentiel et matriciel.

En physique quantique, ce sont les calculs d'incertitude, de spin et autres qui régissent l'étude du mouvement des particules dont l'un des premiers postulats est qu'il est impossible, à un instant t donné, de connaître précisément à la fois la vitesse et la position, d'où le "schisme" entre ces deux physiques et les paradoxes qui s'en suivent.

A l'instar de la relativité, la physique quantique permet l'expression et la compréhension de la physique dite classique, par contre la réciproque est fausse.
Pour l'une tout est linéaire, pour l'autre tout est quantifiable par valeur discrète, ou quanta, d'où la classification de physique quantique qui défie le sens commun.

Pour en revenir à notre coudée et son expression métrique à savoir π/6 ou 2 dixième de φ au carré et autres définitions ..., je suis surpris que tantôt on parle d'une approximation de π à 22/7 puis ensuite à une précision de 10-4 ...
Quand la subjectivité remplace l'objectivité, il faut se méfier de la manipulation et de l'effet de manche.
Je vous invite à visionner un excellent documentaire sur la compréhension (découverte/explication) des techniques usitées par les Grecs au sujet de l'édification du Parthénon que j'ai placé dans le topique adéquat.
http://www.larevelationdespyramides-leforum.com/viewtopic.php?f=33&t=1738&start=100#p15286
Avatar de l’utilisateur
thierry632
 
Message(s) : 469
Inscription : 19 Mars 2013, 19:14
A remercié: 42 fois
Remercié: 127 fois

Re: Message de Jacques Grimault du 30 juillet 2014

Message par thierry632 » 07 Août 2014, 13:33

Je rajoute un post pour compléter mon sentiment sur les approximations en réponse à l'interview de Monsieur Grimault.
https://www.youtube.com/watch?v=edtqbbMkdW8
Soient les 2 valeurs a et b (peu importe leur unité)
a pour 1/2 périmètre et b pour hauteur
Monsieur Grimault déclare les 2 propositions suivantes: a/b et b - a donnent la même approximation (à savoir π en valeur absolue).
Je fais abstraction de π et transforme cette approximation en égalité (en fait, il aurait dû faire mention de a - b):
a/b = b - a <=> a = b² - ab soit: b² - ab - a = 0, ce qui rappelle donc x² - x - 1 = 0 en posant a = 1, φ solution positive de cette équation.
Par ceci, Monsieur Grimault exprime, sans le vouloir, la proximité (ou congruence) de φ et de π dans leur relation mathématique et géométrique (pour rappel).
Image
Avatar de l’utilisateur
thierry632
 
Message(s) : 469
Inscription : 19 Mars 2013, 19:14
A remercié: 42 fois
Remercié: 127 fois

Re: Message de Jacques Grimault du 30 juillet 2014

Message par bramapoutre » 07 Août 2014, 23:13

Salut;

thierry 632 voici un lien traitant du principe de correspondance de Niels Bohrhttp://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_de_correspondance
bramapoutre
 
Message(s) : 1205
Inscription : 05 Juin 2013, 01:05
A remercié: 356 fois
Remercié: 293 fois

Re: Message de Jacques Grimault du 30 juillet 2014

Message par thierry632 » 07 Août 2014, 23:47

Merci brama pour cette piqûre de rappel qui me replonge du temps éloigné de mes études (brèves) en médecine.
Pour citer ce même article et mes récentes interventions, le passage:
(Cependant il faut remarquer, qu'en mécanique quantique il y a des propriétés sans correspondance classique, p. ex. spin.)
va dans le sens de mes propos, ni plus ni moins et je ne parle pas du paradoxe d'ubiquité ... Pour introduction:
http://www.dunod.com/document/9782100589258/Feuilletage.pdf
Avatar de l’utilisateur
thierry632
 
Message(s) : 469
Inscription : 19 Mars 2013, 19:14
A remercié: 42 fois
Remercié: 127 fois

Re: Message de Jacques Grimault du 30 juillet 2014

Message par bramapoutre » 08 Août 2014, 01:09

Personne n'a dit que tu avais complétement tort,et je n'ai jamais cru avoir pleinement raison.Nous avons simplement achoppé sur un terme jugé excessif,voilà tout.

"Je pense pouvoir dire sans risque de me tromper que personne ne comprend la mecanique quantique." Richard Feynman(1918-1988). C'est toujours vrai aujourd'hui,et c'est ça qui est fantastique,car au delà des applications pratiques qu'on peut tirer des propriétés quantiques l'interpretation de cette physique reste ouverte et deborde son propre champs en convoquant du même coup bien des aspects de notre existence(philosophie,spiritualité,biologie,neurologie,psychologie etc...). Que cette physique amena autant de conséquences a quelque chose de fascinant.
Le spin est en réalité un outil mathématique dont les physiciens ont decidé de se servir pour exprimer une quantité d'energie repérée pour la premiére fois sur le spectre de l'hydrogéne où certaines raies etaient dedoublées,ce qui s'apparente d'avantage à une vibration d'un type particulier et dont l'orientation est de prime importance en regard de l'aimantation dont elle responsable.
En réalité la physique quantique decouvre de nouvelles propriétés de la matiére et de l'energie.Ne pouvant les comprendre elle se borne à en chercher une représentation mathématique permettant des calculs prévisionnels,et donc des applications pratiques comme le transistor,le nucléaire,l'horloge atomique,l'IRM et tutti quanti.
Je pense que bien des aspects ne nous sont pas expliqués,ni même avancés,c'est à nous de les comprendre en reflechissant à partir des informations dont nous disposons.C'est ce que j'essaie de faire même et peut-être surtout quand il s'agit d'un sujet depassant à priori largement mes compétences,comme c'est le cas ici,ce qui ne m'empêche pas d'y regarder et de m'interroger.
bramapoutre
 
Message(s) : 1205
Inscription : 05 Juin 2013, 01:05
A remercié: 356 fois
Remercié: 293 fois

Re: Message de Jacques Grimault du 30 juillet 2014

Message par thierry632 » 28 Août 2014, 19:37

Bonsoir,
Alors là du coup, cette fois ci, on tente de prendre un maximum de chiffres significatifs pour donner une approximation, sans rapport avec π du genre: e φ ≈ 22/5 soit e φ ≈ 4,4 c'est une approximation, une égalité erronée. Mais WAOuuuH c'est 440/100
e est transcendant, φ ne l'est pas.
e, base du logarithme népérien, et pourquoi pas la constante de Planck avec une virgule flottante et un autre rationnel ...
Laissons Messieurs Euler et Napier reposer en paix.
Mais courage, j'en connais qui vont bien finir par trouver ... (la liste des constantes est longue :D)
Avatar de l’utilisateur
thierry632
 
Message(s) : 469
Inscription : 19 Mars 2013, 19:14
A remercié: 42 fois
Remercié: 127 fois

Re: Message de Jacques Grimault du 30 juillet 2014

Message par theophil » 28 Août 2014, 19:57

Pour jouer les matheux,
les fonctions logarithmes et exponentielles représentent le lien entre
une croissance arithmétique : un+1 = un+b
et une croissance géométrique : un+1 = c*un

Les puissances du nombre d'or vérifient cette relation singulière d'être à la fois
en croissance géométrique et arithmétique.

En posant les calculs, on doit arriver à un lien entre e et phi j'imagine.
Enfin, à vérifier toutefois.

Bon, c'était la parenthèse matheuse désolé ;)
Avatar de l’utilisateur
theophil
 
Message(s) : 434
Inscription : 17 Juin 2013, 20:30
A remercié: 92 fois
Remercié: 231 fois

PrécédentSuivant

Retour vers Article sur LRDP par l'informateur



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron