Au sommet, le pyramidion de J. Grimault (1/2) (06/08/14)

Re: Article de Jacques Grimault (Partie 1 sur 2)

Message par m@t » 19 Août 2014, 16:51

Bonjour,

'ABD a écrit :...
11) Sidéral, non ?
...


Force est de constater que NON.

Mais merci ABD pour votre réponse rapide (mais presque totalement hors sujet), bien que vous oubliez (!?!) la suite finale de la démonstration du calcul (point N° 5 de mon premier message), car vous n'expliquez toujours pas le fait que le calcul final présenté est très largement erroné (différence de : 9.461.002.279.037,284). :lol:

(bis) - ABD, comment expliquez vous cela :idea:

@ Bientôt.
Avatar de l’utilisateur
m@t
 
Message(s) : 418
Inscription : 23 Mars 2013, 12:28
A remercié: 156 fois
Remercié: 130 fois

Re: Article de Jacques Grimault (Partie 1 sur 2)

Message par Chris B » 19 Août 2014, 17:13

à ABD ;)

Ne te sens surtout pas obligé de répondre !
S'agissant d'un texte de Jacques Grimault, tu peux légitimement renvoyer chacun poser ses questions directement à Jacques. ;)
"Donne et tu recevras, cherche et tu trouveras !"
Avatar de l’utilisateur
Chris B
 
Message(s) : 1094
Inscription : 04 Mars 2013, 14:11
A remercié: 592 fois
Remercié: 487 fois

Re: Article de Jacques Grimault (Partie 1 sur 2)

Message par bramapoutre » 19 Août 2014, 20:53

Chris B a écrit :Article de Jacques Grimault du 6 août 2014
Autre exemple de cette liaison, encore plus énigmatique :
Un cercle, quel qu’il soit, on le sait, est composé – par très ancienne convention d’origine inconnue – de degrés, de minutes, et de secondes d’arc : 360° font (360 x 60 = 21 600 minutes d’arc, soit (21 600 x 60 = 1 296 000 secondes d’arc.
Par ailleurs, toujours par très ancienne convention d’origine inconnue, un jour dure 24 heures, composées de minutes et de secondes de temps : 24 heures font (24 x 60 = 1 440 minutes, soit (1 440 x 60 = 86 400 secondes de temps.
On voit que 360 (°) divisé par 15 = 24 (h), et ainsi de suite…
Or, si l'on divise le périmètre terrestre moyen par le nombre des secondes d'arc d’un cercle, soit 40 075,527 km divisés par 1 296 000 secondes d'arc, on trouve 0,30922 hectomètres, ce qui, doublé, fait 0,61844 hectomètres, ou encore 1/Phi (1 / 1,618 = 0,618)…
La question que l'on peut – que l'on doit – se poser, si toutefois l’on mesure les implications de cette situation : mais d'où vient cette science ?
Cette redoutable question, à laquelle on devra un jour répondre, n'a pas eu, jusqu’à ce jour, une amorce de réponse...



Voilà un point des plus remarquable,on nous offre ici à travers cette courte demonstration majestueusement simple un morceau de mémoire vivante qui se promène entre Terre et Ciel et côtoie la Nature.
bramapoutre
 
Message(s) : 1205
Inscription : 05 Juin 2013, 01:05
A remercié: 356 fois
Remercié: 293 fois

Re: Article de Jacques Grimault (Partie 1 sur 2)

Message par bramapoutre » 19 Août 2014, 21:52

Tant qu'on ne saisit pas la sensibilité des anciens,leur façon de raisonner,nous risquons de passer à côté,c'est pourquoi tous mes sens tentent de la saisir.

En definitive chacun observe et comprend à sa façon,et rien n'empêche d'evoluer.

Le rapprochement entre les valeurs numériques du nombre de jours dans un cycle précessionnel et la distance parcourue par la vitesse de la lumiére telle que suggérée par la GP,voici comment je le comprend:

la difference métrique entre cercle circonscrit et inscrit=299,795 760. Je suspend la virgule et multiplie par le nombre de secondes en une année=9,454 359 083 fois 10puissance 15. Je retiens 9,4543.
25920 ans fois 365 jours=9 460 800. Je retiens 9,4608.
9,4608-9,4543=0,0065. Déjà c'est peu.Mais mieux je retiens 65,et je cherche dans symbole,analogie et arithmosophie.

Sinon j'observe la chose avec des valeurs arrondies,cad c=300 000 000 m/s,et là je n'arrive pas à
9,4608 et 9,4543 mais à 9,4608 et 9,4608.

Ce n'est pas un point unique à trouver qu'on nous propose,mais toute une région à explorer!
bramapoutre
 
Message(s) : 1205
Inscription : 05 Juin 2013, 01:05
A remercié: 356 fois
Remercié: 293 fois

Re: Article de Jacques Grimault (Partie 1 sur 2)

Message par theophil » 19 Août 2014, 22:28

Juste une remarque,
peux t-on encore parler de science lorsque l'on s'aperçoit
que ces "personnes" ont réussi à synthétiser et relier
l'ensemble des domaines : astronomie, physique ...... ??

Pour les chiffres significatifs, il me semble que tout le monde aura
remarqué que le monde incarné est imparfait ...
(les mathématiques sont un idéal au fond ;))
Avatar de l’utilisateur
theophil
 
Message(s) : 434
Inscription : 17 Juin 2013, 20:30
A remercié: 92 fois
Remercié: 231 fois

Re: Article de Jacques Grimault (Partie 1 sur 2)

Message par m@t » 19 Août 2014, 23:43

Bonsoir,

Merci ABD pour vos explications relatives à la virgule flottante.

:roll:

@ Bientôt.
Avatar de l’utilisateur
m@t
 
Message(s) : 418
Inscription : 23 Mars 2013, 12:28
A remercié: 156 fois
Remercié: 130 fois

Précédent

Retour vers Article sur LRDP par l'informateur



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron