L'avis d'un prof de mathématiques sur LRDP

L'avis d'un prof de mathématiques sur LRDP

Message par Chris B » 19 Mars 2015, 12:17

Voici un lien récent.
http://question-type-bac.fr/impressions-sur-le-film-la-revelation-des-pyramides/

Mon avis personnel : L'interview oublie de préciser un élément fondamental : LRDP n'est qu'une introduction au sujet ! ;)
"Donne et tu recevras, cherche et tu trouveras !"
Avatar de l’utilisateur
Chris B
 
Message(s) : 1094
Inscription : 04 Mars 2013, 14:11
A remercié: 592 fois
Remercié: 487 fois

Re: L'avis d'un prof de mathématiques sur LRDP

Message par mathacha » 24 Mars 2015, 21:59

Il est un peu bizarre ce prof car d'un côté il critique en disant qu'il n'y aurait pas de maths "avancées" dans les connaissances des anciens et en même temps dans sa critique il livre des relations intéressantes.

Son histoire de tan(pi/6) qui donne la constante d'Euler, ça m'a l'air assez bluffant. Quelqu'un avait déjà trouvé ça avant ?
Pour info, la constante d'Euler s'obtient de la façon suivante :
* si on calcule la somme des inverses de tous les nombres entiers (non nuls) :
1 + 1/2 + 1/3 + 1/4 + 1/5 + 1/6 + ... + 1/n
on obtient une quantité qui tend vers l'infini. (Ca s'appelle la série "harmonique"... pourquoi ce nom élégant ? C'est à creuser...)
Ce résultat est connu depuis assez longtemps.
* Euler (grand mathématicien du 18e siècle) a trouvé qu'en soustrayant simplement la quantité ln(n) à la somme précédente, on transforme cette série divergente en une série convergente.
Autrement dit, si on calcule maintenant :
1 + 1/2 + 1/3 + 1/4 + 1/5 + 1/6 + ... + 1/n - ln(n)
cette fois ci, la somme va tendre vers un nombre fini égal à 0,577.
Cette constante d'Euler apparaît dans pleins de domaines mathématiques.
Ca vous parait plausible que cette constante d'Euler soit liée à la coudée via la relation tan(pi/6) = 0,577 ??

Il sort aussi une autre relation qui m'a bien épatée : V(3)/2 = e / pi (Pour info, le nombre e est tel que ln(e) = 1)
On pourrait encore écrire cette relation : pi * V(3) = 2e
Ce qui permet l'interprétation géométrique suivante :
V3 est la grande diagonale d'un cube unité.
pi * V(3) est donc le périmètre du cercle équatorial d'une sphère contenant ce cube.
C'est très étrange de voir le nombre e = 2,718281828 apparaître ici comme le demi-périmètre de ce même cercle.
Quelqu'un aurait une explication ?

Bref, le prof regrette qu'il n'y ait pas de logarithmes dans la grande pyramide et en même temps il nous sort des relations qui en contiennent ! C'est à prendre ou à laisser ?

Math@cha
mathacha
 
Message(s) : 59
Inscription : 17 Février 2015, 19:09
A remercié: 6 fois
Remercié: 17 fois

Re: L'avis d'un prof de mathématiques sur LRDP

Message par bramapoutre » 25 Mars 2015, 01:02

Moi je pense que ce gars là est tellement suffisant qu'il ruse et se moque peut être même inconsciemment, par simple contagion et conditionnement.
La tangente 30° est egale au tiers de V3, peut-on pour autant la rapprocher de la constante d'Euler ?
Telle semble être la question que pose insidieusement ce monsieur, à quoi il faudrait logiquement repondre que si rien dans les pyramides ne vient étayer ce rapprochement, alors il est abusif, et de même en est-il des autres rapprochements qu'il propose comme on tend un piège par acquis de conscience et vilainerie, car est-ce à dire que l'apparente ressemblance justifie le rapprochement ?
Bien sûr que non,d'autres indications souvent discrétes rentrent en ligne de compte, donc non prof., ceci n'est pas un jeu qui n'obeit qu'à cette seule régle insufisante et arbitraire, d'autres observations doivent justifier ces eventualités que vous présentez comme une sorte de fantaisie, de curiosité facilement exploitable pour créer l'impression, l'illusion, le rêve. Mais patientez un peu si vous voulez des faits, 5 opus à suivre c'est long.

440/(100*e) = Phi jusqu'à la troisiéme decimale. En langage pyramidiot cela indiquerait une possible intégration de ce nombre dans la pyramide,c'est ça ?
Je pense plutôt qu'en affichant ce genre de choses la pyramide pose des questions, après quoi elle y repondra. Il y a donc un temps pour poser le problème ou l'éventualité, et un autre pour apporter la solution. Comment une pyramide peut provoquer cela ? Je n'en sais rien.
La convention Pi/6 ne suffit pas pour faire apparaître ce que LRDP a rapporté, encore fallait-il qu'elle soit corrélée à des dimensions exactes pour signifier quelque chose de précis, en d'autre terme c'est l'adéquation entre la valeur de la coudée et les dimensions de la pyramide qui mène naturellement aux resultats présentés dans LRDP, c'est mécanique, et dire que cette convention est discutable alors que la coudée en est forcément proche, compte tenu des dimensions de la GP, c'est soit un argument d'autorité, et donc nul,sinon une esquive maladroite, ce qui est humain.

Pour en arriver à polémiquer sur des fractions de mm en comparant les differentes valeurs proposées pour la coudée, on ne fait que perdre son temps, car il demeure évident que des valeurs proches appliquées à des dimensions identiques donneront des résultats similaires, aussi proches que le sont les coudées entre elles, j'en arrive même à penser que le seule vrai défi était de trouver la coudée appropriée, celle qui donne du sens autant dans le detail que dans la généralité à ces constructions énigmatiques et millénaires. Et c'est bien cela que dit avoir realisé monsieur Grimault, ce n'est pas rien.
bramapoutre
 
Message(s) : 1205
Inscription : 05 Juin 2013, 01:05
A remercié: 356 fois
Remercié: 293 fois

Re: L'avis d'un prof de mathématiques sur LRDP

Message par nathalie » 28 Mars 2015, 03:27

Excellent, ça + Gizeh 2015... Wow, j'ai pas encore tout digéré tellement c'est riche. Ça prend le temps des deux hémisphères cérébraux et plus.
Merci à tous les deux, ainsi qu'à vos famille, de porter ces connaissances à bout de bras.
Je n'ai jamais été en Égypte et quand je pense à tous ces gens qui vivent là, tout près, vue permanente sur Gizeh, le sphynx et les pyramides.... Quelle chance.
Comme ceux qui vivent tout près du Louvre à Paris...
Ça m'a donné à me demander qu'est ce que j'ai tout près de moi, aussi grandiose que Gyzeh et Le Louvre, entre autres.
Puis je me suis dit que si toutes ces mesures autour de la terre sont proportionnelles au nombre d'or et ce, depuis si longtemps, ça signifie que les 'continents' n'ont jamais bougé les uns par rapport aux autres ?
Je suis sûrement hors sujet mais je ne savais pas où poster. Merci de déplacer mon post si c'est nécessaire.
NatHalie
nathalie
 
Message(s) : 80
Inscription : 07 Mars 2015, 01:46
A remercié: 0 fois
Remercié: 6 fois

Re: L'avis d'un prof de mathématiques sur LRDP

Message par Lafla » 28 Novembre 2015, 00:46

'JG a écrit :Monsieur Jacques Grimault, comme vous dites, connaît le nombre e, et même très bien ! Il est allé à l’école, lui-aussi, et mieux : il a étudié sans cesse depuis l’école, et a même promis, ô l’impudent, de proposer une réforme des mathématiques jusqu’en ses fondations, leurs axiomes actuels lui paraissant impropre à l’expression de la physique réaliste


:o (pâmoison niv.1)

en réalité, j’appelle cette catégorie mathématique des quasi-nombres, n’ayant aucun moyen de trouver leur terme… On verra ce que cela vaut !].


:shock: (c'est quoi ça ? niv. 1)

Phi est un irrationnel mais non transcendant [cela dépend d’où on le regarde, mais je n’irai pas là dévoiler ce qui sera montré et démontré dans l’opus 2, et qui sera confié à un autre découvreur que moi ; qui – lui-aussi – à découvert cela : attention à la surprise au superlatif !!!]


:o :o ... :o (pâmoison niv. maxi)

Là encore, ne serait-ce pas plutôt une fonction ordinaire – et salutaire – appelée la curiosité, qu’il conviendrait de convoquer, plutôt que l’envie permanente de rêver ?]


:ugeek: (acquiescement grave et profond)
Euler : e^(iπ)+1=0 ; Gauss : ∫e^(-t²)dt=√π ; Stirling : (n/e)ⁿ.√2πn/n!=1+ε(n)
1 = (1/φ)² + (1/φ)³ + ... + (1/φ)ⁿ + ...
Avatar de l’utilisateur
Lafla
 
Message(s) : 326
Inscription : 05 Novembre 2015, 13:38
A remercié: 10 fois
Remercié: 176 fois

Re: L'avis d'un prof de mathématiques sur LRDP

Message par julien » 29 Novembre 2015, 01:52

Cette constante d'Euler, serait-ce l'une des deux constantes supplémentaires, qui seront évoquées dans la suite prochaine ?
Avatar de l’utilisateur
julien
 
Message(s) : 242
Inscription : 19 Mars 2013, 18:12
A remercié: 1 fois
Remercié: 59 fois

Re: L'avis d'un prof de mathématiques sur LRDP

Message par Lafla » 29 Novembre 2015, 15:39

julien a écrit :Cette constante d'Euler, serait-ce l'une des deux constantes supplémentaires, qui seront évoquées dans la suite prochaine ?


Je ne sais pas, mais tout ce qui pourra être dit là-dessus serait inédit.

Voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Constante_d%27Euler-Mascheroni
Euler : e^(iπ)+1=0 ; Gauss : ∫e^(-t²)dt=√π ; Stirling : (n/e)ⁿ.√2πn/n!=1+ε(n)
1 = (1/φ)² + (1/φ)³ + ... + (1/φ)ⁿ + ...
Avatar de l’utilisateur
Lafla
 
Message(s) : 326
Inscription : 05 Novembre 2015, 13:38
A remercié: 10 fois
Remercié: 176 fois

Re: L'avis d'un prof de mathématiques sur LRDP

Message par thierry632 » 13 Janvier 2016, 12:57

Bonjour,
3 x 3 = 4,5 est une demi-vérité.
Avatar de l’utilisateur
thierry632
 
Message(s) : 469
Inscription : 19 Mars 2013, 19:14
A remercié: 42 fois
Remercié: 127 fois

Re: L'avis d'un prof de mathématiques sur LRDP

Message par albator » 13 Janvier 2016, 22:23

mais cette demi vérité est elle uniquement mentale ou bien a t elle aussi un genre de rythme correspondant au plus vibrant des effets de style ?
Ne pensez pas qu'il faille réfléchir pour être heureux.
albator
 
Message(s) : 562
Inscription : 05 Avril 2013, 23:35
A remercié: 260 fois
Remercié: 127 fois

Re: L'avis d'un prof de mathématiques sur LRDP

Message par thierry632 » 14 Janvier 2016, 00:33

En mathématiques il n'existe que trois notions: le vrai, le faux et l'inconnu qui ne fait pas encore partie de l'une des deux premières notions.
Cette définition a un usage physique en électronique depuis déjà quelques décennies ....
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sortie_%C3%A0_trois_%C3%A9tats
Avatar de l’utilisateur
thierry632
 
Message(s) : 469
Inscription : 19 Mars 2013, 19:14
A remercié: 42 fois
Remercié: 127 fois


Retour vers Les faits et leur pseudo réfutation



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)