Précisions sur les commentaires de nioutaik 2 (P. Pooyard)

Précisions sur les commentaires de nioutaik 2 (P. Pooyard)

Message par Chris B » 12 Décembre 2013, 21:10

PRÉCISIONS SUR LES COMMENTAIRES DE NIOUTAIK PART2

Message par Patrice Pooyard » 28 Mars 2013, 14:47
Analyse de la critique de mon film “La Révélation des Pyramides”
émise par Benoit Bartkowiak, sous le titre :
“La Révélation des Pyramides : un documentaire en mousse (sic)”

SECONDE PARTIE



Vous êtes bien échauffés, on repart (fort, je vous préviens) :


"Les lignes & Pyramides de Nazca : On enchaine sur un autre grand classique avec les lignes de Nazca. Etonnement, la narratrice nous épargne les geignements sur "lé dessin son tro bô cé alien cé sur !" pour parler des grandes lignes droites parfois très longues qui se trouvent à côté. Lorsqu’un type lui explique qu’une des théorie (et c’est loin d’être la seule) est que ces lignes étaient utilisée pour des processions religieuses, elle sort "Je ne trouve pas ça très convaincant" et… et c’est tout !! On a dû arriver au stade ou le daubecumentaire ne fait même plus semblant d’essayer, les contre-arguments étayés c’est bon pour ces égyptologues mangeurs d’enfant de toute façon, fuck le systeum ! En plus c’est vrai quoi, c’est tellement incroyable de penser que les Nazca aient pu tracer des lignes pour des motifs religieux ! Après tout, ce ne sont pas des raisons religieuses qui ont poussé des peuples entiers à bâtir des trucs gigantesques comme les temples Inca ou des Cathédrales, ça se saurait !! Clairement, ces folles élucubrations ne font pas le poids face à la théorie des aliens/atlantes !!!"




Mais oui, vous avez raison : ces gens-là n'avaient rien d'autre à faire que de venir passer leurs journées à gratter le sol aride pour dessiner des choses qu'ils ne pouvaient même pas voir… ah mais non, c'est vrai, ils ne les dessinaient pas, c'est en marchant que ça se dessinait tout seul… et hop, miracle, un singe (mais non, ce n'est pas de vous que je parle) :

Image


Et hop, un condor (mais non, toujours pas vous, c'est en un seul mot) :

Image


Et hop (au bout, ça s'arrête, parce qu'ils tombaient, les imbéciles) :

Image


Et hop, des chemins religieux (ça partait dans tous les sens) :

Image


Et encore :

Image


Et encore au bout, pam, dans le trou :

Image


Et pour terminer ce tourisme par Internet dont vous êtes fan :

Image


Mais bon, puisqu'on vous dit que ce sont des chemins de procession !

"Pour finir, la narratrice mentionne l’existence de pyramides et de momies Nazca histoire de laisser sous entendre que "saytro pareil qu’en égypte". Ce qu’elle oublie de montrer c’est comment sont fabriquées ces "pyramides Nazca". Sinon, on pourrait se rendre compte que leurs murs n’ont rien à voir avec les autres murs troooooop similaire de part le monde."


Eh bien oui, une quarantaine de pyramides… des pyramides, des momies, un travail extraordinaire de la pierre, des connaissances en médecine… non, toujours pas ?
OK, pas grave, restons sur ça :

Image


"Plus c’est vieux plus c’est gros et précis : Coup de grâce de toute cette séquence, le daubecumentaire martèle soudainement :"




Image qui accompagne cette remarque :

Image


"Sauf que cette conclusion est totalement aberrante ! Ils balancent, 10 minutes avant, que l’on ne peut pas dater les sites archéologiques mais ils sont soudainement capables, eux, de faire une chronologie ??!! Vous ne pouvez pas avoir le beurre et l’argent du beurre à moins d’être une fracking crémière qui fait bosser 200 chinois dans sa cave !!
Mais à la limite, admettons que l’on puisse dater les sites archéologiques (indice : on peut), cette théorie ne fonctionne pas pour les statues Moai dont les plus récentes sont justement les plus grosses ! Et même en excluant les Moai, bâtir des bâtiments toujours aussi solides avec des pierres plus petites ça va justement dans le sens du progrès ! C’est d’ailleurs pour ça que les Cathédrales sont, en un sens, plus avancées car elles utilisent un minimum de pierre pour affiner leur silhouette tout en conservant une solidité identique à un gros mur. Perso, si on me demandait de construire une maison, je préfèrerais doubler la taille de tous les murs pour être sûr, l’expert, lui utilise juste ce qu’il faut.
Et plus précises ? A part une affirmation péremptoire du daubecumentaire qui s’est avéré tout sauf fiable jusque là, rien ne le prouve et la précision apparente des jointures (ce qui est loin d’être flagrant sans mesure) peut aussi venir du fait que justement, des grosses pierres s’écrasent plus les unes contre les autres !! Mais bon, les explications rationnelles, c’est has been."


“Has been” pour vous ? Tout ce texte pour rien… alors, mon cher Benoit, comment pouvons-nous affirmer que plus c'est ancien, et plus c'est massif et précis ?
Allez, une image, juste une, Sacqsayhuaman, la Forteresse aux trois enceintes, un peu au-dessus de Cuzco (je vous laisse deviner quelles pierres ont été placées avant les autres) :

Image


Ben quoi, vous ne trouvez pas ?
Alors je vais vous aider : ils ont d'abord placé les petites (celles dans le cercle rouge) et ensuite, ceux qui sont venus après ont placé les grosses tout autour.

Niveau ressemblance, c'est vrai qu'on ne voit pas pourquoi on en verrait lorsque l'on compare ces deux images :

Image


à gauche, le Temple de la Vallée, et à droite le Machu Picchu : rien à voir.


Ah, maintenant on attaque les maths… au vu de ce qui précède, je crains le pire.

"Le chiffre Pi : La narratrice, toujours prête à s’extasier pour un rien, balance "Mon informateur, dont je tais l’identité parce qu’on assume pas, me fait remarquer que l’on retrouve le chiffre Pi dans la pyramide en divisant son demi périmètre (440 coudées x2) par sa hauteur (280 coudées), ça veut dire que les Egyptiens connaissaient cette valeur !" NON ! Cela veut juste dire que Pi se retrouve dans la pyramide, rien de plus, faut arrêter de sauter aux conclusions ! Et non, cela n’a rien d’extraordinaire du tout puisque selon des Egyptologues (qui mentent, rappelons le), les Egyptiens utilisaient très probablement des cylindres de diamètre 1 coudée royale (environ 0.5236 mètre) qu’ils faisaient rouler un certain nombre de fois. Pi apparait donc naturellement à cause de ces techniques de mesure et non pas suite à un effort conscient. Prétendre le contraire revient à avoir ce genre de raisonnement :"


Image


Dans cette cacophonie de mots (illustrant bien, un peu de culture, “ce qui se conçoit bien s'énonce aisément…”), rappelons tout d'abord que nous n'avons pas parlé d'Égyptiens, mais de bâtisseurs (= dans votre cervelle pourtant encore fraiche “petits gris” ou “hommes poissons”). Ensuite, ce n'est pas parce que l'on trouve Pi en divisant le demi-périmètre par la hauteur que l'on affirme qu'ils connaissaient cette valeur, qui pourrait y figurer “par hasard”… mais parce qu'on le retrouve ailleurs (bon je vais dormir 96 heures, et je reviens).

"Détail rigolo, vous vous souvenez de l’insistance de cette bouse sur le fait que le revêtement extérieur de la grande pyramide a été déplacé ? Dommage, les calculs de hauteur de la pyramide ont été évalués en utilisant ce revêtement, si on prend en compte le décalage dans le calcul, cela modifie la hauteur de la pyramide de plusieurs centimètres ce qui pourrit la précision de Pi. Et une balle dans le pied, une !!


Aïe, dans votre pied, alors… ça fait mal ?
Bon, quelqu'un pour expliquer à ce jeune homme qu'il ne faut pas recopier sur les copains sans comprendre ?
Bientôt, un sujet entier consacré aux maths dans la grande pyramide, histoire de vous mettre le nez dans le Pi-Pi (voilà que je suis contaminé par ce style foireux, maintenant) :mrgreen:

Mais ça continue… OMAGAD (CERBERUS, sors de ce corps) :

"Le nombre d’or : Sachant que l’on peut trouver le nombre d’or partout, même dans les dimensions du postérieur d’une mouche, je ne vous cache pas que je ne suis pas tombé de ma chaise en entendant "Et ce n’est pas tout, si on divise la surface des faces par la surface de la base, on trouve le nombre d’or (Phi) !!". Pour faire passer ce calcul pour un truc incroyable, l’informateur secret balance :

Image


Ce type fait exactement ce que j'ai envie de faire en lisant autant d'inepties vomies par une seule et même personne… consternant.

Alors, deux choses : ce n'est pas parce qu'on rencontre le rapport Phi un peu partout dans la nature, qu'on doive nécessairement le retrouver dans tout ce qui est construit par l'homme, et encore moins dans ce qui serait conçu de manière totalement aléatoire par un ordinateur. Et ensuite, le fait de rencontrer Phi un peu partout dans la nature n'a pas pour conséquence de l'obtenir en divisant n'importe quoi par n'importe quoi (la taille de votre cerveau par votre QI pour prendre un exemple concret).

Image


Ainsi donc, lorsque l'on calcule la surface totale des faces visibles, c'est-à-dire ce que l'on voit quand on s'élève un peu — notion qui doit vous être furieusement étrangère — au-dessus de la grande pyramide, car du sol, dois-je vraiment préciser ceci (oh oui, me souffle ma raison, il faut le lui dire), lorsque l'on se trouve au sol, on ne peut voir que deux faces en même temps ; eh bien ce que vous voyez (pfouuu, que c'est dur) d'en haut, sont ce que l'on appelle les faces visibles : divisez donc la surface des ces quatre faces VISIBLES par la surface de la seule face INVISIBLE, la base, (invisible veut simplement dire qu'on ne peut pas la voir car elle est cachée, à moins de soulever la pyramide avec vos petits bras exagérément musclés… on va y arriver, et nous serons tous tellement heureux que nous risquons bien de connaître la félicité), donc surface totale visible divisé par surface invisible (tin tin tinnn) = Phi !!!.

Quand vous aurez effectué ce travail (définition de ce mot dans le dictionnaire… euh, pardon dans le wiktionnaire) et trouvé ce résultat, alors je vous inviterai à le faire avec n'importe quelle pyramide choisie au hasard, afin que vous puissiez vous rendre compte par vous-même. Puis nous vous en donnerons encore 150 à peu-près comme ça, pour le FUN.
Dès lors, prédisant le futur comme vous le passé, nous pourrons alors reconsidérer ensemble, à l'aune de votre tête penaude face aux résultats, l'assertion suivante :

"Vous voulez une preuve que cest faux ?? Sur cette page, un brave gens à calculé la présence de Pi et Phi dans une série de pyramides dont il changeait uniquement la pente, et chacune d’entre elle contient Pi ou Phi et 4 d’entre elles contiennent même les deux !! Probabilité nulle mes fesses, seuls les auteurs de telles énormités le sont !!"


Sylvain Garcia, un internaute intrigué par la question, a mis en place un petit programme permettant de déterminer combien de pyramides présentant toutes les occurrences de la grande pyramide (pas toutes en fait, car elles n'ont pas encore été toutes données) : http://www.sylvaingarcia.name/pyramids.pdf

Ah mais non, plus rien sur les maths… quoi, c'est tout ? Les proportions, les coudées, hauteur visible/hauteur totale, chambre haute… rien ???

Image


"Les Egyptiens connaissaient le mètre : Probablement le plus gros bullshit de cette nazerie. La démonstration en mousse se passe en deux étape. La première consiste à dire que le Pyramidion (aka : pointe d’une pyramide) retrouvé aux abords de la pyramide rouge avait une hauteur de 1 mètre très précisément, ce qui prouverait que les Egyptiens connaissaient cette unité de mesure choisie ARBITRAIREMENT lors de la révolution française. Seems Legit."


Ah si, le mètre. J'adore le mot ARBITRAIREMENT écrit comme ça. Alors :

"Sauf qu’il y a un léger problème, mis à part le fait que retrouver un objet égyptien parmi des milliers dont une de ses dimension est 1 mètre n’a rien d’extraordinaire probabilistiquement parlant : le découvreur de ce pyramidion, Staddelman, écrit lui-même dans son bouquin "Die ägyptischen Pyramiden" en allemand qui sent bon la saucisse de la bouche, que le pyramidion qu’il a retrouvé mesure 1m57 de côté et avait un angle légèrement supérieur à 45° ce qui donne une haute de 78,5cm et non 1 mètre ! D’autres estimations parlent d’angles plus important mais quel que soit la vauleur retrouvée dans divers ouvrage, on ne tombe jamais sur 1 mètre. Oh, quel dommage. Ca doit bien se trouver quelque part mais en l'etat dur d'etre sur. Le daubecumentaire tente de donner le change en jouant la carte du complot. Ce pyramidion a été restauré en 2005 et, selon la narratrice, la nouvelle version n’a plus la même hauteur, c’est donc forcément les égyptologues franc-maçon du FBI qui ont limé le haut pour que la vérité ne soit pas découverte !!"


Et là encore, on recopie les petits copains sans comprendre.

Je pourrais ainsi reprendre cette expression chère à tous les débunkers en herbe “se tirer une balle dans le pied”, mais je la trouve tellement éculée, que je m'abstiendrai.
Donc, monsieur-qui-sait-décidément-mieux-que-tout-le-monde (ladies and gentlemen, missssster CERBERUSXT NIOUUUUUUUUTAIK :lol: ) connaît cet objet :

1 - sans même être allé le voir de ses yeux
2 - sans même avoir lu les livres qui en parlaient

Moi, à votre place, je ferais ceci :

Image


Alors voici, monsieur-qui-sait-décidément-mieux-que-tout-le-monde, ce qu'il y a à considérer :

La page du livre dans lequel Rainer Stadelmann, égyptologue allemand, cite ses dimensions :

Image


Si vous n'arrivez pas à lire, il donne 1,57 m de base pour 1 m de hauteur, ce qu'il RÉPÈTE DANS LE FILM FACE CAMÉRA EN 2008.
Le voici tel qu'il était encore en 2006, au pied de la pyramide rouge :

Image


Lorsqu'on calcule (vous savez, avec des nombres, genre addition, soustraction, division et toussa toussa, comme vous dîtes), on s'aperçoit, ô MAGIE, que l'angle de pente fait 51°, comme (tin tin tinnnn) LA GRANDE PYRAMIDE !!! C'est pour cela, Benoit, que l'on dit qu'il est HO-MO-THÉ-TI-QUE, ce qui veut dire, vous allez rire, qu'il est exactement comme la grande pyramide, sauf qu'il est TOUT PETIT. Ça va mieux, dit comme ça ?

L'amusant dans cette affaire, c'est qu'on nous balance tout un tas de données attribuant à ce pyramidion une pente de 43° et une hauteur variant aux alentours de 78,5 cm… Non, Rainer Stadelmann n'a pas inventé les mesures, non, il n'a pas construit celui dont il rêvait à partir de trois cailloux… sa restauration était excellente, pourquoi l'avoir modifié ainsi ?

Voici ce que dit le texte : “On n’a pas seulement changé sa forme, on a aussi modifié ses dimensions, ce qui est beaucoup plus grave, car comme vous allez le constater, ce pyramidion joue un rôle clé dans la compréhension de l’énigme du site de Gizeh.”

Cette restauration est selon moi un habile moyen de se faire de l'argent : on demande des budgets à la communauté internationale pour effectuer des travaux, et on s'en met une partie dans la poche, voilà. Bien aimé la petite virée “égyptologues francs maçons du FBI”, et hop, en passant, une petite couche les enfants, si vous n'avez pas bien compris que Grumeau et Poudlard sont de très vilains messieurs, et qu'il ne faut surtout pas penser comme eux…

Saqqarah a été bétonné par endroit comme un parking, et je trouve honteux que l'on puisse se permettre de faire n'importe quoi sans savoir, surtout en l'occurrence face à cet objet bien particulier : son côté mesure 1,57m et sa hauteur 1m, ce qui nous donne, directement en mètres :

demi-périmètre = 3,14m = valeur approchée de Pi en mètres… quoi, en mètres ? Mais non, voyons, 1 mètre de haut, c'est une valeur approchée, c'est deux coudées, ça suffisait pour le (vulgaire ? grossier ? incapable de précision ?) tailleur de pierre qui a sculpté ce machin ! Machin qui, à la base, dois-je le souligner, était en UN SEUL MORCEAU.

Peut-on s'interroger là-dessus ? Ah non, c'est interdit, pardonnez-nous… drôle comme tout le monde essaie de démonter ce truc là, de dire que c'est faux, que Rainer Stadelmann, qui chez vous sent “bon la saucisse de la bouche”, se serait trompé dans les dimensions en refabriquant le bouzingue (je salue au passage Irna France, douce et mielleuse débunkeuse, qui s'acharne aussi à cet endroit, en racontant beaucoup de bêtises)… bientôt on dira probablement qu'il était ivre au moment de la découverte, qu'il prend des médocs, qu'il vient d'une famille de nazis, tout comme on a raillé Chris Wise pour le Millenium Bridge, alors que le monsieur a un CV épais comme un annuaire… euh non, pardon, comme une Bible (transition, vous allez voir).

"Deuxième étape, le calcul bidon ! Vous vous souvenez du nombre Pi dans la pyramide ? Et bien, pour prouver que les Egyptiens connaissaient le mètre grâce à leur vision du futur, on a droit à la démonstration suivante :
"Si on trace un cercle de diamètre 1 mètre, son périmètre est égale à p en mètres. Or, si on divise p par 6 on obtient 0.5236 mètres soit la valeur de la coudée royale Egyptienne en mètres. CQFD" (CQFD signifiant ici : Connerie Qui Frôle la Débilité).
Bravo, vous venez d’assister à un raisonnement circulaire digne des plus beaux arguments créationnistes mais, comme c’est plein de chiffres, ça passe. Pourquoi circulaire ? Parce que pour que la démonstration fonctionne ils sont OBLIGES de poser comme point de départ le mètre ! Ca revient à partir de la conclusion pour revenir à la conclusion. La vraie démonstration devrait être :
" Si on trace un cercle de diamètre 1 coudée royale, son périmètre est égal à p coudées royales. Or, si on divise p coudées royales par 6 on obtient 0.5236 coudées royales ce qui ne correspond à rien du tout de pertinent en mètre !!"


Alors alors… bien bien… par où, par où ?
D'abord, la transition avec Bible : un mot masqué se cache dans ce texte, saurez-vous le retrouver ? Eh oui, “Créationnistes” !

Vous voyez les enfants, Grimard et Pooyault, en plus de croire aux histoires de méchants complots, eh bien ils croient aussi que c'est Dieu qui a créée le monde en 6 jours, et l'Homme avec un bout d'argile (pour ce qui vous concerne, ce n'est pas l'argile qui me vient aussitôt à l'esprit, mais le mot m'échappe à l'instant).

Alors, donc, cher Benioutaik, ce qu'il fallait voir là-dedans, c'est que si vous tracez un cercle avec votre joli compas (cf plus haut) et que vous attribuez la valeur 1, SANS AUCUNE UNITÉ, 1, c'est tout, eh bien alors… eh bien alors… qu'observez-vous ?

Que son diamètre vaut Pi, nécessairement, car diamètre = Pi x D (pfouuuu, on rame encore) = 3,14 x 1 = 3,14 = Pi. Ça va où je vous laisse le temps de bien tout relire ?

OK, alors donc, votre périmètre, vous le divisez en 6 (pourquoi en 6 ? 6, comme le nombre de vos neurones, ça vous permettra de vous en souvenir) et là, qu'obtenez-vous ?
3,14/6 = 0,5236. Chuuuuuut, ne dîtes rien, et observez : 0,5236, SANS AUCUNE UNITÉ, COMPRENEZ-VOUS, SANS AUCUNE UNITÉ !!!

Mais la chose étonnante là-dedans, pour ce qui ont encore la capacité de s'étonner (tavu, y'a le nombre d'or dans un chize, trop mortel) c'est que si on dit maintenant que ce 1, eh bien ça vaut pour un mètre, alors ces 0,5236 deviennent 0,5236 MÈTRES… et ça, ça ressemble de très très près à…

LA VALEUR DE LA COUDÉE ROYALE TELLE QU'ON LA MESURE DANS LA CHAMBRE HAUTE !!! NOM DE ZEUS ! PAR TOUTATIS !!!

À mon tour donc de vous retourner la question : MAIS QUELLE EST CETTE DIABLERIE ?
(celle-là m'a beaucoup fait rire, et d'ailleurs, là encore).

"Il n’y a donc aucun lien entre le mètre et la coudée royale égyptienne à moins de partir de la conclusion. Du coup, et ça ne surprendra que les créateurs de cette bouse, non, les Egyptiens n’avaient pas de pouvoir magique de préscience leur permettant de deviner qu’un jour, presque 4500 ans dans le futur, des révolutionnaires, entre deux décapitations de nobles, choisiraient arbitrairement le mètre comme une fraction d’un hémisphère terrestre ! Quelle surprise !


Mais oui, c'est ça, le nom de la matière que je cherchais tout à l'heure : de la BOUSE. Mon fonds de commerce, après tout, pour moi dont le nom signifie “champ de merde” en anglais :D

Proportions avec valeurs remarquables, dimensions signifiantes en coudées, constantes, dimensions signifiantes en mètres (Jacques, fait vite STP le sujet sur les maths, on a du monde). Mea culpa : j'aurais du tenir tête aux vendeurs et mettre davantage de maths dans le film, comme ça, du coup personne ne l'aurait regardé.

"La vitesse de la lumière : Coup de grâce de ces démonstrations mathématiques en carton, la narratrice sort "Si on ajoute le périmètre du cercle externe de la base de la pyramide (en mètres !) et le périmètre du cercle tangent à la base, on obtient 299,79613 Millions de m/s soit approximativement la vitesse la lumière !!!!!!!". Au-delà du fait que les Egyptiens ne connaissaient ni le mètre, ni la seconde (qui est là encore une unité définie arbitrairement), les calculs "a posteriori" n’ont strictement aucune valeur ! En triturant suffisamment les dimensions d’un objet (surtout qu’ici il s’agit de truc super pas intuitifs comme des cercles inscrits) on peut obtenir absolument n’importe quoi comme le savent très bien tous les petits vieux qui regardent France 2"


C'est un physicien qui fait ce constat : ce nombre ressemble à celui de la vitesse de la lumière, exprimé dans notre système de mesure MKSA.
Mais bon, pour vous, c'est bullshit… rien d'étonnant là-dedans.

Pour les autres, considérons cette HYPOTHÈSE : une civilisation, HUMAINE, a existé avant la nôtre, il y a fort longtemps. Elle a atteint un très haut niveau technique, ce qui la rend supérieure à nous, en tant que civilisation et non en tant qu'individus — car il devait nécessairement y avoir le même pourcentage d'imbéciles et d'intelligents en son sein que chez nous — mais, au vu de certaines réalisations, admettons qu'elle soit plus avancée que nous : une civilisation planétaire, qui maîtrise mieux la matière que nous (je dis cela au vu de ces réalisations dans la pierre, qui laissent supposer une approche différente de la chimie des minéraux, bien que cela soit réputé impossible de nos jours) et qui est capable de synthétiser un grand nombre de connaissances dans une forme aussi simple que celle de la grande pyramide. Pour l'instant, on se fiche de savoir ce qui a bien pu lui arriver, là n'est pas la question.

On admet ensuite qu'elle ait eu envie de nous parler, à nous, la future civilisation, afin de nous prévenir, de nous mettre en garde contre quelque chose (hypothèse Grimault, pour ma part, j'espère qu'il se trompe et j'attends de voir, mais j'aimerais bien que la science se penche sur ce qu'il dit, car si par malheur il avait raison, alors mieux vaudrait commencer tout de suite à gamberger pour trouver le moyen d'éviter le pire), alors comment s'y prendrait-elle ?

On va faire plus vite, des articles traitant de la question ont été publiés sur Facebook, on va les rapatrier ici, mais en attendant :

https://www.facebook.com/notes/pyramids ... ons/une-brève-histoire-de-transmission-par-jacques-grimault/423362804392041 (si ça ne fonctionne pas, copier/coller le lien)

Elle arriverait nécessairement à la question que le seul langage pouvant être compris par tous, et tout le temps, serait celui des nombres (n'est-ce pas déjà le cas actuellement : des dizaines de milliers de langues et dialectes, mais les mêmes nombres pour tous). Raison pour laquelle elle créerait un bâtiment, quasi indestructible, pour les conserver. Raison pour laquelle, encore, elle se casserait les pieds à faire venir du granite d'Assouan pour faire la chambre haute, car comme il est dit dans le film : ça ne bouge pas avec le temps, les dimensions restent : dimensions = mesures = nombres.

Imaginons :

https://www.facebook.com/notes/pyramids ... -si-cela-sétait-produit-ainsi-par-patrice-pooyard/428453050549683 (si ça ne fonctionne pas, copier/coller le lien)

- ça y est les gars, on a tous les nombres à mettre dans le machin à construire.
- quoi, tout ça… oh m… va falloir gamberger sévère pour tout faire rentrer… oh p… ils ont tous mis, Pi, Phi, la coudée, et ça [prochain opus :)] aussi ? Quoi ? Et la vitesse de la lumière aussi ? Mais pourquoi faire ???
- oui, il a dit que comme ça, s'ils la connaissent, ils la reconnaitront dans le bâtiment : tu me fais pas un truc compliqué, hein, un machin avec des cercles, deux pas plus, OK ?

OK, c'est incensé de penser à un truc pareil, je sais. Je me suis donc posé cette question :
SI UNE CIVILISATION TECHNIQUEMENT ÉVOLUÉE AVAIT EXISTÉ AVANT LA NÔTRE, POURQUOI NE TROUVERAIT-ON PAS PLUS DE TRACES ?

Ce à quoi la géologie répond : à part l'or et quelques alliages, le verre, les céramiques, les objets en pierre, etc. on ne retrouverait rien d'autre de notre civilisation, surtout si elle passe à travers des catastrophes, telles qu'inondations, tremblements de terre, glaciations, etc. Le béton, le bois, les matières plastiques, les résines… tout a une durée de vie, et en quelques milliers d'années, il ne resterait vraiment pas grand chose. Or, des artéfacts, on en retrouve, avec des formes étonnantes parfois, qu'on place aussitôt dans le religieux, parce que c'est bien connu, dans le religieux tout est permis selon la pensée de notre époque. Donc si on retrouvait une fusée représentée en granite (quelle drôle d'idée, mais pourquoi pas immortaliser pour la postérité un joyau de notre technologie) on en conclurait aussitôt qu'il s'agit d'une représentation divine, parce qu'envisager autre chose est impossible, compte tenu de ce que l'on sait.

Je me suis aperçu avec surprise, que face à ces réalisations étonnantes, expliquées à l'aide de “petits dessins” ou version plus moderne “de reconstitutions en images de synthèses”, on omettait systématiquement de considérer cette hypothèse, “parce qu'on ne la croit pas possible”, et pourtant, au vu de certains objets, tel que celui là, par exemple :

Image


On peut s'interroger sur la forme singulière de cet objet, retrouvé dans la tombe du Prince Sabu, daté ORGANIQUEMENT (par les restes datables aux côtés de l'objet) de 31 siècles avant notre ère (ce qui veut dire qu'il a AU MOINS cet âge, mais aussi qu'il peut être plus ancien) et penser :

1/ que c'est un vase à fleur de lotus
2/ que ça pourrait être autre chose

Réponse 1 : vous êtes dans les clous, tout va bien.
Réponse 2 : vous êtes un illuminé, un pyramidiot, etc.

Des objets tels que celui-là, il en existe d'autres (nous n'allions pas tout mettre dans le premier opus, non ?). Des réalisations qui défient la technique, aussi. Mais alors quoi ?
Est-il interdit de se poser ces questions ? Est-ce être un imbécile/illuminé/sectaire/escroc que d'oser le faire ?

Libre à chacun de se positionner face à ces énigmes, qui pour beaucoup qui ne les connaissent pas, ne valent même pas la peine d'y réfléchir.

Une petite balade ?

Image


Caves de Vapiyaka, Inde. Et dans cette roche, on fait ce qui suit.

Image


Caves de Vapiyaka, Inde


Image


Caves de Vapiyaka, Inde


Image


Caves de Vapiyaka, Inde


Image


Ellora, Inde


Image


Vilcabamba, Pérou


Image


Machu Picchu, Pérou


Image


Cuzco, au Pérou


Image


Chullpas du lac Titicaca, Pérou


Image


Baalbek, Liban


Image


Baalbek, Liban


Image

Image


Baalbek, Liban


Image


Kassope, Grèce


Image


Palais Impérial de Tokyo, Japon


Image


Yonaguni, Japon


Image


Sérapéum, Égypte : 24 sarcophages de granite de 80 tonnes chacun


Image


Sérapéum, Égypte : à l'intérieur d'un de ces sarcophages de granite


Il y en a encore (beaucoup) d'autres, et dans d'autres pays…

Beaucoup m'ont reproché d'avoir uniquement montré comme outils en Égypte la boule de dolérite et le burin de cuivre. J'avais oublié qu'on avait retrouvé aussi ceci :

Image


Un peu d'humour ne fait pas de mal : tout le monde est tellement tendu avec cette affaire…

Retournons donc à notre lecture de cet estraordinaire démontage du film par Benoit, aka Nioutek l'espert.

"Chercher des résultats a postériori c’est l’équivalent mathématique d’un type qui se casse la truffe par terre et balance "c’est exactement à ces coordonnées que je voulais placer mon nez, ma précision de chute est remarquable !!". Pour bien vous montrer l’absurdité de la démarche, Nablator du forum Ufo sceptique (forum qui poutre) a créé une petite application pour calculer la présence de chiffres remarquables dans n’importe quelle série de chiffre. Appliqué au Big-Mac cela donne :


Image


Après la locomotive à vapeur, le tabouret de cuisine et la brosse à dents, voici le DOUBLE CHEESE !!!

Je vais le répéter à nouveau, en suppliant Jacques de nous faire vite un papier sur les maths, qu'il ne s'agit pas de considérer seulement des nombres donnés par les rapports des dimensions de la grande pyramide, mais bien plutôt un modèle en proportion, réalisé avec des dimensions choisies en coudées (440 x 280) qui font état de valeurs signifiantes (pas dans le film, hé hé) qui ensuite converties en mètres font à nouveau état de valeurs signifiantes, chose qui ne se retrouve pas seulement avec la forme de la grande pyramide, mais avec le jeu entre hauteur totale et hauteur visible et surtout, avec la chambre haute, joyau mathématique pour qui la regarde avec un oeil curieux et s'intéresse uniquement aux nombres… inutile de rebondir sur mes propos, les “intrigués” patienteront, en se disant que peut-être Jacques Grimault ne raconte pas n'importe quoi, qu'il a bien pesé ce qu'il disait à l'aune des critiques qu'il aurait à subir.

Bon qu'allez-vous nous sortir (de bon) après le hamburger ?

"Soudain, le daubecumentaire s’emballe. A grand coup de musique épique, on découvre, via une animation 3D, que "OMAGAD !! REGARDEZ ! PLEIN DE SITES ARCHEOLOGIQUES FABRIQUES EN CAILLOUX SONT SUR UNE LIGNE DROITE AUTOUR DU GLOBE !!"
Incroyable ! Comment ne pas verser une larme devant l’évidence qui crève les yeux ? Pourquoi ces saloupiauds d’égyptologues pédophiles cannibales nazi du canada refusent de voir la vérité ??"



Voilà, en gras, une belle association de mots, toujours avec cette finesse et cette élégance qui vous caractérisent.

"Oh, pour plein de raisons. La première c’est que la ligne en question fait plus de 150km de largeur, ce qui est un peu décevant de la part d’aliens qui sont "troooooop préciiiiiiiis". Mais soit, ils avaient peut être un coup dans le pif. Malgré tout, autant de sites remarquables sur une petite bande de terre, ça impressionne… ou pas ! Le soucis c’est que, statistiquement parlant, cela n’a aucun intérêt et n’est pas du tout significatif. Le daubecumentaire a choisi arbitrairement les sites qui lui plait basés sur des approximations incohérentes entre elles (les murs de pierre pas pareils partout, des pyramides avec des styles diamétralement opposés, des sites espacés de 4000 ans les uns des autres, etc…) et ils en oublient des tonnes et des tonnes qui rentrent eux aussi dans leurs critères comme le fracking Colysée, Stonehenge, Teotihuacan, la cité interdite, la Mecque, Puma Pumku etc etc. Je pourrais allonger la liste indéfiniment !! Tracer une ligne et y retrouver des monuments de nos ancêtres, surtout quand les critères sont si laxistes, n’a rien de fascinant ni pertinent !!"


Alors au boulot ! J'ai rapidement vu passer des posts dans lesquels on cherchait les distances entre les KFC ou autres plaisanteries du genre. À chacun sa conception du site sacré.

Primo : la corrélation de sites ne se limite pas à cette seule bande de 100 km de large (largeur qui s'explique et se justifie au demeurant, sujet déjà abordé : il fallait suivre avant de s'emballer ainsi) et attendre le développement COMPLET du sujet. (attendre ? mais qu'est-ce que ça peut bien vouloir dire ?)

Deuzio : cette bande a à voir avec le géomagnétisme de notre planète, et ceci dixit… (tin tin tiiiin) la GÉOLOGIE de notre belle boule bleue que vous souillez par votre verbiage (mais non, je ne vous insulte pas, il en faut des gens comme vous). Alors, que reste-t-il à découvrir encore au sujet de ces alignements, des plaques terrestres et du géomagnétisme ?
Je vous le demande, cher Benoit, vous qui savez tout sur tout : dites le nous !

Image


Pas mal ! Vous avez essayé avec des Pokemon ? Venez publier vos recherches, c'est un réel plaisir pour les yeux, l'intelligence et utile pour la grande aventure de l'Humanité.

"Si je trace une ligne entre des toilettes publiques de grandes villes, c’est un message atlante ou juste de la chiasse ?"

Non, juste une expression de votre vulgarité crasse.

Image


La narratrice précise : "OMAGAD, regardez ! La distance Gizeh/Nazca = la distance Gizeh/Teotihucan ! La distance Angkor/Nazca = Mohenjo-daro/ile de Pâques ! La distance Gizeh/Ile de Pâques = 10000 * Nombre d’or ! La distance Gizeh/Angkor x Nombre d’or = Distance Gizeh/Nazca ! La distance Gizeh/Nazca x Nombre d’or = Angkor – Nazca !!"
"Présenté comme ça, en cascade, ça fait super convaincant… dommage que ces résultats soient une fois de plus statistiquement bidons !! Pourquoi choisir ces 6 lieux et pas d’autres présentés précédemment ? Désolé de faire mon pisse-froid mais ce que cette bousasse oublie de dire c’est qu’avec 6 lieux on a 15 distances. On peut grouper ces 15 distances 2 par 2 de 105 façons différentes, du coup, trouver 5 distances proches parmi 105, c’est ridicule. Et encore, si on ajoute la possibilité de faire des multiplications avec Pi et Phi (ce qu’ils font), le nombre de possibilités parmi lesquels piocher explose (45 distances donnant 1035 relations) !! Et ça, uniquement avec les 6 lieux qu’ils ont choisis arbitrairement, je vous laisse imaginer ce qu’ils se passerait en incluant TOUS les sites dont ils ont parlé depuis le début. L’illusion statistique, c’est le mal !"


OK, donc poubelle, c'est ça ? Et hop, encore le coup de la fameuse “illusion statistique” du Dieu Hasard. D'autres rapports, très cher, plein plein d'autres choses à voir… restez donc le nez dans votre brosse à dents qui donne Pi, Phi et consorts, vous vous en servirez pour vous les brosser quand ce sera développé.

"Mais au fait, a quoi elle sert cette ligne ?"


Ou plutôt, que peut-elle bien représenter ?

"Le calvaire est presque fini. Le daubecumentaire, déja bancal, vient de péter son dernier boulon. Il explique qu’en fait, cette ligne qui fait un angle de 30% avec notre équateur est centrée sur le centre magnétique de la terre. Le centre magnétique ? Je…"


Merci de m'annoncer la fin proche de votre brillant exposé, car je commençais à trouver le temps long.

Image


"J’ai déja vu des fails mais des fails de cette ampleur c’est magnifique. Sur la liste de lieux censés être alignés, seul 3 sont sur le centre magnétique (qui n’est pas une ligne) et la grande pyramide n’en fait pas partie !! Bien joué, 10 ans d’enquête pour se dauber a 2m du bol de sangria, il y a de quoi rajouter un barreau a l’echelle de Richter de la lose


OMAGAD OMAGAD OMAGAD… il faut arrêter la sangria, mon ami, ça ne vous réussit décidément pas (les fruits, peut-être ?)
Le centre magnétique désigné par une ligne… irrécupérable, le garçon… j'ai de la peine pour vous.
Tout ça vous dépasse, et de loin, car en plus de comprendre de travers, vous restituez de biais. Dès lors, comment pourrait-on tenter de vous expliquer de quoi il retourne ?

"Mais soit, admettons que la ligne marque le pôle magnétique alors que pas du tout, mouhahahahaha, qu’est ce que c’est censé signifier ? Facile ! Il s’agit d’un message d’une race/civilisation avancée pour nous prévenir que la fin du monde aura lieu lorsque les pôles magnétiques s’inverseront !"


Là, ça me fait brutalement beaucoup moins rire. Voilà une très très belle insinuation : “race”. Et pourquoi ce mot ?
Je vais vous le dire : une très très belle référence au nazisme, discrètement amenée. Qui donc, autre que vous, a parlé de “race”, Benoit ?

Comme évoqué plus haut, si l'on devait préciser l'hypothèse, il s'agirait d'une civilisation planétaire techniquement avancée, autant que la nôtre mais probablement davantage : une civilisation telle que la nôtre, humaine donc. Avec des crétins (pourquoi vous crispez-vous ?) et des esprits brillants, tout comme la nôtre, avec une technologie développée, ce qui ne veut pas dire que tous soient aussi intelligents et compétents que ceux qui ont participé à son développement… une CIVILISATION, et non pas vos c… d'allusions racistes.

"Les mots me manquent pour exprimer la stupidité de cette théorie. Des aliens/civilisation avancée se seraient amusés a construire (ou aider a construire) trouzmille bâtiments simplement pour dire au générations futures "vous allez crever, lol" ? Wah, quel bande de glands, cette énergie aurait été mieux dépensée a aider nos ancêtres a guérir de la peste du choléra bubonique ou arrêter les famines!! Et comment expliquer, si cette civilisation a aidé d’autres peuples, qu’aucun n’ait décidé d’eriger un monument en leur honneur ou juste un simple mot non ambigüe au sommet d’une pyramide pour les remercier ?"


Nous sommes deux à trouver que les mots nous manquent, à la différence près que vous n'êtes malheureusement pas une théorie. Si vous aviez été attentif (dictionnaire… euh, pardon wiktionnaire), vous auriez noté que nous avons “quitté le terrain des constatation et des faits pour entrer ensemble dans celui plus incertain des suppositions et des hypothèses”, hypothèse formulée par Jacques Grimault, qui attend donc d'être développée. En langage plus simple, on ne vous demande pas de croire (on ne l'a jamais demandé à personne d'ailleurs tout au long du film) mais d'écouter et de voir (comprendre est pour vous un level au dessus, faites donc une mise à jour de votre programme interne).

Que vous rejetiez cette hypothèse n'a aucune incidence sur sa validité : seuls des faits tangibles se chargeront de la confirmer ou de l'infirmer (ce que je souhaite). Mais comme je l'ai dit, dans le doute, et au vu de ce que la SCIENCE nous dit au sujet de l'accélération du déplacement du pôle sud magnétique (qui se balade près du pôle nord géographique) durant cette dernière décennie, de la recrudescence des catastrophes naturelles que certains n'imputent qu'à la seule activité humaine (mais personne ne sait réellement ce qu'il en est) de l'activité du soleil (écouter ou lire entre autres Mr Gauthier Hulot à ce sujet) et de l'histoire climatique de notre planète, alors je trouve, pour ma part, que la science devrait bénéficier de moyens supplémentaires afin de travailler plus sérieusement sur la question, car si, et je dis bien si, quelque chose nous pendait au nez, il serait utile d'en connaître la nature exacte, et vos sarcasmes, ainsi que vos longs sanglots n'y pourront rien changer, pour paraphraser cette très belle chanson (non, ce n'est pas Gangnam Style).

"Et pourquoi un message de fin du monde si tordu a coup de chiffres bidons et d’alignements en carton s’il est si importantque les générations futures le comprennent ?? Le daubecumentaire tente de justifier ça en comparant leur théorie avec le message de la sonde Pioneer (qui est déja bien ridicule) mais l’analogie est totalement foireuse !! Le message de la sonde Pioneer est écrit sur une plaque bien mise en évidence, il n’est pas dissimulé dans la longueur de ses antennes ou la températures de ses tuyères qu’il faut multiplier par Pi ! Ca n’a rien a voir avec cette théorie apocalyptique de daube !!"


Rhooooo… mais c'est épouvantable. Seriez-vous en colère contre le monde entier qui ne reconnaît pas votre brillante intelligence ?
Le message de la sonde Pioneer “bien ridicule” ? Mais qu'attendez-vous déjà pour nous pondre quelque chose de moins grotesque que cette critique absurde du film ?
OMAGAD, comme vous le dites si bien… (ça va me rester, ça, je crois bien).

"Et comment est on censé savoir combien de temps il nous reste avant de canner ?? Le daubecumentaire ne l’explique pas clairement (Pour le fun, la première version du documentaire indiquait le 21 décembre 2012, oups !) mais il semblerait que la pyramide de Gizeh serve d’horloge dont l’aiguille serait le Sphinx."


Bien renseigné, le bonzomme. Non, la première version du film est celle que vous avez vue, sans débourser un kopeck, ceci dit en passant. La version anglaise est un fake.
Et à part ricaner du travail des autres, tenter de le ridiculiser par tous les moyens les plus grossiers possibles, et vous écouter écrire cette prose digne d'un gosse de CM2, vous reprenez ce que disent les petits copains sans même prendre la peine d'aller le vérifier… ce qui en dit long sur la qualité de vos investigations webesques et le sérieux de votre démarche.
On atteint le fond du panier, mais c'est normal, on arrive au bout de votre tesque (comme dans gro-). Allez, finissons-en : on va peut-être en tirer quelque chose de bon, qui sait ?
"Pourquoi ? Je n’en sais fichtre rien vu que la suite de cette bouse se vautre dans le gloubiboulga a coup de constructions géométriques ridicules qui ne veulent rien dire du style des triangles dont seul 2 sommets sur 3 coïncident avec un truc pertinent :

Image


“Forever alone” ? Vous parlez de vous ? Ça ne m'étonne qu'à moitié… ça aussi, on le passera bien en revue quand on s'arrêtera sur le site de Gizeh tout entier, et après, vous pourrez la ramener, car je suis d'ores et déjà convaincu que vous ne lâcherez jamais l'affaire : vous êtes allé bien trop loin pour cela.

"Cette construction over-compliquée pour rien, en plus detre stupide, n’existe que pour cacher le fait que la seule raison pour laquelle le Sphinx est considéré comme l’aiguille de leur horloge cosmique, c’est parce qu’il est a 90° de la grande pyramide. Youpidoudidou, puissant ! Mais bon, j’imagine que mettre un simple pauvre angle droit ça ne faisait pas assez pro. D’ailleurs, la grande pyramide ne sert plus a rien dans cette histoire d’horloge, il n’y aurait que le Shpinx ça marcherait tout aussi bien mal. La narratrice tente de pondre une explication confuse a coup de signes du zodiaque qui ne veulent rien dire pour détourner l’attention de cet oubli mais ça ne change rien au fait que 80% du reportage devient du coup totalement inutile :"


“80% du reportage devient du coup totalement inutile” !!! Je sens arriver du lourd… j'en tremble par avance.

Image


Ça se précise… Photoshop chauffe (à répéter dix fois) :

Image


Et voilà, ZE ARGUMENT, la bombe des bombes, 10 ans de travail pour moi qui partent à la poubelle grâce à ce petit coup de baguette MAGIQUE !
Spéciale dédicace (et “total respé”) à A. NISIS, le premier d'entre tous les débunkers de pacotille, votre maître à tous.

Prosternez-vous devant lui, car, en vérité, il est l'Oracle, il est la Vie et il est la Voie, Alleluia :twisted:

Comme dit précédemment, mais répété pour les nouveaux venus : erreur pictographique de ma part cause métro boulot et pas dodo…

Cette erreur VISUELLE (le texte dit correctement les choses) vient d'une police typographique car j'ai confondu, ô infâme que je suis, le cancer avec le scorpion (n'est pas Docteur Astrolove qui veut) :

Image


J'ai été jugé, puni, et châtié par la secte des Débunkers Masqués, et je vis actuellement en exil sur Venus… MEA CULPA, pardonnez-moi, mes frères zamis.

Bon, pour revenir à des choses plus sérieuses, vous croyez sincèrement pouvoir démonter le film avec ce genre d'arguments ? Vous êtes à la rue, les gars…

"Et c’est tout. Le daubecumentaire s’arrête sur quelques images d’apocalypse est les geignements de la narratrice "notre message ne sera peut être pas comprit et les détracteurs le décortiquerons pour en dénaturer le sens" parce que c’est clair, être contredit quand on a faux sur toute la ligne c’est la preuve qu’au fond on a raison !"


Jusqu'au bout, le Benoit, jusqu'au bout, une personne décidément fort agréable, délicatement philanthrope, pleine de nuances et de subtilités : le fils prodigue.

Non seulement, la narratrice n'est pas “comprite” (c'est facile, je sais, mais on me pardonnera en imaginant ce que j'ai enduré en décortiquant cette déjection mentale, cet excrément rare de la pensée qu'est-ce gros texte), mais en plus le propos est tordu par des gens à l'esprit tordu, ce qui aurait logiquement du le remettre droit (moins par moins, ça fait plus), mais la logique n'a pas eu son mot à dire dans cette triste histoire (moins par moins = encore moins).

Terminons en apothéose. Si si. Êtes-vous prêts ?

"Pour finir, j’aimerais noter un passage bien stupide qui m’a beaucoup fait rire. En voici le transcript :
Il pointa alors une bosse sur la poitrine du Sphinx, que les Arabes appelaient “Al Kalb al Asad” ; le cœur du lion (…) “Al Kalb al Asad” était aussi, coïncidence de plus, le nom que les Arabes donnaient à l’étoile la plus brillante de la constellation du Lion : Regulus."


Je fais volontairement durer le suspense en effectuant cet aparté : ce corps de lion présente en effet une protubérance surprenante, car ne figurant pas dans l'anatomie de cet animal. Elle a de plus été affublée d'un nom, ce que nous rapporte la tradition Arabe séculaire… mais c'est vrai, les légendes et les traditions ne valent rien face au savoir moderne, n'est-ce pas ?

"Quoi !! Des gens désignent deux choses identiques avec le même mot (coeur du sphynx qui a un corps de lion & coeur de la constellation du lion) !! IT MUST BE MAGIC §§ Prochainement, nous découvrirons quels mystères se cachent derrière le fait que chaque poulet en France est appelé poulet! Coïncidence ?? Je vous laisse juger "sans a priori ni préjugés" !"


Ça, c'est une grand, une très très grande remarque, mon poulet. Vu le temps que passé ensemble, par claviers interposés, je peux bien vous appeler ainsi.
Vous seriez en face de moi, je vous prendrais dans mes bras, et je vous souhaiterais de tout mon coeur “BONNE CHANCE, BENOIT” car, permettez-moi de faire mon vieux con, il va vous en falloir pour affronter toutes les difficultés de la vie.

"Conclusionionage
Ce "documentaire" est une véritable honte. 1h50 de bullshits, d’anomalies statistiques érigées au rang de mathématiques légitimes, d’idées vues et revues des centaines de fois il n’y a rien a en sauver. Ajoutez a ça une rhétorique digne des pires créationnistes (aka : les théories c’est rien que des théories, la datation ça marche pô, etc…) et vous obtenez un parfait mix dinculture remis au goût du jour dans un bel emballage !
Notage : (-π/10) "


Fromage, et puis dessert. On ne pouvait pas lâcher son public sans lui en resservir un petit dernier, pour la route. Histoire de bien enfoncer le clou.

Quelle générosité, Benoit, face à ce troupeau de moutons béats et crédules, qui sans vous serait tombée dans les griffes sectaires des vilains Gripoo et Mooyard (le mec paumé dans la Matrice), ces pondeurs de “bullshits, d'anomalies statistiques” (je suis déçu que vous n'ayez pas profité de l'occasion pour placer ici la numérologie), qui ne font que répéter des choses éculées car ce sont en réalité de méchants et dangereux CRÉATIONNISTES, vous savez, ceux qui remettent en question la datation des dinosaures, comme ils l'ont fait avec leurs pyramides… des gens troubles, bouuuuh, peu fréquentables, de véritables imposteurs :lol:

Du coup, je vais conclure avec cette image de Jacques, qui m'avait fait beaucoup rire :

Image


Voilà, c'est fait, je me suis enfin cogné “La Révélation des Pyramides, le documentaire en mousse”, et pas qu'un peu… mais je dois avouer que j'ai beaucoup ri, et même passé un bon moment en rédigeant les commentaires de ses commentaires, car le garçon n'est pas dénué d'un certain talent.
Chose qui va devenir un leitmotiv à force de répétition : libre à chacun de se positionner.

Je le dis et je le répète : il ne vous est pas demandé de croire, mais de douter et de vérifier.

Pas de remplacer un dogme, s'il s'avérait que des dogmatiques soient parvenus à ériger leur discipline toute entière en dogme, par un autre dogme, mais simplement d'ouvrir la porte du doute dans votre esprit, non pour légitimer une quelconque croyance, mais afin d'envisager que l'on puisse s'être trompé, et que cette erreur ait pu se répercuter dans le temps, car une chose répétée cent fois, mille fois, finit par devenir une vérité.

On nous accuse de trouver ce que l'on cherche, et donc d'avancer avec un regard biaisé, faussé et orienté, qui va à son tour biaiser, fausser et orienter les résultats de nos recherches. Accusation fausse : c'est la “découverte mathématique” de Jacques Grimault qui est à l'origine de tout.

Lorsque j'apprends, au cours de mon enquête, que l'hypothèse d'une civilisation nous ayant précédé n'est pas le moins du monde envisagée par des égyptologues et des archéologues, je m'interroge sur le respect par ces derniers de la méthode scientifique — à laquelle justement il nous est reproché de ne pas adhérer — car certains faits défient la raison, et les théories courantes sont loin d'avoir tout expliqué (cf par exemple la problématique des forages dans le granite dans la réponse faite à Yokho).

Beaucoup de ceux qui critiquent (dont ce même Yokho, contributeur de Nioutek) pensent que le public n'est pas apte à critiquer les thèses de l'égyptologie, et que notre travail s'inscrit dans une démarche manipulatrice ayant pour vocation de saper les fondements scientifiques de ces disciplines que sont l'égyptologie et l'archéologie.

Ces reproches émanent de personnes qui ne connaissent pas le dossier, ni encore moins les faits évoqués, mais qui interviennent par principe, par peur ou par je ne sais quelle autre pulsion, qui les poussent à nous traiter de vilains petits canards… alors qu'ils devraient au contraire se pencher sur le dossier pour étudier ces faits qui leur sont présentés, plutôt que de les nier, afin de voir si le bat blesse, et dans ce cas, où il blesserait.

Or, fait surprenant, les oppositions sont basées en se servant de ce qui est couramment admis, des travaux qui font autorité, et non en considérant ceux effectués par des chercheurs indépendants, aussitôt discrédités ad hominem car n'étant pas des égyptologues ou des archéologues patentés !

Pour exemple, cette critique baptisée “analyse des faits litigieux” de Yokho, qui lorsque je prends la peine de répondre sur les faits, et de mieux les préciser, me rétorque qu'en réalité “il se fiche des faits, car il est plus intéressé par l'aspect manipulatoire du film” (sic).

La chose étonnante là-dedans, pour le pauvre-réalisateur-qui-ne-comprend-rien-à-la-démarche-scientifique que je suis, c'est que ce travail accompli repose précisément sur l'étude de ces faits niés ou pas considérés… voilà donc, de la part de ces gentils débunkers, l'extraordinaire illustration d'un magnifique raisonnement circulaire.
"Donne et tu recevras, cherche et tu trouveras !"
Avatar de l’utilisateur
Chris B
 
Message(s) : 1094
Inscription : 04 Mars 2013, 14:11
A remercié: 592 fois
Remercié: 487 fois

Re: Précisions sur les commentaires de nioutaik part 2

Message par Chris B » 13 Décembre 2013, 13:55

Avis aux membres du forum

Je dois m'excuser auprès de vous. Cet article (parties 1 et 2), rédigé par Patrice Pooyard, date du 28 mars 2013 !
En voulant les déplacer au sein du forum, j'ai fait une conn... et j'ai cliqué sur "supprimer" au lieu de "déplacer" :roll:
Moralité : J'ai passé 4 heures pour les reconstituer à partir d'une image d'archives et, une fois repostés, ils portent mon pseudo en lieu et place de celui de Patrice et la date d'hier.
Leur qualité et leur importance méritaient que je les sauve ! ;)
"Donne et tu recevras, cherche et tu trouveras !"
Avatar de l’utilisateur
Chris B
 
Message(s) : 1094
Inscription : 04 Mars 2013, 14:11
A remercié: 592 fois
Remercié: 487 fois

Re: Précisions sur les commentaires de nioutaik part 2

Message par Chris B » 13 Décembre 2013, 14:18

Reprise des anciens commentaires

Image

Image

Image
"Donne et tu recevras, cherche et tu trouveras !"
Avatar de l’utilisateur
Chris B
 
Message(s) : 1094
Inscription : 04 Mars 2013, 14:11
A remercié: 592 fois
Remercié: 487 fois

Re: Précisions sur les commentaires de nioutaik part 2

Message par Patrick le sain » 13 Décembre 2013, 18:35

Mais oui, vous avez raison : ces gens-là n'avaient rien d'autre à faire que de venir passer leurs journées à gratter le sol aride pour dessiner des choses qu'ils ne pouvaient même pas voir…

Vite fait:
Nazca est un désert avec un sol dur et plein de pierres, pour tracer une ligne il n'y a pas besoin de gratter, juste enlever des pierres sur une ligne d'épaisseur tant et longueur tant, rien à gratter donc... Ça peut aller vite, des façons simple de faire ont étés proposées et fonctionnent.
Voilà, toujours pas de parti pris mais comment ignorer (ou rejeter) qu'avec les moyens du bord on peut faire les choses ? Et là aussi l'expérimentation est relativement simple et peut coûteuse à faire.
Patrick le sain
 
Message(s) : 85
Inscription : 19 Mars 2013, 17:47
A remercié: 0 fois
Remercié: 4 fois

Re: Précisions sur les commentaires de nioutaik 2 (P. Pooyar

Message par Jcpo » 15 Décembre 2013, 11:48

Mais quelle est l'utilité ? ;)
Et ta pas que les dessins y'a les formes géométriques type 'piste d'atterrissage'. Si c'est possible simplement et rapidement fait-le mais moi je me vois mal dessiner à l'aveugle.
Image
La critique est aisée mais l'art est difficile.
"Dieus ne samble pas a l'enfant qui s'apaie pour un baubel."
Avatar de l’utilisateur
Jcpo
 
Message(s) : 1220
Inscription : 19 Mars 2013, 23:05
Localisation : 69
A remercié: 524 fois
Remercié: 416 fois

Re: Précisions sur les commentaires de nioutaik 2 (P. Pooyar

Message par Patrick le sain » 15 Décembre 2013, 13:33

Mais quelle est l'utilité ?

Ne pouvant pas voyager dans le temps je ne peux répondre.

Pour faire les dessins la simple méthode du quadrillage fonctionne bien et simplement: je fais un quadrillage de 1 m de coté par exemple, j'y place mon dessin, et je refais pareil en 100 fois plus gros.
Patrick le sain
 
Message(s) : 85
Inscription : 19 Mars 2013, 17:47
A remercié: 0 fois
Remercié: 4 fois

Re: Précisions sur les commentaires de nioutaik 2 (P. Pooyar

Message par Jcpo » 15 Décembre 2013, 14:31

Bah oui et 1000 fois même si on veut... Aucun soucis :roll: même pas les instruments de mesure ...
Image
La critique est aisée mais l'art est difficile.
"Dieus ne samble pas a l'enfant qui s'apaie pour un baubel."
Avatar de l’utilisateur
Jcpo
 
Message(s) : 1220
Inscription : 19 Mars 2013, 23:05
Localisation : 69
A remercié: 524 fois
Remercié: 416 fois

Re: Précisions sur les commentaires de nioutaik 2 (P. Pooyar

Message par Yvoune » 15 Décembre 2013, 17:02

De nouveau la théorie du 'si ça marche pour 1, ca marche pour 100.000'...
Il est toujours utile d'ajouter peu de chose à peu de chose...(Hésiode)
Yvoune
 
Message(s) : 321
Inscription : 19 Mars 2013, 21:55
A remercié: 158 fois
Remercié: 84 fois

Re: Précisions sur les commentaires de nioutaik 2 (P. Pooyar

Message par Patrick le sain » 15 Décembre 2013, 17:08

De nouveau la théorie du 'si ça marche pour 1, ca marche pour 100.000'...

Où est le problème avec ça ? :shock:



Vraiment une chose aussi simple vous parait impossible ?

Aucun soucis :roll: même pas les instruments de mesure ...

Où est la difficulté de prendre une corde de 2 000 mètres, une de 1m, et couper sur la première 1000 fois la seconde ? :shock:

Comme je le sens venir je précise que j'ai pas dit que c'est la technique utilisée ...

Ha ben tiens finalement ... :mrgreen:
Cependant, les pieux retrouvés sur le Grand Rectangle (300 pieux pour ce rectangle de 800 m de long et 100 m de large) semblent confirmer que ces dessins ont été tracés par simple carroyage : le dessin est quadrillé, puis reporté sur le sol où l'on a pris soin de tirer des cordages qui reproduisent les mêmes carrés à une plus grande échelle.

http://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9oglyphes_de_Nazca
Patrick le sain
 
Message(s) : 85
Inscription : 19 Mars 2013, 17:47
A remercié: 0 fois
Remercié: 4 fois

Re: Précisions sur les commentaires de nioutaik 2 (P. Pooyar

Message par Jcpo » 15 Décembre 2013, 18:32

J'ai étudié le dessin et je sais pertinemment qu'il est plus facile de dessiner sur format post-it que sur format Raisin ceci du a la simple précision/dextérité/rigueur du dessinateur. Trace-moi l'équateur et on en reparle ok ? :P
Image
La critique est aisée mais l'art est difficile.
"Dieus ne samble pas a l'enfant qui s'apaie pour un baubel."
Avatar de l’utilisateur
Jcpo
 
Message(s) : 1220
Inscription : 19 Mars 2013, 23:05
Localisation : 69
A remercié: 524 fois
Remercié: 416 fois

Suivant

Retour vers Les faits et leur pseudo réfutation



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité